Le CH a trois attaquants dans sa mire au premier rang du repêchage

Le directeur général du Canadien de Montréal, Kent Hugues
Photo: Paul Chiasson La Presse canadienne Le directeur général du Canadien de Montréal, Kent Hugues

Kent Hughes insiste pour dire qu’il y a toujours trois candidats en lice pour le premier rang du repêchage, à trois jours de la présentation du premier tour au Centre Bell.

Le directeur général du Canadien de Montréal a affirmé lundi que son groupe de recruteurs et la direction de l’équipe passeraient les prochains jours à déterminer qui l’équipe sélectionnera au premier rang du repêchage entre les attaquants Shane Wright, Juraj Slafkovsky et Logan Cooley.

L’objectif de Hughes n’est toutefois pas de mettre le grappin sur le meilleur joueur de 18 ans, mais plutôt celui qui, rendu à « 23, 24 ou 25 ans, pourra aider l’équipe à gagner année après année », assure-t-il. « Nous tentons de prédire ce que deviendra un joueur et nous devons tenir compte de nombreux facteurs. Ce qu’il est capable de faire présentement, pourra-t-il le faire au niveau suivant ? Il y a un facteur hockey, il y a un facteur position et il y a un paquet d’autres facteurs psychologiques. »

Le conseiller spécial aux opérations hockey, Vincent Lecavalier a raconté avoir récemment discuté avec Shane Wright, perçu depuis plusieurs années comme l’espoir no 1 de la cuvée 2022. Ce dernier a toutefois perdu la faveur de nombreux observateurs en cours de saison. Lecavalier espérait avoir l’occasion de parler avec Slafkovsky et Cooley d’ici le repêchage.

« Je voulais voir comment il avait géré cette saison-là avec le statut de numéro 1 », a dit Lecavalier, lui-même repêché au premier rang par le Lightning de Tampa Bay en 1998. « J’ai partagé mon expérience en parlant de ma dernière saison avec l’Océanic de Rimouski, comment c’était difficile de gérer la pression. Il m’a aussi parlé un peu de son jeu. J’ai beaucoup appris sur lui : il est une bonne personne qui a de hauts standards. »

Vincent Lecavalier a souligné à quel point il était difficile de comparer Wright, Slafkovsky et Cooley quand le premier a joué dans les rangs juniors canadiens, le deuxième en ligue finlandaise et le troisième dans le programme de développement américain.

Hughes a affirmé qu’il sera important que le joueur choisi soit en mesure de continuer à s’améliorer : la présence du joueur sélectionné avec le Canadien dès la saison prochaine n’a pas d’importance, dit le directeur général de l’équipe. « Ce qui est important avec tous nos espoirs, c’est qu’ils atteignent leur plein potentiel. »

L’ex-agent a cependant admis que Wright et Slafkovsky étaient probablement prêts à jouer dans la LNH dès la saison prochaine. Cooley a déjà manifesté son intérêt à disputer au moins une saison dans la NCAA.

Des transactions ?

Questionné sur plusieurs scénarios d’échange, Hughes a admis qu’il était plus probable qu’il tente d’améliorer le rang de son deuxième choix que d’échanger son premier choix pour reculer. Le Canadien possède également le choix de premier tour des Flames de Calgary, 26e au total. En tout, il possède 14 droits de parole.

« Il est possible que nous avancions ou que nous échangions des choix pour les années futures », a noté le directeur général.

Hughes n’a pas exclu de céder son premier choix au total si l’offre était la bonne, mais il s’est dit conscient que ce ne serait peut-être pas la décision la plus populaire quand l’événement a lieu au Centre Bell. « Si le repêchage avait lieu [lundi] soir, nous utiliserions ce choix, mais en même temps, c’est ma responsabilité de travailler pour le bien du Canadien. Nous allons certainement évaluer toutes les options. »

Les autres dossiers

 

Le directeur général du Canadien n’avait par ailleurs pas de nouvelles informations à dévoiler concernant l’état de santé du gardien Carey Price.

Il a également indiqué qu’aucune décision n’avait été prise concernant la participation du défenseur Kaiden Guhle au Championnat mondial junior, en août, à Edmonton.

Hughes a mentionné que l’entraîneur-chef, Martin St-Louis, avait déjà amorcé le processus de recherche d’un nouvel adjoint pour remplacer Luke Richardson, nommé entraîneur-chef des Blackhawks de Chicago.

Il est également revenu sur le dossier de Jeff Petry, répétant qu’il allait échanger le défenseur américain si l’offre était bonne. Hughes a aussi affirmé qu’il était possible que Petry soit de retour avec le Canadien la saison prochaine et que sa famille le rejoigne de nouveau à Montréal.

Finalement, Hughes a affirmé que le défenseur Alexander Romanov devait rentrer en Amérique du Nord cette semaine et qu’il était suivi de près par le Canadien, tout comme l’attaquant Evgenii Dadonov, surtout après que le gardien Ivan Fedotov eut été envoyé de force au service militaire.

À voir en vidéo