Grand Prix CART de Mid-Ohio - Patrick Carpentier domine sans partage

Lexington, Ohio — Le Québécois Patrick Carpentier a remporté, hier, le Grand Prix CART de Mid-Ohio après avoir dominé sans partage.

Détenteur de la position de tête provisoire vendredi, et de la position de tête au terme des qualifications officielles de samedi, le pilote originaire de Joliette a été impérial. Carpentier a mené la course lors de 89 des 92 tours effectués sur le circuit de 2,258 milles.

«Je suis super content. C'est la première fois que je connais un week-end parfait comme ça, a dit Carpentier en sortant de sa voiture. Tout a fonctionné à merveille. Nous avions la voiture la plus rapide vendredi, nous avions la voiture la plus rapide samedi, et les mécanos m'ont offert une excellente voiture aujourd'hui.»

Il s'agit de la deuxième victoire de la saison de Carpentier après son triomphe lors du Grand Prix de Cleveland, le 14 juillet dernier, et de la troisième de sa carrière. Carpentier, qui fêtera ses 31 ans demain, disputait également sa 100e course au sein de la série CART.

Il y avait toutefois un petit nuage au sein de cette journée mémorable. Le pilote québécois avait fait une déclaration osée au terme des qualifications de la veille, précisant qu'il ferait un tour du piste tout nu advenant une victoire.

«Je vais maintenant devoir faire un tour de piste tout nu, a dit Carpentier en souriant. Mais je ne vais pas vous dire à quel moment je vais le faire.»

Il empoche ainsi le maximum de points (23), ce qui lui permet de se hisser au deuxième rang du classement des pilotes avec 95 points. Le Brésilien Cristiano da Matta, qui a volé dans le décor au 70e tour en pourchassant Carpentier, domine toujours avec 122 points.

«Je ne sais pas ce qui s'est passé avec Cristiano. Je l'ai vu arriver vers l'intérieur. J'ai freiné à la dernière minute avant le virage et je l'ai vu, lui aussi, freiner au maximum», a poursuivi Carpentier.

Le Brésilien Christian Fittipaldi a pris la deuxième place, le troisième rang allant à l'Américain Michael Andretti.

«Nous avons eu un très mauvais premier arrêt aux puits, a dit Fittipaldi. Peut-être que cet arrêt nous a coûté la course.»

Alexandre Tagliani de Lachenaie, s'est classé en septième place alors que le Torontois Paul Tracy a été victime d'ennuis mécaniques au 23e tour.

«Nous n'avions pas vraiment la voiture pour viser le podium, a noté Tagliani. Nous avons eu des ennuis avec nos réglages toute la fin de semaine. Si tu n'as pas la voiture pour te battre, ça s'annonce difficile.»

Par moments, on avait l'impression que le bolide de Tagliani manquait de puissance.

«C'est vrai que j'avais de la misère à dépasser, surtout au bout de la ligne droite, comme si j'avais un peu moins de pointe [de vitesse]. Mais je vais attendre de voir les données techniques avant de me prononcer.»