Les Canadiennes Leylah Fernandez et Gabriela Dabrowski s’inclinent à Flushing Meadows

Gabriela Dabrowski (à gauche) et sa partenaire Giuliana Olmos ont été vaincues par les Tchèques Barbora Krejcikova et Katerina Siniakova.
Photo: Mike Stobe Getty Images via AFP Gabriela Dabrowski (à gauche) et sa partenaire Giuliana Olmos ont été vaincues par les Tchèques Barbora Krejcikova et Katerina Siniakova.

Les deux dernières Canadiennes qui étaient encore actives au sein des tableaux principaux des Internationaux de tennis des États-Unis, mercredi, ont dû plier bagage.

L’Ottavienne Gabriela Dabrowski, dans le double féminin, puis la Lavalloise Leylah Fernandez, en double mixte, ont tour à tour été éliminées de leur compétition respective.

Dabrowski et sa partenaire, la Mexicaine Giuliana Olmos, ont été vaincues par les Tchèques Barbora Krejcikova et Katerina Siniakova 6-3, 6-7 (4), 6-3 en quarts de finale du dernier Grand Chelem de la saison.

 

Les Tchèques ont profité des largesses de Dabrowski et d’Olmos au service, convertissant 6 des 22 balles de bris qu’elles ont reçues. Dabrowski et sa partenaire ont tout de même été opportunistes, avec quatre bris en sept occasions.

Puis, en début de soirée, Fernandez et l’Américain Jack Sock ont baissé pavillon contre le tandem australien composé de Storm Sanders et de John Peers en deux manches de 7-5, 7-6 (3), également en quarts de finale.

Sanders et Peers ont bouclé la première manche à l’aide d’un seul bris, réalisé lors du 12e jeu. Fernandez et Sock semblaient destinés à forcer la tenue d’une manche décisive après avoir pris une avance de 5-2 lors de la deuxième manche.

Sanders et Peers ont cependant réalisé des bris consécutifs lors des huitième et dixième jeux pour ensuite forcer la tenue d’un bris d’égalité. Les Australiens ont alors inscrit des minibris lors des septième et dixième points pour concrétiser leur victoire.

À voir en vidéo