Le Canadien s’incline en prolongation devant l’Avalanche

Alex Newhook, de l'Avalanche, a ouvert la marque en supériorité numérique au milieu du premier tiers.
Photo: Jack Dempsey Associated Press Alex Newhook, de l'Avalanche, a ouvert la marque en supériorité numérique au milieu du premier tiers.

Le gardien Cayden Primeau a brillé devant sa cage, mais le Canadien de Montréal s’est incliné 3-2 en prolongation devant l’Avalanche du Colorado, samedi soir.

Artturi Lehkonen et Nick Suzuki ont fait vibrer les cordages pour le Canadien (8-25-7), qui tentait de retrouver le sentier de la victoire. Suzuki a ajouté une aide à sa fiche.

Gabriel Landeskog, en prolongation, Alex Newhook et Valeri Nichushkin ont noirci la feuille de pointage en temps réglementaire pour l’Avalanche (28-8-3), qui a porté à 15 sa série de victoires à domicile. Devon Toews s’est signalé avec trois mentions d’assistance, et Samuel Girard avec deux.

Les hommes de l’entraîneur-chef Jared Bednar ont touché la cible deux fois en quatre supériorités numériques, tandis que le Canadien a converti l’une de ses deux opportunités. Le CH a d’ailleurs marqué un but sur le jeu de puissance dans un cinquième match de suite.

Primeau était de retour devant la cage du Tricolore, qui concède beaucoup de tirs à l’adversaire dernièrement. Après les 104 tirs dirigés vers Samuel Montembeault au cours de deux matchs précédents, Primeau a conclu sa soirée de travail face à l’Avalanche avec 43 arrêts - un sommet pour lui en carrière dans la LNH.

Son vis-à-vis, Darcy Kuemper, a cédé deux fois sur un total de 30 lancers dirigés vers le filet de l’Avalanche, première de l’Association Ouest.

Les choses ont de nouveau bien mal commencé pour le Tricolore, après qu’il eut concédé le premier but pour la 27e fois cette saison. Ce fut l’oeuvre de Newhook, qui a ouvert la marque en supériorité numérique au milieu du premier tiers.

Nichushkin a doublé l’avance des locaux de la même manière, pendant que Laurent Dauphin était au cachot, à 8:57 de la période médiane.

Le Canadien s’est finalement ressaisi et a riposté avec 1:43 à écouler à la deuxième période. Suzuki a orchestré une belle descente à deux contre un qui a été complétée par Lehkonen. Il s’agissait de son cinquième but cette saison, et de son premier depuis le 16 décembre contre les Flyers de Philadelphie.

Nazem Kadri croyait bien avoir redonné un coussin de deux buts à l’Avalanche en début de troisième période, mais son filet a été refusé à la suite d’une contestation de l’entraîneur-chef Dominique Ducharme. Cette décision a souri au Canadien, puisque Suzuki a créé l’égalité en supériorité numérique à 8:06.

Landeskog a ensuite scellé l’issue de la rencontre à 1:16 de la prolongation.

Le Bleu-blanc-rouge, qui a effectué sa première visite au Colorado depuis décembre 2018, n’avait toutefois pas entamé la rencontre dans les meilleures dispositions.

Le Canadien a annoncé en après-midi que l’attaquant Jonathan Drouin a subi une blessure au haut du corps et qu’il est rentré à Montréal. Cédric Paquette a effectué son retour au jeu et disputé un premier match depuis le 12 janvier, face aux Bruins de Boston.

Pour sa part, Montembeault a subi une blessure mineure au haut du corps et son état de santé sera réévalué au quotidien. L’absence de Montembeault a signifié que Michael McNiven a été rappelé de l’escouade de réserve, et qu’il a agi à titre de gardien réserviste derrière Primeau.

Le Tricolore présente une fiche de 1-2-3 depuis le début de ce long voyage de sept rencontres, qui se terminera lundi soir avec un duel contre le Wild du Minnesota.

À voir en vidéo