Victor Mete nie être impliqué dans le scandale Hockey Canada

«Je suis profondément troublé par les informations qui circulent au sujet de cet incident et si on me demande ma collaboration pour une enquête, alors je le ferai sans retenue», a dit Mete par voie de communiqué diffusé sur Twitter jeudi.
Photo: Adrian Wyld La Presse canadienne «Je suis profondément troublé par les informations qui circulent au sujet de cet incident et si on me demande ma collaboration pour une enquête, alors je le ferai sans retenue», a dit Mete par voie de communiqué diffusé sur Twitter jeudi.

L’ex-joueur du Canadien de Montréal Victor Mete a déclaré qu’il n’est pas impliqué dans le présumé viol collectif qui aurait été perpétré par des membres d’Équipe Canada junior en 2018.

Mete avait été prêté par le Tricolore à l’équipe canadienne de hockey junior en décembre 2017.

Hockey Canada a discrètement négocié une entente à l’amiable le mois dernier avec une femme, aujourd’hui âgée de 24 ans, qui a allégué avoir été victime d’un viol collectif impliquant des membres de l’équipe championne du Championnat du monde de hockey junior de 2018 en marge d’un gala et d’un tournoi de golf qui ont eu lieu il y a quatre ans à London, en Ontario.

Même si Mete faisait partie de l’équipe, il a déclaré par voie de communiqué diffusé jeudi que sa famille et lui étaient en Jamaïque au moment des faits.

« C’est important pour moi de dire que j’étais absent du gala où s’est produit cet événement horrible, a dit Mete par voie de communiqué diffusé sur Twitter jeudi. Au même moment, j’étais en vacances avec ma famille et des amis en Jamaïque, et j’ai récemment appris l’existence de cette situation par l’entremise des médias.

« Je suis profondément troublé par les informations qui circulent au sujet de cet incident et si on me demande ma collaboration pour une enquête, alors je le ferai sans retenue », a-t-il ajouté.

Les allégations de la victime présumée n’ont toujours pas été soumises à un tribunal.

Les dirigeants de Hockey Canada ont été criblés de questions à ce sujet devant le comité permanent du patrimoine canadien la semaine dernière.

L’organisation qui chapeaute la discipline au pays a perdu son financement public ainsi que de nombreux commanditaires à cause de sa gestion du dossier.

Recipe Unlimited, l’entreprise à laquelle appartiennent les chaînes Swiss Chalet et The Keg, a annoncé jeudi qu’elle interrompt son partenariat d’affaires avec Hockey Canada.

D’autre part, l’équipementier Bauer, l’un des principaux partenaires d’affaires de Hockey Canada, a émis un communiqué jeudi dans lequel l’entreprise décrit les allégations comme étant « extrêmement troublantes ». Elle ajoute qu’elle suit attentivement le dossier afin de déterminer comment elle doit gérer son partenariat commercial avec l’organisation nationale.

« Nous avons récemment observé des situations troublantes, surtout pour les jeunes femmes, dans plusieurs communautés canadiennes, a déclaré Mary-Kay Messier, la vice-présidente au marketing chez Bauer, par voie de communiqué. Nos structures et nos lois ont échoué à défendre les intérêts des familles. »

À voir en vidéo