Auger-Aliassime et Pospisil procurent au Canada une première victoire

Félix Auger-Aliassime lors du US Open, plus tôt cet été
John Minchillo Associated Press Félix Auger-Aliassime lors du US Open, plus tôt cet été

Félix Auger-Aliassime et Vasek Pospisil ont uni leurs efforts en double pour vaincre la Corée du Sud et procurer au Canada une première victoire dans la phase de groupes des Finales de la Coupe Davis, mardi.

Auger-Aliassime et Pospisil ont défait le tandem formé de Nam Ji Sung et de Song Min-Kyu 7-5, 5-7, 6-3, aux termes d’un affrontement qui a duré deux heures et 18 minutes.

Lors de la manche décisive, les deux Sud-Coréens ont pris l’avance grâce à un bris dès le premier jeu, avant de voir Auger-Aliassime et Pospisil récupérer ce bris lors du sixième jeu. Les Canadiens ont réussi un autre bris deux jeux plus tard, puis ont clos le duel au neuvième jeu, sans concéder le moindre point.

Dans l’un des deux matchs en simple au programme de la journée, Kwon Soon-woo avait permis à la Corée du Sud de créer l’égalité 1-1 grâce à une victoire de 7-6 (5), 6-3 contre Auger-Aliassime.

Plus tôt, le Canada avait pris les devants 1-0 quand Pospisil avait triomphé non sans peine de Hong Seong-chan 4-6, 6-1, 7-6 (5), après un long duel de deux heures et 36 minutes.

 

Auger-Aliassime, 13e raquette mondiale, menait 4-1 dans la première manche après avoir remporté les trois premiers jeux. Il semblait contrôler la rencontre, jusqu’à ce que Kwon, 74e au monde, renverse la vapeur.

Le Sud-Coréen a remporté six des huit jeux suivants et 12 des 17 derniers du match pour forcer la présentation du match de double.

 

Après avoir survolé la deuxième manche, Pospisil, qui en est à sa 24e présence en Coupe Davis, a rapidement tiré de l’arrière 3-0 et 4-1 à la troisième manche. Mais il est revenu à égalité, et son expérience de vétéran de 32 ans lui a plus tard permis de s’imposer au bris d’égalité.

« C’était l’un de ces matchs où je suis simplement heureux d’avoir pu conserver mon sang-froid », a mentionné Pospisil lors de sa conférence de presse d’après-match.

« Je me suis bien battu, a-t-il ajouté. Je ne me suis pas laissé abattre, même si j’ai dû travailler fort pour vaincre un joueur moins bien classé que moi, mais qui joue manifestement très bien. »

Pour la suite de la phase de groupes, le Canada, qui évolue dans le groupe B, a rendez-vous avec l’Espagne, vendredi, et la Serbie, samedi.

L’équipe espagnole est menée par Carlos Alcaraz, étoile montante du tennis masculin et vainqueur de la finale des Internationaux des États-Unis en simple tenue dimanche à New York.

La Serbie, toutefois, doit se passer des services de Novak Djokovic, qui a annoncé son retrait de la compétition, la semaine dernière, pour des raisons personnelles.

 

Les deux premiers pays de chacun des quatre groupes se qualifieront pour la phase finale, prévue du 21 au 27 novembre à Malaga, en Espagne.

À voir en vidéo