Le CF Montréal défait le Toronto FC grâce à un but contre son camp

Le CF Montréal reprendra l’action samedi prochain, en rendant visite au DC United.
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Le CF Montréal reprendra l’action samedi prochain, en rendant visite au DC United.

Pour une deuxième semaine de suite, le CF Montréal a dominé ses adversaires à domicile, mais cette fois, il a quitté le stade Saputo avec trois points de plus au classement.

Un but contre son camp de Lukas MacNaughton en deuxième demie a permis à l’équipe montréalaise de l’emporter 1-0 contre le Toronto FC, samedi soir.

Les hommes de Wilfried Nancy avaient vécu une certaine déception il y a sept jours, lorsque deux erreurs techniques ont offert une victoire de 2-1 au Sporting de Kansas City, la pire équipe de l’Association Ouest, malgré une domination au chapitre des tirs et du temps de possession.

Le CF Montréal (10-8-2) a refait le coup contre le Toronto FC (5-12-4) et il a mis fin à une séquence de deux revers. Il en a profité pour prendre une douce revanche face à son rival, qui avait signé une convaincante victoire de 4-0 lors des demi-finales du Championnat canadien, le 22 juin.

« Nous étions conscients que ç’allait être une partie différente que celle à Toronto. C’était important de garder le focus sur le match à jouer et d’aller chercher le résultat avant tout, mais c’est très satisfaisant d’avoir pu vaincre le rival en’derby’ », a mentionné Romell Quioto, qui s’est fait retirer son huitième but de la campagne après la rencontre.

À la 69e minute, Quioto a sauté pour rediriger un centre d’Alistair Johnston, mais le ballon a touché la tête de MacNaughton avant de traverser la ligne des buts.

La troupe montréalaise a maintenu sa quatrième place au classement de l’Association Est et elle est restée invaincue à ses quatre derniers duels en MLS contre les Torontois (3-0-1).

Cette victoire survient lors du premier départ de la saison de James Pantemis en MLS et un premier dans la ligue depuis le 23 octobre 2021. Il a remplacé Sebastian Breza devant le filet et il a aidé le CF Montréal à signer un premier jeu blanc à domicile en 2022.

« J’avais envie de changer ce soir. J’ai toujours utilisé les mots “pour le moment” lorsque je parlais des gardiens. Ce sont deux gardiens qui ont des styles différents, mais qui ont peu d’expérience. J’aurais pu faire ce changement avant, mais j’ai décidé de le faire aujourd’hui. Ils sont en compétition et on verra ce qui va se passer. James a été bon comme tous les autres joueurs ce soir et il a réalisé les arrêts qu’il devait faire », a analysé Nancy.

Le milieu de terrain Djordje Mihailovic a également effectué un retour au jeu pendant le match, en deuxième demie. Il a joué pendant 30 minutes, ses premières depuis le 28 mai, dans un gain de 4-3 aux dépens du FC Cincinnati.

« J’étais heureux pour Djordje. Il a fait son travail habituel. Il a aidé l’équipe à tenter de marquer, mais c’était un peu difficile pour lui au niveau du rythme. Djordje est un des meilleurs joueurs pour courir pendant de longs moments et répéter les actions à haute intensité. C’est normal que ce soit plus difficile parce que le jeu est différent des entraînements. C’est tout de même bien qu’il soit de retour et nous verrons par la suite », a souligné Nancy.

Le CF Montréal reprendra l’action samedi prochain, en rendant visite au DC United.

Domination montréalaise

 

Ce ne sont pas les occasions de marquer qui ont manqué pour le CF Montréal lors du premier quart d’heure de jeu.

Dès la cinquième minute, Quioto a glissé une passe à Kei Kamara, qui a effectué un bon tir bas. Alex Bono a cependant plongé à sa gauche pour faire dévier le ballon contre la barre horizontale et sauver les meubles.

Les visiteurs ont commencé à abîmer la pelouse du CF Montréal à la 22e minute. Mark-Anthony Kaye a réussi à se faufiler dans la surface de réparation, mais son tir a été repoussé par Pantemis en plongeant.

Secoué à la suite d’un contact avec Domenico Criscito, plus tôt dans la rencontre, Samuel Piette a obtenu deux bonnes occasions de dénouer l’impasse. Son premier tir, à la 34e minute, a abouti dans les mains de Bono alors que son deuxième, à la 36e minute, a tout juste raté le cadre.

Quioto a relancé le bal en début de deuxième demie. Après avoir accepté un centre, l’imposant Hondurien s’est retourné pour décocher un tir qui a raté le filet de peu.

Le Toronto FC croyait bien avoir fait bouger les cordages à la 54e minute, mais Ayo Akinola était aisément en position de hors-jeu avant de tromper la vigilance de Pantemis.

Le Bleu-blanc-noir a ouvert le pointage pour vrai après avoir construit une belle attaque en territoire ennemi.

 

Il s’agissait d’un 29e match consécutif en MLS avec au moins un but alloué pour le Toronto FC, ce qui le place à égalité pour la troisième plus longue séquence de l’histoire de la ligue.

Seulement trois minutes après le but de Quioto, Akinola s’est détaché des défenseurs du CF Montréal et il a une fois de plus fait mouche, mais l’arbitre sur les lignes de côté ne l’a pas laissé s’en tirer avec un hors-jeu.

Kamal Miller a écopé un deuxième carton jaune, à la 81e minute, et il a reçu un carton rouge, forçant le CF Montréal à protéger son avance à 10 contre 11.

« Nous avions dominé Kansas City et nous l’avions fait à Seattle aussi. Nous avons dominé notre match contre Toronto, nous avons maîtrisé notre sujet et aujourd’hui, nous avons réussi à tenir le score », a indiqué le défenseur Rudy Camacho.

À voir en vidéo