Vers la fin d’un lockout de 99 jours dans le baseball majeur

L’entente permettra l’ouverture des camps d’entraînement, cette semaine, en Floride et en Arizona, soit plus de trois semaines après la date prévue du 16 février. Sur la photo, un terrain d’entraînement des Reds de Cincinnati.
Ross D. Franklin Associated Press L’entente permettra l’ouverture des camps d’entraînement, cette semaine, en Floride et en Arizona, soit plus de trois semaines après la date prévue du 16 février. Sur la photo, un terrain d’entraînement des Reds de Cincinnati.

L’Association des joueurs a voté en faveur de la plus récente offre des autorités du Baseball majeur pour un nouveau contrat de travail, jeudi, ouvrant la voie à la fin d’un lockout de 99 jours et au sauvetage d’une saison régulière de 162 matchs qui s’amorcerait le 7 avril.

Le conseil exécutif de l’Association des joueurs a approuvé l’accord par un vote de 26 à 12, en attendant la ratification par tous les joueurs, a déclaré une personne familière avec le scrutin. Cette personne s’est confiée à l’Associated Press sous le couvert de l’anonymat parce qu’aucune annonce n’avait été autorisée.

Le Baseball majeur a acheminé une offre aux joueurs jeudi et leur a donné jusqu’à 15 h pour l’accepter afin de pouvoir jouer une saison complète.

Le syndicat a annoncé le vote des joueurs vers 15 h 25. Les propriétaires prévoyaient tenir un vote de ratification plus tard en journée.

« L’entente permet au sport d’aller vers l’avant », a déclaré le lanceur Gerrit Cole, des Yankees de New York, et un membre du sous-comité exécutif de l’Association des joueurs dans une entrevue téléphonique avec l’Associated Press.

« Elle couvre plusieurs éléments qui devraient préoccuper les joueurs : l’aspect de l’intégrité compétitive. »

L’entente permettra l’ouverture des camps d’entraînement, cette semaine, en Floride et en Arizona, soit plus de trois semaines après la date prévue du 16 février.

Les amateurs peuvent commencer à planifier leurs sorties au Fenway Park, au Dodger Stadium et à Camden Yards le mois prochain. La journée d’ouverture devrait se tenir une semaine plus tard que la date d’origine du 31 mars.

L’entente déclenchera aussi une rapide ronde de négociations avec des joueurs autonomes. Carlos Correa, Freddie Freeman et Kris Bryant font partie d’un groupe de 138 joueurs à la recherche d’une équipe, dont certains qui pourraient bénéficier de l’avènement du frappeur désigné universel.

Douze équipes aux éliminatoires, hausse du salaire minimum

 

La nouvelle convention collective du Baseball majeur permettra de porter à 12 le nombre d’équipes qui participeront aux éliminatoires, et d’ajouter des éléments incitatifs pour empêcher les « baisses de régime intentionnelles » (tanking) de la part d’équipes.

Le salaire minimum sera majoré de 570 500 dollars à environ 700 000 dollars et le seuil de la taxe de luxe passera de 210 millions de dollars à environ 230 millions de dollars cette année, un léger assouplissement pour les clubs plus dépensiers comme les Yankees, les Mets de New York, les Dodgers de Los Angeles et les Red Sox de Boston.

Un nouveau pool de bonis a été créé pour les joueurs qui ne sont pas encore admissibles à l’arbitrage, une façon de hausser les salaires des jeunes vedettes.

Le commissaire Rob Manfred avait fixé à mardi la journée limite pour en arriver à un accord, qui préserverait un calendrier de 162 parties ainsi que la totalité des salaires et du temps de service requis pour que les joueurs puissent accéder à l’autonomie.

Les pourparlers sont allés au-delà de l’échéancier et Manfred a annoncé mercredi l’annulation d’autres matchs, portant le total de parties annulées à 184 sur les 2230 prévues au calendrier.

Après un autre obstacle au progrès des négociations, celui-là lié au désir des propriétaires d’instaurer un repêchage amateur international, l’entente de principe s’est matérialisée jeudi après-midi.

Elle est venue couronner près d’un an de négociations pendant lesquelles les lanceurs Max Scherzer et Andrew Miller ont joué un rôle important à titre de porte-paroles du syndicat.

À voir en vidéo