Laurie Blouin et Jasmine Baird ratent le podium à l’épreuve féminine de grand saut

Laurie Blouin a affirmé avoir été éblouie par les sauts réussis et tentés, ainsi que le courage démontré par les autres planchistes.
Photo: Manan Vatsyayana Agence France-Presse Laurie Blouin a affirmé avoir été éblouie par les sauts réussis et tentés, ainsi que le courage démontré par les autres planchistes.

La Québécoise Laurie Blouin a été exclue du podium à l’épreuve du grand saut en surf des neiges, mais elle a apprécié la finale d’un bout à l’autre.

Blouin a tout juste raté son atterrissage à son dernier saut et elle s’est contentée du huitième rang lors de cette épreuve, mardi, aux Jeux olympiques de Pékin.

La planchiste de Stoneham s’était placée en bonne position pour aspirer à une médaille, après avoir obtenu 86,25 points lors de son deuxième saut. Sa chute lors de sa dernière tentative l’a laissée à 56,50 points de la Japonaise Kokomo Murase, qui a gagné la médaille de bronze.

Blouin a affirmé avoir été éblouie par les sauts réussis et tentés, ainsi que le courage démontré par les autres planchistes. L’Autrichienne Anna Gasser en a d’ailleurs mis plein la vue et elle a défendu son titre olympique acquis aux Jeux de Pyeongchang, en 2018.

Blouin avait terminé au pied du podium à l’épreuve de slopestyle, la semaine dernière. Elle s’était contentée du 12e rang en grand saut en 2018, aux Jeux de Pyeongchang, après avoir remporté l’argent en slopestyle.

L’Ontarienne Jasmine Baird a inscrit un score de 130,00 points, et elle a terminé en septième position.

La finale de l’épreuve féminine de slopestyle n’a toutefois pas procuré le même plaisir à la skieuse de 17 ans Olivia Asselin.

La Québécoise n’a effectué qu’une descente — sa première — et elle n’a récolté que 16,83 points. Elle ne s’est pas élancée lors des deux dernières descentes de la finale.

Asselin a officiellement pris la 11e place sur 12 skieuses, bien que l’Américaine Marin Hamill, gravement blessée à la jambe droite dans sa deuxième descente des qualifications la veille, n’ait pas pris le départ de la finale.

Un porte-parole de Freestyle Canada a parlé d’une légère blessure au genou, alors qu’Asselin avait aussi noté une grande fatigue mentale, la veille. Elle en était à ses premiers Jeux olympiques en carrière.

La bonne séquence du Canada en curling masculin s’est poursuivie lorsque Brad Gushue a défait la Chine 10-8.

L’équipe canadienne s’est donné une belle option sur la victoire lorsqu’elle a marqué trois points au huitième bout pour prendre les devants 9-6. Après avoir vu la Chine réduire l’écart, Gushue et ses hommes ont fermé les livres au 10e et dernier bout.

Le Canada (5-2) a signé une troisième victoire de suite et il s’est inséré au troisième échelon du classement général. Les quatre premières équipes se qualifieront pour les demi-finales.

À voir en vidéo