La saison des Raptors de Toronto prend fin

Pascal Siakam des Raptors de Toronto
Photo: Frank Gunn Pascal Siakam des Raptors de Toronto

Malgré du jeu inspiré du Montréalais Chris Boucher, les Raptors sont tombés en panne au troisième quart et ont perdu 132-97 devant les 76ers de Philadelphie, jeudi à Toronto, voyant ainsi leur parcours en séries prendre fin en six matchs, au premier tour.

Boucher a totalisé 25 points, dont 19 en première demie.

 

Les Sixers ne menaient que 62-61 à la demie mais au quart suivant, les Raptors ont été surclassés 37-17. Les visiteurs y ont assommé leurs rivaux et leurs partisans en marquant 17 points sans réplique.

Le champion pointeur de la NBA Joel Embiid a récolté 33 points, huit de plus que Tyrese Maxey, Ce dernier a fait bien du dommage au niveau des tirs de trois points.

 

Ils ont été bien épaulés par 22 points de James Harden, 19 de Tobias Harris et 12 de Danny Green, un ancien des Raptors.

« Tout d’abord, chapeau aux Sixers, a dit l’entraîneur des Raptors, Nick Nurse. Nous ne pouvions plus les arrêter en deuxième demie.

« De notre côté, la ligne est mince entre du jeu agressif et tenter des tirs qui ont peu de chances de succès. Cela dit, personne ne peut enlever à nos gars l’esprit combatif qu’ils ont montré. Ils vont pouvoir tirer beaucoup de positif de la série, mais aussi de la saison en général. »

Maxey a obtenu cinq tirs de longue distance et Green quatre.

 

Harden a fourni 15 passes et Embiid a capté 10 rebonds.

Toronto a aussi de belles contributions de Pascal Siakam (24 points), Gary Trent (19) et Scottie Barnes (18), recrue de l’année dans la NBA. Ça n’a pas suffi à arracher une autre victoire, dans l’espoir d’un match ultime.

Boucher a aussi obtenu 10 rebonds et un bloc.

 

« Des gars comme Chris, Gary et Precious (Achiuwa) ont beaucoup grandi cette saison, et c’était très plaisant de voir Pascal redevenir lui-même », a dit Nurse.

OG Anunoby a disputé 29 minutes mais n’a apporté que cinq points.

De plus, le groupe de Nick Nurse a eu bien des misères du périmètre, avec un taux de succès de 20 % pour les tirs de trois points. Les Sixers ont fait beaucoup mieux, avec 40 pour cent.

Les Raptors ont fait preuve d’une résistance admirable en gagnant les deux matchs précédents, après que “Philly” ait pris les commandes 3-0 dans la série.

Ils avaient notamment gagné 103-88 lundi, en Pennsylvanie.

 

Dans l’histoire de la NBA, aucun club n’a effacé un retard de 3-0 et atteint le tour suivant.

« Ça fait mal c’est sûr, a dit Boucher, au sujet du dénouement. Je pense que ça va me prendre quelques semaines pour avoir un meilleur regard sur la saison.

« Le groupe de gars ici est super. Gagner deux matchs après 0-3, ç’a montré tout le caractère que nous avons. »

« Les entraîneurs nous motivent à donner le maximum chaque soir, que ce soit les partants ou les réservistes. »

Le meneur et souvent le cœur des Raptors Fred VanVleet ratait un deuxième match de suite, à cause d’une élongation à la hanche gauche.

Dans la salle comble de 19 800 personnes, il y avait entre autres les joueurs des Maple Leafs Auston Matthews, Morgan Rielly, Mitch Marner, Alexander Kerfoot et Wayne Simmonds,

Les Sixers vont affronter le Heat de Miami en deuxième ronde.

À voir en vidéo