Andreescu franchit le premier tour des Internationaux des États-Unis avec succès

Bianca Andreescu a pris la mesure de la Française Harmony Tan 6-0, 3-6 et 6-1.
Photo: John Minchillo Associated Press Bianca Andreescu a pris la mesure de la Française Harmony Tan 6-0, 3-6 et 6-1.

Le Canada a réalisé un tour du chapeau lors de la première journée des matchs en simple des Internationaux de tennis des États-Unis. Un grand chelem était même accessible lundi soir.

Félix Auger-Aliassime, Bianca Andreescu et Rebecca Marino ont tous mérité leur laissez-passer pour la deuxième ronde du dernier tournoi majeur de la saison 2022 de tennis professionnel.

 

Ce tour de force, la Lavalloise Leylah Fernandez, finaliste du simple féminin à Flushing Meadows en 2021, allait essayer de le reproduire en soirée contre la Française Océane Dodin.

Auger-Aliassime et Andreescu, tout particulièrement, ont offert des prestations inégales et ont chacun concédé une manche en cours de route.

 

Demi-finaliste l’année dernière et sixième tête de série en 2022, Auger-Aliassime a pris la mesure du qualifié suisse AlexanderRitschard, 186e joueur mondial, en quatre manches de 6-3, 6-4, 3-6, 6-3, en un peu plus de trois heures en fin d’après-midi.

Auger-Aliassime a réussi 13 as, mais a aussi commis huit doubles fautes. Il s’est même retrouvé en position précaire à son service plus souvent que son adversaire, alors qu’il a fait face à 12 balles de bris, contre huit pour Ritschard. Le Montréalais a cependant sauvé 10 de ces 12 balles de bris, et il a converti quatre de ses huit opportunités.

Auger-Aliassime n’a eu besoin que d’un seul bris pour gagner chacun des deux premiers sets, mais Ritschard l’a surpris enravissant la troisième manche avec un bris au quatrième jeu.

Lors du quatrième set, Auger-Aliassime s’est bâti un confortable coussin de 5-1, à l’aide de bris consécutifs lors des quatrièmeet sixième jeux. Le Montréalais a laissé filer une première chance de clore le duel à son service lors du septième jeu, maisil s’est repris sans problème au neuvième.

En deuxième ronde, Auger-Aliassime affrontera le Britannique Jack Draper, qui a défait le Finlandais Emil Ruusuvuori 6-4,6-3, 6-3.

 

Quant à Andreescu, une performance en dents de scie ne l’a pas empêchée de mériter une victoire de 6-0, 3-6, 6-1 sur la Française Harmony Tan.

Dominante en première manche, lorsqu’elle a gagné trois jeux sans concéder un seul point, Andreescu s’est compliqué la tâcheau début de la deuxième, cédant les quatre premiers jeux.

Après avoir commis une seule faute directe au premier set, elle en totalisé 15 au deuxième pour permettre à Tan de créer l’égalité et de forcer la tenue d’une manche ultime.

Elle a retrouvé son aplomb au troisième set pour accéder au deuxième tour, où elle se mesurera à la Brésilienne Beatriz Haddad Maia, 15e tête de série, qui a écrasé la Croate Ana Konjuh 6-0, 6-0, en une heure.

Un peu plus tard en après-midi, la Vancouvéroise Rebecca Marino a offert la prestation la plus convaincante du trio de Canadiens,défaisant la Polonaise Magdalena Frech par un score de 6-2, 6-3 en 69 minutes.

 

Marino a inscrit deux bris de service lors de chacune des deux manches et n’a perdu son service qu’une seule fois, lors du jeu initial du deuxième set.

Au deuxième tour, Marino croisera le fer avec l’Ukrainienne Daria Snigur, qui a causé une vive surprise en prenant la mesure de la Roumaine Simona Halep, septième tête de série, en trois manches de 6-2, 0-6, 6-4.

À voir en vidéo