Jonathan Drouin absent pour une période indéfinie

Jonathan Drouin venait tout juste de revenir au jeu et a participé à 34 rencontres jusqu’ici cette saison.
Emilee Chinn Archives Getty Images via AFP Jonathan Drouin venait tout juste de revenir au jeu et a participé à 34 rencontres jusqu’ici cette saison.

Le Canadien de Montréal a appris de bien mauvaises nouvelles, vendredi matin, à l’approche d’un week-end chargé.

L’équipe a révélé que l’attaquant Jonathan Drouin sera à l’écart du jeu pour une période indéfinie et, en conséquence, son nom a été inscrit sur la liste des blessés.

« Il demeure chez lui par mesure préventive après être entré en contact avec une personne ayant contracté la COVID-19 », a précisé l’organisation montréalaise.

Drouin a brièvement effectué un retour au jeu la semaine dernière, en disputant deux matchs face aux Sénateurs d’Ottawa et aux Bruins de Boston. Le Québécois âgé de 26 ans a marqué six buts et récolté 14 mentions d’aide en 34 rencontres jusqu’ici cette saison.

Pour sa part, l’attaquant Brendan Gallagher ratera une semaine d’activités en raison d’une blessure au bas du corps. Le pugnace attaquant n’a pas joué depuis le 17 mars, contre les Stars de Dallas. Gallagher a inscrit cinq buts et amassé neuf mentions d’assistance en 43 parties cette saison avec le Tricolore.

Par ailleurs, on ignore toujours l’état de santé du défenseur Jeff Petry, blessé au bas du corps lors du match qui s’est terminé 4-3 en faveur des Panthers de la Floride, jeudi soir.

Le Canadien bâtit sa confiance

 

Une dizaine de joueurs ont pris part à l’entraînement optionnel de l’équipe, vendredi matin, au Complexe sportif Bell de Brossard.

Parmi eux se trouvaient Justin Barron, Tyler Pitlick, William Lagesson, Laurent Dauphin, Rem Pitlick, Corey Schueneman, Mathieu Perreault, Kale Clague et Alexander Romanov, notamment.

 

Le Canadien conclura un séjour de six matchs à domicile, samedi soir, quand il accueillera les Maple Leafs de Toronto. Il se rendra ensuite au New Jersey pour y affronter les Devils, dimanche.

Selon Dauphin, le Canadien bâtit tranquillement sa confiance en affrontant des équipes qui aspirent aux grands honneurs, tels que les Panthers et les Leafs.

 

« Nous sommes bons en possession de la rondelle ; nous ne la donnons pas inutilement. On essaie d’appliquer le même style de jeu que les Panthers, en arrivant en zone neutre avec beaucoup de vitesse et appliquant un échec-avant très agressif. C’est ce qu’on essaie d’implanter ici », a indiqué le Québécois en visioconférence.

Des auditions

 

À l’instar de Dauphin, plusieurs joueurs sont conscients qu’ils sont en audition en vue d’un poste la saison prochaine. C’est le cas de Schueneman, qui a notamment obtenu du temps de jeu en supériorité numérique face aux Panthers. Le hockeyeur âgé de 26 ans croit savoir ce qui lui permettra de tirer son épingle du jeu.

« J’ai une très belle opportunité. J’espère que je pourrai en profiter. Il faut que je garde mon jeu simple, et que j’exécute le bon jeu. Il ne faut pas forcer les choses, ni faire de choses inhabituelles. Nous comptons sur des gars très talentueux en avantage numérique, donc si je me contente de faire circuler la rondelle, alors ça aidera ma cause », a résumé Schueneman.

Avec l’infirmerie du Tricolore qui continue de se remplir, il y a fort à parier que certaines expériences seront tentées par l’entraîneur-chef par intérim Martin St-Louis au cours des prochaines semaines.

À voir en vidéo