Les Rangers rejoignent le Lighting en finale de l’Association Est

Chris Kreider célébrant un de ses deux buts du match avec son coéquipier des Rangers Adam Fox
Karl B DeBlaker Associated Press Chris Kreider célébrant un de ses deux buts du match avec son coéquipier des Rangers Adam Fox

Les Rangers de New York ont obtenu leur billet pour la finale de l’Association Est et ils l’ont fait avec panache… à l’étranger.

Chris Kreider a enfilé l’aiguille à deux reprises et les Rangers ont vaincu les Hurricanes de la Caroline 6 à 2, lundi soir, pour rejoindre le Lightning de Tampa Bay en finale de l’Est.

Aucune équipe n’avait perdu à domicile dans cette série et, encore mieux, les Hurricanes montraient un dossier de 7-0 devant leurs partisans depuis le début du tournoi printanier.

Les Rangers ont cependant connu un bon début de match, inscrivant deux buts dans les huit premières minutes de jeu, et ils ont triomphé en sept rencontres pour une deuxième série consécutive. Les hommes de Gerard Gallant ont du même coup signé une cinquième victoire de suite lorsqu’ils font face à l’élimination.

« Nous avons eu le dos au mur à cinq occasions jusqu’à maintenant et chaque fois, nous sommes ressortis vainqueurs », a exprimé le défenseur Adam Fox.

« Nous ne lâchons pas, peu importe le pointage ou peu importe où le match est disputé », a ajouté Kreider.

Fox a récolté un but et une mention d’aide pour les New-Yorkais tandis que Ryan Strome, Filip Chytil et Andrew Copp ont complété le pointage. Mika Zibanejad n’a pas marqué pour une première fois en cinq matchs, mais il a tout de même préparé deux buts des siens.

« Tu dois payer le prix pour gagner des parties dans cette ligue, surtout contre de très bonnes équipes de la sorte, a indiqué Gallant. J’aime la façon dont nos gars se battent et compétitionnent. Je l’ai dit 100 fois cette année, nous ne sommes pas parfaits, mais nous trouvons des façons de gagner. »

Igor Shesterkin a fermé la porte aux attaques new-yorkaises à plusieurs reprises pendant les 40 premières minutes, permettant aux Rangers d’accentuer leur avance jusqu’à 4 à 0. Il a conclu la partie avec 37 arrêts. En sept duels contre les Hurricanes, le Russe a présenté une moyenne de 1,72 buts alloués et un pourcentage d’arrêts de 94,9 %.

Déception chez les Hurricanes

 

Vincent Trocheck et Max Domi ont répliqué pour les Hurricanes, qui étaient les champions de la section Métropolitaine. Ils se sont inclinés au deuxième tour éliminatoire pour une deuxième année d’affilée.

« C’est vraiment dommage d’avoir une équipe de si haut calibre, mais de ne pas se rendre plus loin », a admis le défenseur Jaccob Slavin.

Antti Raanta a amorcé l’affrontement pour les Hurricanes, mais il s’est blessé en fin de deuxième période en effectuant un déplacement à sa droite. Le gardien recrue Pyotr Kochetkov s’est amené en relève et il a permis trois buts en 12 lancers.

« Ce soir, c’était simplement une question de bonds ici et là. Tout le monde n’était pas tout à fait présent, incluant moi, a observé le capitaine des Hurricanes, Jordan Staal. C’est une façon malheureuse de terminer la série et la saison. »

Les Rangers ont ouvert la marque alors qu’il ne restait que deux secondes à écouler à une pénalité pour Sebastian Aho. Alexis Lafrenière a laissé la rondelle derrière lui à Fox et ce dernier a décoché un tir, que Raanta n’a pas vu parce qu’il avait la vue voilée.

L’indiscipline a une fois de plus coûté cher aux Hurricanes, un peu plus de quatre minutes plus tard. Kreider a rôdé près du filet de Raanta et il a habilement fait dévier un tir-passe de Zibanejad.

Les Rangers ont également écopé de pénalités, mais les Hurricanes n’ont pas réussi à en profiter. Et avec moins de quatre minutes restantes au deuxième engagement, les visiteurs ont porté le pointage à 3-0.

À peine arrivé dans le match, Kochetkov a été confronté à une montée à deux contre un des Rangers. Strome a opté pour un tir bas et ce fut la bonne décision.

Kreider a porté un coup à l’équipe locale à 3:59 du dernier tiers. Frank Vatrano l’a envoyé en échappée partielle et l’imposant attaquant des Rangers s’est défait de la couverture de Slavin avant d’effectuer une feinte du revers pour tromper la vigilance de Kochetkov.

Trocheck a redonné espoir aux Hurricanes, mais seulement 40 secondes plus tard, Chytil s’est retrouvé seul devant Kochetkov, qu’il a déjoué entre les jambières.

À voir en vidéo