Djokovic inclus au tableau de l’Open d’Australie, malgré l’incertitude sur son visa

Novak Djokovic se pratique jeudi en vue de l’Open d’Australie à Melbourne.
Mike Frey Agence France-Presse Novak Djokovic se pratique jeudi en vue de l’Open d’Australie à Melbourne.

Novak Djokovic sait maintenant qu’il affrontera son compatriote serbe Miomir Kecmanovic au premier tour des Internationaux d’Australie. S’il obtient le droit d’y défendre son titre.

Le statut du visa de Djokovic a retenu toute l’attention jusqu’à ce que le tirage au sort du premier tournoi majeur de 2022 ait lieu, jeudi, après qu’il eut été retardé de 75 minutes.

Djokovic se trouvait toujours dans l’incertitude après celui-ci.

Le ministre australien de l’Immigration, Alex Hawke, songeait toujours à déporter l’homme aux neuf titres à Melbourne, qui n’est pas vacciné contre la COVID-19.

Le numéro un mondial a vu son visa être annulé à son arrivée en Australie la semaine dernière, quand son exemption médicale a été rejetée par les autorités frontalières. Il a toutefois remporté sa contestation devant les tribunaux, ce qui lui a permis de demeurer au pays.

Hawke étudie la possibilité de déporter Djokovic depuis lundi dernier, quand un juge a revalidé son visa. Le tournoi commencera lundi prochain.

S’il peut rester en Australie, Djokovic tentera d’établir une nouvelle marque chez les hommes avec un 21e titre du Grand Chelem. Sur sa route, il pourrait croiser la tête de série numéro 7, Matteo Berrettini, en quarts de finale et possiblement Rafael Nadal ou Alexander Zverev en demi-finales.

Djokovic est à égalité avec Nadal et Roger Federer avec 20 titres du Grand Chelem. Il s’est incliné en finale des Internationaux des États-Unis devant Daniil Medvedev l’an dernier.

Medvedev est dans la portion opposée du tableau à titre de deuxième tête de série en Australie. Finaliste en 2021, il pourrait faire face au favori local Nick Kyrgios au deuxième tour. En quarts, il pourrait se frotter au numéro 5 Andrey Rulev, au numéro 9 Félix Auger-Aliassime, ou encore à John Isner en quarts. Tête de série numéro 4, Stefanos Tsitsipas pourrait être son adversaire en demi-finales.

Auger-Aliasime amorcera son tournoi face au Finlandais classé 90e Emil Ruusuvuori. Denis Shapovalov, 14e tête de série, lancera son tournoi contre le Serbe Laslo Djere, 52e raquette mondiale.

Chez les dames, La favorite, Ashleigh Barty, et la championne en titre, Naomi Osaka, sont insérées dans la même portion de tableau, ce qui signifie que deux des meilleures joueuses du tournoi pourraient se retrouver au quatrième tour. Maria Sakkari, tête de série numéro 5, ou Ons Jabeur, classée neuvième, pourrait les attendre en quarts.

Osaka, qui n’a pas beaucoup joué en 2021, a glissé au classement et elle est la 13e tête de série de la compétition.

Dans l’autre partie du tableau, la deuxième tête de série, Aryna Sabalenka, a un affrontement de premier tour face à l’invitée des organisateurs Storm Sanders et pourrait retrouver Garbine Muguruza en demi-finales.

La Québécoise Leylah Annie Fernandez, classée 23e, livrera quant à elle son premier match du tournoi face à l’Australienne détentrice d’un laissez-passer Maddison Inglis, 139e au monde.

Le directeur du tournoi, Craig Tiley, a refusé de répondre aux questions au sujet de Djokovic après le tirage.

Selon les règles en vigueur, si Djokovic doit se retirer avant que l’horaire du jour 1 soit annoncé, Rublev prendrait sa place dans le tableau. S’il se retire une fois que l’horaire est publié, il serait remplacé par un joueur repêché des qualifications.

Si jamais Djokovic devait jouer un match avant d’être expulsé du pays par les autorités Australiennes, son adversaire suivant bénéficierait alors d’un laissez-passer jusqu’au prochain tour.

À voir en vidéo