Les espoirs du CH malmènent ceux des Sénateurs

Juraj Slafkovsky était de retour dans la formation après avoir sauté son tour vendredi face aux Devils du New Jersey.
Peter McCabe La Presse canadienne Juraj Slafkovsky était de retour dans la formation après avoir sauté son tour vendredi face aux Devils du New Jersey.

Les espoirs du Canadien de Montréal ont malmené ceux des Sénateurs d’Ottawa, dimanche au tournoi des recrues à Buffalo, et pas seulement au pointage.

Xavier Simoneau a inscrit deux buts, le joueur invité John Parker-Jones a récolté un but et une aide et le Canadien a conclu son week-end en battant les Sénateurs 7-2.

 

Le défenseur Kaiden Guhle participait à un premier match, tandis que l’attaquant Juraj Slafkovsky était de retour dans la formation après avoir sauté son tour vendredi face aux Devils du New Jersey.

Guhle, Arber Xhekaj et Gianni Fairbrother, notamment, ont distribué les coups d’épaule et les joueurs des Sénateurs ont semblé affectés, baissant éventuellement les bras.

Xhekaj a été défié par Zachary Massicotte en deuxième période. Les deux hommes ont livré un furieux combat et Massicotte a dû prendre la direction du vestiaire après avoir plié l’échine. Le défenseur québécois n’est pas revenu au jeu par la suite, victime d’une « blessure au haut du corps ».

« Il a fait preuve de courage en se portant à la défense de ses coéquipiers, a dit Xhekaj en parlant de Massicotte. Ce n’est jamais agréable de voir un gars tomber au combat comme ça. Ça pourrait arriver à n’importe lequel d’entre nous. »

Emil Heineman, Riley Kidney, Brett Stapley et Miguël Tourigny ont aussi touché la cible pour le Canadien. Antoine Coulombe a réussi 25 arrêts.

 

Le Canadien comptait sur trois joueurs invités dans sa formation, dimanche. Parker-Jones et Coulombe ont bien fait, tandis que Pierrick Dubé a joué avec intensité, mais a été plus discret qu’à sa première sortie.

« C’est incroyable, peu de gens obtiennent une telle chance, a dit Parker-Jones, qui a passé la dernière saison à l’Université de Windsor, en Ontario. Je pense à ceux qui n’ont pas eu cette occasion, à des coéquipiers qui l’auraient aussi méritée. J’utilise ça pour ne pas laisser cette occasion me filer entre les doigts. »

Massicotte et Angus Crookshank ont répliqué pour les Sénateurs. Kevin Mandolese a stoppé 30 tirs.

 

Le Canadien a conclu le tournoi des recrues avec une fiche de 1-1-1.

« Je pense que ç’a été très positif, que nous avons vu de belles choses tout au long du tournoi, a dit l’entraîneur-chef du Rocket de Laval, Jean-François Houle, qui supervise les espoirs du Canadien au camp. Plusieurs joueurs ont démontré leur talent. »

Le camp du Canadien se mettra en branle mercredi, avec des examens physiques. Les joueurs du Tricolore participeront aux premiers exercices sur la patinoire du Complexe sportif Bell jeudi.

 

Se signaler d’une manière ou d’une autre

Dubé avait mieux paru dans la défaite en prolongation de 4-3 contre les Devils, vendredi. Il a continué d’être employé en désavantage numérique, dimanche, face aux Sénateurs.

« Pour moi, peu importe mon utilisation, je voulais donner mon maximum, avait raconté Dubé après le match, vendredi. J’ai plus joué en désavantage numérique dans ce match que durant toute ma carrière junior ! Tout ce que je veux, c’est devenir un joueur complet. »

Dubé était reconnu pour ses qualités offensives dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Il a aussi marqué plusieurs buts dans les moments importants ce printemps, aidant les Cataractes de Shawinigan à remporter la Coupe du président et à atteindre la demi-finale de la Coupe Memorial.

Il a toutefois noté qu’il s’entraîne depuis trois ans durant l’été avec un groupe qui inclut Patrice Bergeron et Phillip Danault.

« Ils me rappellent que des joueurs qui étaient offensifs dans le junior et qui jouent maintenant dans la LNH sont nombreux. Si je veux monter au plus haut niveau, je dois montrer mes qualités au niveau défensif », a souligné Dubé.

« Pour moi, de pouvoir côtoyer des gars qui ont de longues carrières comme Danault et Bergeron, et qui sont dominants contre les gros trios adverses, c’est une très belle expérience. Leurs conseils valent de l’or », a-t-il ajouté.

Coulombe a aussi participé au triomphe des Cataractes ce printemps, tout comme deux autres joueurs présents à Buffalo pour le tournoi des recrues : Massicotte, invité par les Sénateurs, et l’attaquant Olivier Nadeau, choix de quatrième tour des Sabres de Buffalo en 2021, qui appartient maintenant aux Olympiques de Gatineau. Nadeau se remet d’une opération à une épaule, mais il est présent à Buffalo ce week-end même s’il ne peut pas jouer.

« Après une saison comme ça où vous gagnez la coupe, vous devenez comme des frères, a souligné Dubé, plus tôt cette semaine. Nous avons gardé contact durant tout l’été. J’étais à Shawinigan avec Massicotte pour m’entraîner avec l’équipe pour me préparer à venir ici. Hier encore, nous nous sommes croisés à l’aréna. Ce sont des liens qui ont été tissés pour la vie et nous sommes très contents de ce qui nous arrive. »

Ils peuvent donc compter les uns sur les autres alors qu’ils tentent d’impressionner les dirigeants de leur équipe respective, mais aussi les nombreux recruteurs présents dans les gradins lors des matchs.

« Je suis le seul gardien du groupe, donc c’est un peu différent pour moi, mais je demande aux autres comment ça se passe, a raconté Coulombe. Nadeau était ici l’an dernier. Je lui pose parfois des questions. Avec Pierrick aussi, nous nous aidons tous. Nous voulons le meilleur pour chacun d’entre nous. »

Dubé espère quitter le camp du Canadien avec un contrat en poche, que ce soit avec le grand club ou encore avec le Rocket. Coulombe peut toujours retourner disputer une autre saison dans la LHJMQ et serait content de simplement laisser une bonne impression aux dirigeants du Canadien en prévision de l’été prochain.

À voir en vidéo