La gardienne de but Ève Gascon fait son entrée dans la LHJMQ

Ève Gascon en train d'effectuer un arrêt pendant la première période du match contre l'Océanic de Rimouski.
Justin Tang La Presse canadienne Ève Gascon en train d'effectuer un arrêt pendant la première période du match contre l'Océanic de Rimouski.

Xavier Cormier a fait mouche à 1:10 en prolongation et l’Océanic de Rimouski a prévalu 5-4 devant les Olympiques de Gatineau, dont le filet était défendu par Ève Gascon, samedi.

Lavalloise de 18 ans, Gascon est devenue la troisième femme à prendre part à un match dans l’histoire de la LHJMQ. Elle a fait 18 arrêts.

« Ces dernier jours, elle a vécu beaucoup de pression et d’attention médiatique », a déclaré l’entraîneur des Olympiques, Louis Robitaille.

« Je lui ai dit de se rappeler de s’amuser, c’était vraiment ça mon message. Je suis extrêmement fière d’elle. »

Gascon a affronté 11 tirs dès le premier engagement.

 

« Je suis un peu déçue du résultat, mais c’est un match qui aurait pu aller dans un sens ou dans l’autre, a t-elle mentionné. J’ai eu des frissons [avec les réactions de la foule], mais j’essayais de rester concentrée. »

Elle a ajouté que « plus le match avançait, moins j’avais de stress. » Ses parents et ses meilleurs amis étaient présents dans l’assistance.

« Je suis quand même contente de comment j’ai joué. Je suis fière. C’est quelque chose dont je vais me rappeler pendant toute ma vie. »

Charline Labonté a disputé 28 matches avec le Titan d’Acadie-Bathurst, du 23 septembre 1999 au 25 novembre 2001. Elle a aussi aidé le Canada à remporter l’or olympique en quatre occasions.

Manon Rhéaume a été appelée en renfort pour les Draveurs de Trois-Rivières le 26 novembre 1991.

 

Rhéaume a pris part à un match préparatoire de la LNH avec le Lightning de Tampa Bay, le 23 septembre 1992, en plus d’obtenir l’argent aux JO de 1998.

Il y avait une très belle foule de 4700 partisans au Centre Slush Puppie, samedi.

 

« La meilleure ambiance de la saison », a dit le capitaine des Olympiques, Manix Landry.

Un match rythmé

 

Le public croyait assister à un gain de 4-3 de Gascon et Gatineau avant le but égalisateur d’Alexander Gaudio sur un tir dévié, avec 5:25 à écouler au troisième tiers.

Gaudio avait aussi marqué en première période.

 

Julien Béland et Luke Coughlin ont inscrit les autres buts de l’Océanic, tandis que Gabriel Robert a fait 28 arrêts.

Landry, Mathieu Bizier (deux fois) et Donovan Arsenault ont riposté pour les Olympiques, qui ont perdu leurs trois derniers matches.

 

Les deux mêmes clubs vont s’affronter dimanche après-midi.

La mise au jeu protocolaire a été faite par la mairesse de Gatineau, France Bélisle.

 

Le premier tiers s’est conclu avec les visiteurs en avance 2-1, bien que les Olympiques aient mené 11-5 pour les tirs.

Les Olympiques ont fait mouche à leur premier tir à 8:07, Béland inscrivant son neuvième but de la saison, à l’aide d’un tir haut.

Gascon a fait un très bel arrêt contre Alexandre Blais lorsqu’étendue de tout son long, en milieu de période.

Les Olympiques ont profité d’un avantage numérique pour niveler le score. Du revers, Bizier a converti un rebond à la suite d’un tir de Zach Dean.

Bizier obtenait au moins un point dans un 12e match consécutif.

 

Gaudio a redonné l’avance à Rimouski avec une minute à écouler à la période, d’un tir de près.

Au deuxième vingt, Gascon a fait deux solides arrêts avec les siens en infériorité.

 

Mais avant que Noah Warren revienne du cachot, Coughlin a doublé le coussin de l’Océanic grâce à un tir voilé de la ligne bleue, à 7:36.

Les Olympiques ont réduit l’écart à 18:58 en deuxième période, Landry touchant la cible sur un long rebond.

Alors qu’on était à cinq secondes du deuxième entracte, on croyait bien que Warren avait créé l’égalité, d’un puissant tir des poignets, mais les reprises ont montré que le disque a frappé la barre transversale.

Warren a aussi touché le poteau de la ligne bleue au troisième vingt, peu après que Gatineau ait écoulé un désavantage numérique.

 

Arsenault a créé l’égalité 3-3 à 5:33 sur une rondelle libre, après que Will Chisolm ait foncé au filet.

Environ deux minutes plus tard, Bizier a donné l’avance 4-3 aux siens en profitant du rebond après un tir de Simon Pinard.

Cormier a mis fin au débat d’un tir du cercle droit, après avoir saisi la passe de Louis Robin.

À voir en vidéo