Laurence Vincent Lapointe tire sa révérence

Laurence Vincent Lapointe, double médaillée des Jeux olympiques de Tokyo
Photo: Philip Fong Agence France-Presse Laurence Vincent Lapointe, double médaillée des Jeux olympiques de Tokyo

La canoéiste Laurence Vincent Lapointe, double médaillée des Jeux olympiques de Tokyo, a mis un terme à sa carrière sportive.

L’athlète de Trois-Rivières, qui aura bientôt 30 ans, a décidé de se concentrer sur ses études en physiothérapie à l’Université de Montréal.

Vincent Lapointe a marqué le monde du canoë avec la conquête de 13 titres mondiaux et de 2 médailles olympiques : l’argent au C1 200 mètres ainsi que le bronze au C2 500 mètres en duo avec l’Ontarienne Katie Vincent.

Ces deux médailles ont mis un baume sur deux années difficiles. Sa course de C1 sur les eaux du Canal de la forêt de la mer, à Tokyo, était sa première compétition internationale depuis le 1er juin 2019. Suspendue après avoir échoué à un test de dopage, elle a ultérieurement été blanchie des accusations, étant en mesure de prouver qu’elle avait été victime de « contamination croisée » : son ex-conjoint, qui avait utilisé des produits dopants à l’insu de Vincent Lapointe, l’avait contaminée.

Longue feuille de route

 

Quand elle a pu reprendre l’entraînement, la pandémie a bloqué toutes les embarcations à quai, un « chemin de croix » qui a aussi eu une grande incidence sur Vincent, sa partenaire en C2, prise malgré elle dans tout ce tourbillon.

En plus de ces deux médailles olympiques, Vincent Lapointe a remporté la médaille d’or aux Jeux panaméricains de 2015 au C1 200 mètres. Elle a remporté des titres mondiaux au C1 200 mètres et au C2 500 mètres lors des championnats de 2010, 2011, 2013, 2017 et 2018. Elle a aussi gagné le C1 200 mètres en 2014 ainsi que le C1 5000 mètres aux Mondiaux 2018.

Vincent Lapointe a aussi remporté le titre mondial des moins de 23 ans au C1 200 m en 2013.

À voir en vidéo