Le Canadien est blanchi 3-0 par les Islanders lors du retour au jeu de Carey Price

Le gardien étoile Carey Price n’a pas pu fêter son retour au jeu avec une victoire, vendredi, au Centre Bell.
Graham Hughes La Presse canadienne Le gardien étoile Carey Price n’a pas pu fêter son retour au jeu avec une victoire, vendredi, au Centre Bell.

Les joueurs du Canadien n’ont pas été en mesure d’offrir une victoire à Carey Price à son premier match en 282 jours.

Price a été solide à son retour au jeu, mais il a été abandonné par son offensive et les Islanders de New York ont battu la formation montréalaise 3-0, vendredi soir au Centre Bell.

Le gardien étoile du Tricolore disputait un premier match depuis le 7 juillet en raison d’une opération à un genou et d’au moins trois reculs dans sa rééducation pour différentes raisons.

La défensive du Canadien a été étanche devant Price lors des deux premières périodes, mais les Islanders ont fini par faire preuve d’opportunisme.

Zach Parise, Noah Dobson et Brock Nelson, dans un filet désert, ont réussi à toucher la cible en troisième période pour les Islanders (35-30-9). Ilya Sorokin a été parfait contre un barrage de 44 tirs.

Price a repoussé 17 lancers, mais le Canadien (20-44-11) a été blanchi pour une sixième fois cette saison.

 

L’attaquant Michael Pezzetta et le défenseur Corey Schueneman ont aussi été insérés dans la formation du Canadien, à la place de Tyler Pitlick et Jordan Harris.

Le Canadien sera de retour en action dès samedi soir, quand les Capitals de Washington seront les visiteurs.

 

Peu de raisons de célébrer

Price a reçu un accueil chaleureux des partisans avant la rencontre. Ils ont scandé son nom pendant plus d’une minute, jusqu’à ce que l’annonceur-maison Michel Lacroix les interrompent pour le début d’un bref hommage à Mike Bossy.

Bossy, une légende des Islanders et l’un des meilleurs francs-tireurs de l’histoire de la LNH, est décédé vendredi à l’âge de 65 ans.

Dès le début de la rencontre, Price a facilement stoppé le premier tir des Islanders après 3:32 de jeu, un faible tir de Kyle Palmieri qu’il a repoussé avec sa jambière droite.

Le Canadien s’est animé lors d’un avantage numérique, mais les multiples tentatives de Nick Suzuki ont échoué.

Price a réalisé un premier arrêt difficile avec moins de cinq minutes à faire à la première période. Il a utilisé son bouclier pour stopper un tir de l’enclave d’Anders Lee.

Les deux gardiens ont continué à fermer la porte en deuxième période. Sorokin a été vigilant devant Christian Dvorak tôt dans l’engagement, puis Cole Caufield, un peu plus tard. Sorokin a aussi frustré son compatriote russe Alexander Romanov en fin de deuxième vingt.

De son côté, Price a réussi un bel arrêt du bouclier contre Jean-Gabriel Pageau tôt en deuxième période. Il n’a fait face qu’à quatre tirs dans l’engagement.

Joel Armia a menacé tôt en troisième période, mais Sorokin a résisté.

 

Les Islanders ont ouvert la marque quelques instants plus tard, à 4:25. Il a fallu une attaque à trois pour qu’ils parviennent à déjouer Price. Parise a complété la séquence en soulevant le disque par-dessus la jambière droite du gardien.

Dobson a doublé l’avance des Islanders 1:44 plus tard. Il a battu Price à l’aide d’un tir parfait, qui a percuté le poteau avant de franchir la ligne des buts.

Le Canadien a augmenté la pression par la suite, mais il a bousillé plusieurs occasions de s’inscrire au pointage. Rem Pitlick a notamment atteint le poteau après une belle poussée individuelle.

Nelson a cloué le cercueil du Tricolore en marquant dans un filet désert avec 1:39 à écouler au cadran.

À voir en vidéo