Novak Djokovic écrit l’histoire… encore

Le Serbe Novak Djokovic célèbre sa victoire au premier tour sur le Sud-Coréen Kwon Soon-woo.
Photo: Adrian Dennis Agence France-Presse Le Serbe Novak Djokovic célèbre sa victoire au premier tour sur le Sud-Coréen Kwon Soon-woo.

Ces temps-ci, Novak Djokovic écrit une page d’histoire presque chaque fois qu’il remporte un match. Lundi, c’est exactement ce que le Serbe, première tête de série, a fait à Wimbledon.

Djokovic, sextuple champion à l’All England Club, a vaincu le Sud-Coréen Kwon Soon-woo 6-3, 3-6, 6-3, 6-4 sur le court central, sa 80e victoire au tournoi sur gazon. De ce fait, il est devenu le premier joueur, homme ou femme, à remporter autant de matchs à chacun des quatre tournois du Grand Chelem.

« C’est toujours unique de jouer en tant que champion en titre, d’être le premier à fouler le gazon, a confié Djokovic, qui a remporté son 22e match d’affilée à ce tournoi. À part cette année, où Wimbledon a effectué un changement nous permettant de nous entraîner avant le début du tournoi, c’était toujours sur du gazon intact. C’est vraiment un sentiment unique et spécial dans notre sport. »

Djokovic disputait son premier match depuis sa défaite face à Rafael Nadal le mois dernier en quarts de finale à Roland-Garros.

Tout ne s’est toutefois pas déroulé comme il le souhaitait.

Avec le toit fermé à cause des averses sporadiques, Kwon a pu placer son puissant coup droit à son goût. Tout s’est mis en place à la deuxième manche et s’est même poursuivi à la troisième, mais Djokovic a élevé son niveau et a joué comme il le fait habituellement dans le sud-ouest de Londres — demeurant tout simplement imbattable.

Djokovic a remporté les trois derniers titres à Wimbledon et vise son septième au total. Cela le placerait à égalité au deuxième rang avec Pete Sampras et William Renshaw. Seul Roger Federer, avec huit, en compte plus.

Un autre titre majeur lui en donnerait 21 en tout. Un de moins que Nadal, mais un de plus que Federer.

 

La plupart des titres de Djokovic en Grand Chelem ont été acquis aux Internationaux d’Australie, où il est nonuple champion. Mais il n’a pas pu défendre son titre à Melbourne cette année après avoir été expulsé du pays en raison des protocoles de vaccination australiens contre la COVID-19.

Malgré ce problème, la foule sur le court central était heureuse de le revoir à Wimbledon.

« Je me suis senti soutenu », a affirmé Djokovic, qui pourrait être privé des Internationaux des États-Unis et de nouveau des Internationaux d’Australie parce qu’il n’est pas vacciné.

« Je suppose que cela me motive davantage à essayer de tirer le meilleur parti de ce tournoi », a-t-il ajouté.

Après la victoire de Djokovic, Emma Raducanu s’est présentée sur le court central pour la première fois. La joueuse britannique de 19 ans, qui a remporté les Internationaux des États-Unis l’an dernier, jouait à l’All England Club pour la première fois depuis son retrait lors de son match de quatrième tour il y a un an.

« C’est un sentiment incroyablement spécial de revenir ici à Wimbledon », a déclaré Raducanu, 10e tête de série, qui a battu Alison Van Uytvanck 6-4, 6-4.

Alison Riske a été la première joueuse à se qualifier pour le deuxième tour. L’Américaine, 28e tête de série, a vaincu la Suissesse Ylena In-Albon 6-2, 6-4.

Les autres têtes de série du tableau féminin qui se sont qualifiées sont l’Estonienne Anett Kontaveit (no 2), la Tunisienne Ons Jabeur (3), la Belge Elise Mertens (24), l’Ukrainienne Anhelina Kalinina (29). Kalinina affrontera une autre Ukrainienne, Lesia Tsurenko, au deuxième tour.

Le match de Tsurenko a été interrompu pendant environ 10 minutes lorsque son adversaire, la Britannique Jodie Burrage, a porté secours à un ramasseur de balles qui se sentait mal.

Burrage a donné au garçon une boisson pour sportifs et un gel nutritionnel avant que quelqu’un dans la foule ne lui passe des bonbons à mâcher. Le garçon a rapidement obtenu de l’aide pour quitter le terrain.

Le finaliste à Roland-Garros, Casper Ruud, a remporté son match sur le court 12. Le Norvégien, troisième tête de série, a défait Albert Ramos-Vinolas 7-6 (1), 7-6 (9), 6-2.

Également au tableau masculin, l’Espagnol Carlos Alcaraz (no 5), le Britannique Cam Norrie (9), l’Américain John Isner (20), le Géorgien Nikoloz Basilashvili (22), les Américains Frances Tiafoe (23) et Tommy Paul (30) ont accédé au tour suivant.

Le Polonais Hubert Hurkacz (7) est l’unique tête de série à avoir subi l’élimination. Il s’est incliné devant l’Espagnol Alejandro Davidovich Fokina 7-6 (4), 6-4, 5-7, 2-6, 7-6 (10-8).

À voir en vidéo