Shapovalov accède à la troisième ronde aux Internationaux d’Australie

Shapovalov, 14e tête de série du tournoi, a eu l’avantage 7-4 pour les bris, en plus d’accumuler 29 as.
Photo: Hamish Blair Associated Press Shapovalov, 14e tête de série du tournoi, a eu l’avantage 7-4 pour les bris, en plus d’accumuler 29 as.

Denis Shapovalov a mérité sa place au troisième tour des Internationaux de tennis d’Australie en infligeant un revers de 7-6 (6), 6-7 (3), 6-7 (6), 7-5 et 6-2 au Sud-Coréen Soonwoo Kwon, mercredi.

Le Canadien de 22 ans a peiné pendant quatre heures et 29 minutes, mais il est parvenu à se distancer au cinquième set, après quatre manches chaudement disputées.

Shapovalov, 14e tête de série du tournoi, a eu l’avantage 7-4 pour les bris, en plus d’accumuler 29 as. Il a toutefois commis 10 doubles fautes, mais Kwon n’a pas été sans faille à ce chapitre, terminant la rencontre avec six doubles fautes.

Les coups gagnants ont été très largement en faveur du Canadien (81-29) et Shapovalov a réussi le point lors de 33 de ses 40 montées au filet.

« Je savais que ç’allait être un match difficile et ce fut le cas, a lancé Shapovalov. J’ai eu beaucoup d’occasions lors des deuxième et troisième manches, mais ça n’allait pas de mon côté. J’ai réussi à renverser la vapeur, j’ai continué à me battre et je suis heureux d’avoir pu l’emporter. »

Au tour suivant, Shapovalov va se mesurer à l’Américain Reilly Opelka (no 23). Les deux hommes en seront à un premier affrontement en carrière.

« Reilly est un puissant serveur alors il y aura beaucoup de prédictions de mon côté, a observé Shapovalov. Je vais devoir rester patient et profiter de mes occasions, mais je devrai aussi gagner mon service. »

Shapovalov a bien amorcé la première manche en obtenant deux bris pour se donner une avance de 4-1, mais il a laissé Kwon venir de l’arrière en lui offrant également deux bris. Le Canadien a cependant réussi à en faire suffisamment pour se sauver avec le premier set.

Lors du bris d’égalité de la deuxième manche, le Sud-Coréen a rapidement pris l’ascendant en volant trois points à son adversaire et il a fermé les livres lorsqu’il a retrouvé son service, à 6-3.

Au bris d’égalité du troisième set, Shapovalov a gaspillé une balle de manche à 6-4 et il a perdu quatre points consécutifs, dont le dernier à son service.

Le match a basculé lorsque Shapovalov a sauvé une balle de bris grâce à un superbe coup du revers alors que le pointage était de 2-2 en quatrième manche.

« Ce coup était très important. Ça m’a aidé à gagner le match, a insisté le Canadien. Il avait une occasion d’effectuer un coup en croisé et il a décidé d’y aller pour le lob. J’ai pu effectuer mon revers et je crois que ç’a changé le momentum. J’ai pu rester dans le match et le briser un peu plus tard dans la manche. »

Kwon a été brisé alors que Shapovalov menait 6-5 en quatrième manche. Le Canadien a inscrit trois points consécutifs pour forcer la tenue d’un set ultime, au cours duquel le Sud-Coréen s’est effondré.

Plus tôt mercredi, l’Espagnol Rafael Nadal a eu besoin de cinq balles de match pour éliminer le qualifié allemand Yannick Hanfmann en trois manches de 6-2, 6-3, 6-4.

Nadal (no 6) vise un 21e titre en simple en Grand Chelem, ce qui constituerait un record chez les hommes. Il a eu deux balles de match sur le service de Hanfmann et deux autres sur le sien avant de profiter d’une faute de son rival pour triompher.

Nadal a converti quatre de ses 16 occasions en balle de bris, dont une seule en huit tentatives au troisième set. Il n’a toutefois fait face qu’à deux balles de bris et il n’a rien donné à l’Allemand.

L’Espagnol de 35 ans a éprouvé plusieurs difficultés en 2021, après le tournoi de Roland-Garros. Il a été aux prises avec de la fatigue, des blessures et des maladies.

« J’ai dit ici avant le début du tournoi que les choses n’allaient pas être parfaites, mais chaque jour que je vais passer sur le terrain, les chances de mieux jouer sont plus élevées, a-t-il soutenu. Après deux matchs, c’est le moment de faire un pas en avant. »

Nadal partage le record de 20 titres majeurs en simple avec Roger Federer et Novak Djokovic, et aucun d’entre eux n’est dans le tableau principal cette fois.

Federer ne participe pas aux Internationaux d’Australie, car il continue de guérir une blessure. Djokovic, nonuple champion à Melbourne Park, a été retiré du tableau principal à la suite d’une saga de 11 jours entourant son statut vaccinal et les règlements de l’Australie à ce sujet.

Miomir Kecmanovic, qui devait affronter Djokovic au premier tour, est passé en troisième ronde après avoir signé une victoire de 7-6 (7), 7-5, 7-6 (8) aux dépens de Tommy Paul.

L’Allemand Alexander Zverev, médaillé d’or aux Jeux de Tokyo, l’Italien Matteo Berrettini, finaliste à Wimbledon, et le Français Gaël Monfils ont tous progressé grâce à une victoire en trois sets.

Shapovalov n’est pas le seul à avoir passé plus de quatre heures sur le terrain. L’Américain Sebastian Korda est venu à bout du Français Corentin Moutet en cinq manches de 3-6, 6-4, 6-7 (2), 7-5, 7-6 (6), après quatre heures et 47 minutes de jeu.

À voir en vidéo