Coupe du monde de ski alpin - Descente masculine - Razzia autrichienne à Bormio

Le gagnant de la descente de Bormio, Johann Grugger.
Photo: Agence Reuters Le gagnant de la descente de Bormio, Johann Grugger.

Bormio — L'étoile montante du ski autrichien Johann Grugger a signé hier sa première victoire en Coupe du monde en remportant la descente de Bormio devant ses compatriotes Michael Walchhofer, Fritz Strobl et Klaus Kroell. Erik Guay, de Mont-Tremblant, a pris le 20e rang après avoir terminé deuxième de la descente d'entraînement la veille.

Âgé de 24 ans, Grugger s'est imposé sur la Stelvio en 1 m 55 s 77, avec 24 centièmes de seconde d'avance sur le champion du monde de descente Walchhofer. Sur la piste qui accueillera les prochains Mondiaux et dans des conditions de course très difficiles en raison de violentes rafales de vent, le champion olympique Strobl a été battu de 66 centièmes.

Le leader du classement général de la Coupe du monde, l'Américain Bode Miller, a dû se contenter de la 14e place. Son dauphin au général, l'Autrichien Benjamin Raich, a terminé 17e.

Lauréat de la dernière Coupe du monde générale, l'Autrichien Hermann Maier, double vainqueur à Bormio mais toujours en quête d'un premier succès cette saison, a pris la 11e place.

Grugger avait déjà signé le meilleur temps du deuxième entraînement, devant Guay, et s'est donc élancé en course avec le dossard numéro 30. En retard sur Walchhofer aux quatre chronos intermédiaires, il a réussi à annihiler son retard dans la dernière section de la Stelvio pour finalement devancer son compatriote. Les deux meilleurs résultats de Grugger restaient jusqu'à présent des deuxièmes places en descente, à Val Gardena le 18 décembre et à Saint-Anton la saison dernière.

«Je n'y crois pas encore, a-t-il dit après son triomphe. C'est la première fois que je gagne une course sur le circuit de la Coupe du monde et je peux seulement dire que c'est comme un rêve.»

Le Suisse Silvan Zurbriggen, âgé de 23 ans et doté d'une énorme potentiel, s'est classé cinquième, derrière Kroell et devant l'Américain Daron Rahlves, qui s'était imposé à Bormio en 2002.

En disputant hier la 151e descente de sa carrière, l'Italien Kristian Ghedina a battu le record de participations à l'épreuve reine du ski alpin de l'Autrichien Peter Wirnsberger, vainqueur de huit courses en Coupe du monde dans les années 1980. Ghedina, qui a disputé sa première descente en 1988, s'est classé 21e.