Les clubs floridiens de la LNH croisent à nouveau le fer

Les Panthers, le meilleur club de l’année, se mesurent au Lightning, double champion en titre de la Coupe Stanley.
Photo: Lynne Sladky Associated Press Les Panthers, le meilleur club de l’année, se mesurent au Lightning, double champion en titre de la Coupe Stanley.

Dans un coin, les doubles champions en titre de la Coupe Stanley. Dans l’autre, les champions du trophée des Présidents. Deux concessions séparées par quelques centaines de kilomètres. Et deux équipes qui ne peuvent pas se sentir.

Le Lightning de Tampa Bay et les Panthers de la Floride, pour le titre de meilleure équipe de l’État — et bien plus encore.

Les deux clubs s’affrontent en séries pour une deuxième saison consécutive, un duel qui s’amorce mardi sur la patinoire des Panthers. L’an dernier, le Lightning avait eu raison des Panthers en six matchs au premier tour.

« Les Panthers, c’est toute une équipe, a affirmé l’entraîneur-chef du Lightning, Jon Cooper. Nous les avons regardés toute l’année. Nous avons eu d’incroyables batailles contre eux. Je crois que les gens, surtout ceux en Floride, ont supplié que les deux équipes prétendantes au titre s’affrontent. L’an dernier, plusieurs personnes ont dit que c’était possiblement la meilleure série des éliminatoires. Ils ont remanié leur équipe et ont acquis plusieurs grands joueurs. On devrait avoir du plaisir. »

Le Lightning a remporté son septième match contre les Maple Leafs de Toronto pour poursuivre leur quête de devenir la première à remporter trois coupes Stanley depuis les Islanders de New York (quatre coupes) de 1980 à 1983. De leur côté, les Panthers ont gagné une première série en 26 ans en prenant la mesure des Capitals de Washington en six parties ; ils ont maintenant la chance de se venger pour le revers de l’an dernier.

« C’est là que les choses deviennent intéressantes et que les rivalités prennent forment. C’est quand tu affrontes la même équipe en séries à plusieurs reprises… Et nous savons ce que ça va l’être, a noté le capitaine du Lightning, Steven Stamkos. C’était toute une série l’an dernier. »

Le choc des titans

 

La LNH a commencé à attribuer le trophée des Présidents en 1986 à l’équipe qui a le meilleur dossier en saison régulière et, depuis, c’est la neuvième fois que les gagnants de ce trophée se frotteront aux champions en titre de la Coupe Stanley en séries éliminatoires.

Lors des huit derniers duels — le dernier étant survenu en 2017, quand les Capitals ont perdu en sept rencontres contre les Penguins de Pittsburgh — , la victoire s’est partagée également : quatre gains pour les champions des dernières séries, quatre pour les tenants du titre de la saison régulière.

« [Tampa Bay] est une excellente équipe, a analysé l’entraîneur-chef par intérim des Panthers, Andrew Brunette. Ils sont qui nous voulons être. C’est une belle opportunité pour nous. »

Un facteur pourrait peser dans la balance du duel : la présence de l’attaquant Brayden Point chez le Lightning. Personne n’a inscrit plus de buts en séries (38) dans les cinq dernières années que le joueur de centre canadien. Il a notamment fait mouche 14 fois en avantage numérique (également un sommet à ce chapitre dans la période donnée) et se retrouve à égalité au premier rang pour les buts victorieux (7). Il a toutefois été blessé lors du match ultime à Toronto et ne devrait pas fouler la glace mardi.

À voir en vidéo