Fernandez et Andreescu tentent un retour à Toronto

Leylah Fernandez lors d’un match à Roland Garros en France.
Jean-François Badias Associated Press Leylah Fernandez lors d’un match à Roland Garros en France.

Une persistante blessure à un pied qui a tenu la Lavalloise Leylah Fernandez à l’écart du jeu pendant plus de deux mois lui a permis d’en apprendre sur elle-même.

Maintenant Fernandez sait à quel point elle peut être impatiente.

« Je croyais que j’allais être extrêmement patiente et que j’allais être capable de prendre ce congé et l’accepter », a dit Fernandez à propos de la blessure subie le 31 mai lors des quarts de finale des Internationaux de France contre l’Italienne Martina Trevisan.

« Mais en réalité j’étais simplement anxieuse. Je prenais ma raquette et je tentais de me faufiler jusqu’au court de tennis. »

La Québécoise est l’une des cinq Canadiennes qui prendra part à l’Omnium de tennis Banque Nationale en simple. Le volet féminin s’entamera lundi à Toronto.

La joueuse de 19 ans n’a reçu la permission de participer au tournoi que jeudi dernier. Comme plusieurs autres, Fernandez espère pouvoir capitaliser sur son retour à la compétition.

« Lorsque j’ai eu le feu vert de mes médecins, ç’a le meilleur moment que je pouvais demander, a déclaré la 13e tête de série, samedi. Ç’a été une montagne russe d’émotions et je suis excitée d’être de retour et heureuse de pouvoir compétitionner. »

L’Ontarienne Bianca Andreescu tente également d’effectuer une sorte de retour. Elle a remporté la compétition en 2019 — quand elle se nommait encore la Coupe Rogers — et a ensuite mis la main sur un premier titre d’un tournoi du Grand Chelem.

Son triomphe aux Internationaux des États-Unis a conclu en beauté sa meilleure saison à vie. Ces deux victoires, acquises aux dépens de la grande Serena Williams, ont propulsé Andreescu au quatrième rang du classement mondial.

Toutefois, quelques mois après ces moments de gloire, elle a été forcée d’arrêter pendant 15 mois à cause d’une blessure au genou gauche. Après avoir contracté la COVID-19, elle a pris une « pause mentale » du tennis vers la fin de 2021.

Récemment, Andreescu a connu des ennuis avec son dos, mais elle a déclaré dimanche qu’elle sera prête pour son match de premier tour à l’Omnium de tennis Banque Nationale.

Andreescu a ajouté qu’elle est contente d’être de retour devant ses partisans pour la première fois depuis 2019 et qu’elle est prête à retrouver une partie de l’élan qu’elle avait eu cette saison-là.

« Je me suis entraînée aujourd’hui et je me sentais déjà mieux que lors des autres journées où je me suis entraînée », a noté Andreescu.

« Je crois que c’est le court et l’environnement. Ça me rappelle tant de bons souvenirs. »

À voir en vidéo