Les nouvelles F1 sont prêtes à rouler à Barcelone

L'Alpine A552, dévoilée le 21 février à Paris. La nouvelle génération de bolides roulera en piste lors d’essais à Barcelone, mercredi.
Photo: Franck Fife Agence France-Presse L'Alpine A552, dévoilée le 21 février à Paris. La nouvelle génération de bolides roulera en piste lors d’essais à Barcelone, mercredi.

La Formule 1 offrira un aperçu de ce à quoi la saison pourrait ressembler lorsque sa nouvelle génération de voitures roulera en piste lors d’essais à Barcelone, mercredi.

Il s’agira des premiers essais avant la saison après l’un des plus importants changements de réglementation de la série, et la première fois que les pilotes et les équipes auront une idée réelle de ce à quoi s’attendre en 2022.

La F1 a mis en œuvre des changements majeurs pour améliorer les courses et essayer de rendre la série plus compétitive, avec de nouvelles exigences en matière d’aérodynamisme et de pneus qui rendront les voitures différentes des années précédentes. Elles présenteront de nouveaux ailerons arrière et avant, ainsi que des roues plus grandes, pour permettre aux pilotes de rouler plus près les uns des autres et, espérons-le, augmenter le nombre de dépassements.

Les anciennes voitures perdaient de l’appui — et leur capacité à effectuer des virages plus rapidement — plus elles se rapprochaient des voitures qui les précédaient. Les changements visaient à réduire cette perte d’appui et à donner aux pilotes qui suivaient plus de chances de faire des dépassements.

« Chaque décision que nous avons prise visait à ne pas niveler le sport par le bas, mais à le rendre plus accessible pour un plus grand nombre d’équipes et à organiser une compétition plus relevée à l’avenir tout en lui laissant une méritocratie afin que les meilleures équipes gagnent toujours », a expliqué le patron du sport automobile, Ross Brawn.

La dernière fois que la F1 a effectué des changements aussi drastiques des règles, c’était en 2014, lorsque l’ère du turbo hybride a commencé. En 2017, la F1 avait déjà introduit des changements de conception qui rendaient les voitures plus larges et plus rapides pour essayer de rendre la série plus excitante, bien que cela n’ait pas empêché Mercedes et Red Bull de dominer.

« Honnêtement, je ne pense pas que la réglementation changera radicalement l’ordre général des choses, a poursuivi Brawn. Cela rapprochera beaucoup les voitures et je pense que nous verrons certaines des équipes de milieu de peloton rivaliser. Je pense que nous aurons un plus grand groupe d’équipes compétitives. »

La F1 vient de connaître l’une de ses meilleures saisons alors que Max Verstappen et Lewis Hamilton se sont battus pour le titre jusqu’au bout, Verstappen s’imposant au volant de sa Red Bull au dernier tour de la dernière course pour mettre fin à la domination de sept ans de Mercedes.

« Je suis optimiste pour la saison à venir, a encore dit Brawn. Les bonnes équipes feront toujours du bon travail. Elles ont l’expertise et l’expérience. Bien que j’adorerais le voir, je ne pense pas que nous verrons des équipes de fond de grille dominer tout d’un coup cette année. »

En raison des changements de réglementation, les essais avant la saison ont été divisés en deux segments, les premières sessions se déroulant du mercredi à vendredi à Barcelone et trois autres prévues du 10 au 12 mars à Bahreïn avant le coup d’envoi de la saison, le 20 mars.

« Maintenant, avec la nouvelle réglementation, il faut s’habituer à la voiture. Ce n’est pas comme si vous prenez le volant et que c’est une mise à niveau par rapport à l’année dernière, a confié Verstappen. Beaucoup de choses sont inconnues sur la voiture… Je suis très curieux de voir comment la voiture se comporte en piste. »

Carburant

 

Les voitures utiliseront également un pourcentage plus élevé de carburant durable et de nouvelles caractéristiques de sécurité. Il y aura un plafond budgétaire inférieur pour les équipes et des ajustements ont été apportés aux week-ends de course pour permettre aux pilotes et aux équipes d’arriver plus tard sur les circuits.

Les deux séances d’essais libres du vendredi auront lieu l’après-midi afin que les points de presse puissent avoir lieu le matin au lieu du jeudi. Il y aura également quelques changements lors des week-ends de course sprint, avec plus de points attribués jusqu’à la huitième place et la position de tête reviendra dorénavant au vainqueur des qualifications du vendredi et l’attribution de points augmenteront le samedi à l’issue du sprint.

Ce sera la plus longue saison de F1 à ce jour avec 23 courses, avec le début du Grand Prix de Miami en mai sur un circuit urbain. Les courses au Japon, au Canada, en Australie et à Singapour reviennent après avoir été retirées du calendrier en raison de la pandémie de COVID-19.

Du côté des pilotes, George Russell a été promu chez Mercedes pour remplacer Valtteri Bottas, qui se retrouve chez Alfa Romeo aux côtés de Zhou Guanyu, le premier pilote chinois de l’histoire de la F1. La place de Russell chez Williams est allée à Alex Albon, tandis que le double champion du monde Fernando Alonso est de retour chez Alpine à 40 ans — le pilote le plus âgé de la grille après le départ à la retraite de Kimi Raikkonen.

À voir en vidéo