Pour le CF Montréal, «le premier rang de l’Est n’est pas un objectif en ce moment»

Lorsqu’il a pris les rênes du Bleu-blanc-noir, avant le début de la saison 2021, Wilfried Nancy a jeté les bases d’une philosophie axée sur la confiance et l’humilité.
Photo: Rhona Wise Associated Press Lorsqu’il a pris les rênes du Bleu-blanc-noir, avant le début de la saison 2021, Wilfried Nancy a jeté les bases d’une philosophie axée sur la confiance et l’humilité.

Le CF Montréal a maintenu le rythme imposé par l’Union de Philadelphie pour le premier rang de l’Association Est, mais n’allez surtout pas en parler à l’entraîneur-chef Wilfried Nancy.

Forts d’une convaincante victoire de 4-0 à domicile contre le Revolution de la Nouvelle-Angleterre, samedi soir, les Montréalais ont fait un pas de plus vers une première participation aux séries de la MLS depuis 2016.

Pour Nancy, c’est cependant le processus et la façon d’y arriver qui font foi de tout.

Lorsqu’il a pris les rênes du Bleu-blanc-noir, avant le début de la saison 2021, Nancy a jeté les bases d’une philosophie axée sur la confiance et l’humilité. Ses hommes ont répondu présents et contre toute attente, ils n’ont été qu’à une seule victoire de participer aux séries.

Moins d’un an plus tard, l’équipe n’accuse que cinq points de retard derrière l’Union et elle a non seulement le sommet de l’Est à sa portée, mais également la possibilité de disputer une partie éliminatoire au stade Saputo.

« Le premier rang de l’Est n’est pas un objectif en ce moment. Pour l’instant, nous faisons les choses tranquillement, nous voulons sécuriser cette place en séries et après, nous verrons, a toutefois déclaré Nancy après la victoire de sa troupe. Il reste huit matchs et il y en aura des difficiles, nous le savons. Pour l’instant, nous sommes dans la bonne direction, mais je le dis toujours, c’est une question d’ambition, de confiance et d’humilité. »

Peut-être encore un peu « verts » dans ce genre de moment lors de la dernière saison, les joueurs du CF Montréal (14-8-4) ont gagné en expérience et ils sont devenus l’une des équipes à battre dans l’Est, voire même la MLS.

La performance de samedi contre le Revolution, qui n’avait pas perdu à ses cinq dernières sorties, en témoigne bien. Mis à part quelques moments plutôt chauds en fin de match, alors qu’ils détenaient déjà une avance pratiquement insurmontable, les Montréalais ont malmené les champions en titre du « Supporters’Shield », remis à la formation de la MLS qui termine la saison avec le plus de points.

« Le grand portrait n’est pas de participer aux séries, mais de bien jouer et d’aller le plus loin possible. C’est d’être capable de reconnaître les moments. À ce temps-ci l’année dernière, tout le monde disait que nous allions perdre contre le Revolution. Aujourd’hui, c’est différent et le mot-clé est processus, a insisté Nancy. Les joueurs ont réussi à arriver à ce moment et c’est pour ça que le processus est très important pour moi. Cette victoire est bonne pour l’expérience parce que nous devons vivre toutes ces situations pour être capables de les faire de la bonne façon. »

Au sein de ce processus vient aussi le fait de se souvenir de certaines défaites du passé et d’apprendre de celles-ci. Comme celle de 4-1 que le Revolution a infligée au CF Montréal au stade Saputo, le 29 septembre 2021, alors qu’il se battait pour une place en séries.

Le milieu de terrain Samuel Piette n’a pas hésité à dire que les joueurs avaient parlé de cette défaite avant la rencontre de samedi.

« Nous nous en souvenions très bien. Il y avait ce sentiment de revanche à la maison, où tu n’es pas censé encaisser une défaite comme ça. Nous voulions leur servir leur propre médecine, a avoué Piette. Nous sommes à deux endroits différents. Les’Revs’forment une bonne équipe, mais je pense que nous avons beaucoup progressé de notre côté. Ça s’est vu ce soir (samedi) et tout au long de l’année. »

Les partisans de la formation montréalaise l’ont surtout vu au cours des dernières semaines, alors que le Bleu-blanc-noir n’a pas perdu à ses sept derniers matchs (5-0-2). Il pourrait d’ailleurs égaler son record d’équipe, établi plus tôt cette saison, en évitant la défaite contre le Fire à Chicago, samedi soir.

À voir en vidéo