L’Avalanche du Colorado gagne le premier match en prolongation

J.T. Compher célèvre après le but marqué par Andre Burakovsky à 1:23 en prolongation.
Photo: John Locher Associated Press J.T. Compher célèvre après le but marqué par Andre Burakovsky à 1:23 en prolongation.

Andre Burakovsky a marqué à 1:23 en prolongation et l’Avalanche du Colorado a vaincu le Lightning de Tampa Bay 4-3, mercredi, prenant ainsi une avance de 1-0 en finale de la coupe Stanley.

Après qu’un tir de J.T. Compher a été stoppé devant le filet, Valeri Nichuskin a glissé la rondelle d’un cercle à l’autre à Burakovsky, dont le tir a battu Andrei Vasilevskiy du côté gauche.

« Andre joue bien ces temps-ci, a dit son coéquipier Mikko Rantanen. Il le mérite amplement. Il a complété un beau jeu. »

Nichushkin, Gabriel Landeskog et Artturi Lehkonen ont réussi les autres buts de l’Avalanche, en quête d’un premier championnat depuis 2001.

Nick Paul, Ondrej Palat et Mikhail Sergachev ont inscrit les filets du Lightning, les doubles champions en titre.

 

Darcy Kuemper a fait 20 arrêts, tandis que Vasilevskiy a été confronté à 38 tirs.

Le Lightning a été blanchi en trois avantages numériques.

 

« Nous pouvons quand même tirer du positif de la rencontre, a dit Jon Cooper, le pilote du Lightning. Il faut donner crédit à l’Avalanche pour être allé chercher la victoire. »

Le deuxième match aura lieu samedi soir, une fois de plus au Colorado.

 

En déficit 3-1 au premier entracte, les visiteurs ont mis de la pression et créé l’impasse avec deux buts en 48 secondes, au milieu de la période médiane.

Palat a complété un bel échange avec Kucherov et Sergachev a enfilé l’aiguille d’un tir de loin, au travers du trafic. L’opportunité est venue d’un cafouillage de Logan O’Connor, de l’Avalanche.

Nichushkin avait touché la barre transversale durant la quatrième minute du match.

 

Le capitaine Landeskog a signé le premier but du match à 7:47 au premier tiers, après qu’un tir de Mikko Rantanen a été partiellement stoppé par Vasilevskiy.

Seulement 1:36 plus tard, Nichushkin a doublé l’avance grâce à un tir des poignets, suite à une passe hasardeuse de Victor Hedman. La séquence a découlé d’un échec-avant agressif du club des Rocheuses.

Paul a réduit l’écart à 2-1 à 12:26 au premier vingt. Il a converti ce qui est devenu une semi-échappée cahoteuse, après une longue remise en zone adverse de Hedman.

L’autre complice a été Brayden Point, qui n’avait pas joué depuis le 14 mai. Il s’est blessé lors du match ultime au premier tour, contre Toronto.

Point a récolté 28 buts et 30 aides en 66 matchs de saison régulière.

 

Lehkonen a marqué en avantage numérique à 17:31 au premier vingt, aidé de Landeskog et Rantanen.

L’ancien du Canadien de Montréal a fait mouche d’un tir des poignets, alors que Tampa Bay essayait de se débrouiller à cinq contre trois.

Tard en deuxième période, Compher a été frustré en échappée, après avoir saisi une brillante passe de Burakovsky.

 

Pat Maroon a donné des sueurs froides au Lightning en envoyant une rondelle dans les gradins avec 1:24 à écouler au troisième tiers, donnant une supériorité au club local.

Les attaquants Nazem Kadri et Andrew Cogliano étaient absents du côté de l’Avalanche. L’entraîneur Jared Bednar a affirmé que leur état de santé était réévalué quotidiennement.

À voir en vidéo