Les Bruins corrigent le Canadien 5-1

Jeff Petry a souligné que Brad Marchand était un joueur difficile à affronter.
Photo: Mary Schwalm La Presse canadienne Jeff Petry a souligné que Brad Marchand était un joueur difficile à affronter.

Dominique Ducharme redoutait une baisse de régime temporaire qui ferait la différence lors de la reprise des activités du Canadien, mercredi soir au TD Garden, et c’est exactement ce qui s’est produit.

Brad Marchand a inscrit deux de ses trois buts tard en première période et les Bruins de Boston ont filé vers une victoire de 5-1 contre la formation montréalaise.

Le Canadien en était à sa première sortie depuis le 1er janvier, mais il a été déclassé par un rival en pleine possession de ses moyens. Le Tricolore a finalement encaissé un quatrième revers d’affilée (0-3-1).

« C’est certain que de retrouver ce niveau de compétition là et de le tenir pendant 60 minutes contre une équipe qui joue du bon hockey représentait un bon défi, a reconnu Ducharme après la rencontre. J’ai aimé notre départ, mais à partir de la 10e minute, nous pompions l’huile. »

« Nous avons craqué pendant ces 10 minutes-là en fin de première période. »

Neuf joueurs effectuaient des retours au jeu dans le camp du Canadien, dont le gardien Jake Allen. Cependant, la soirée de travail du gardien néo-brunswickois n’a duré que 17:11, alors qu’il s’est blessé sur le premier but des Bruins. Samuel Montembeault a pris la relève un peu plus tard.

Les autres joueurs de retour dans le camp du Tricolore après avoir soigné des blessures ou vaincu la COVID-19 étaient les attaquants Artturi Lehkonen, Mike Hoffman, Laurent Dauphin, Christian Dvorak et Joel Armia, ainsi que les défenseurs Ben Chiarot, Jeff Petry et Chris Wideman.

« C’est certain que ce soir, personne n’était dans une condition idéale, a noté Ducharme. Pour certains, ça faisait plus longtemps que d’autres qu’ils n’avaient pas patiné. Je ne mettrai personne au banc des accusés. »

Michael Pezzetta a inscrit l’unique but du Canadien (7-24-4). Allen a accordé deux buts sur sept tirs, tandis que Montembeault a cédé trois fois sur 34 lancers.

Curtis Lazar a aussi touché la cible en plus d’amasser deux aides.

Urho Vaakanainen a marqué un premier but dans la LNH pour les Bruins (20-11-2), qui ont remporté six de leurs sept dernières rencontres. Patrice Bergeron a récolté deux aides et Linus Ullmark a repoussé 24 lancers.

Les Bruins ont perdu les services du défenseur John Moore à mi-chemin en deuxième période en raison d’une blessure au haut du corps.

Le Canadien jouera à nouveau dès jeudi, quand il rendra visite aux Blackhawks de Chicago. Ducharme a indiqué qu’il ne fallait pas s’attendre à ce qu’Allen soit devant le filet pour la rencontre, ajoutant qu’il en saurait plus sur l’état de santé du gardien dans les prochains jours.

On connaît la chanson

Le Canadien a joué avec énergie en début de rencontre, mais le vent a vite tourné en faveur des Bruins à compter de la mi-période.

Marchand a finalement lancé le bal avec 5:17 à faire au premier vingt. Il a été oublié à l’embouchure du filet et a fait dévier une remise de Tomas Nosek dans l’ouverture. Sur la séquence, Allen a semblé se blesser à la jambe gauche ou à l’aine.

Allen est resté dans la partie et a été battu par Marchand une deuxième fois seulement 15 secondes plus tard. Cette fois, la peste des Bruins a profité d’un bond favorable de la bande pour surprendre le gardien du Tricolore.

Montembeault est finalement venu en relève à Allen pendant une pause publicitaire. Les Bruins l’ont accueilli en continuant leurs assauts sur le filet du Tricolore et Lazar a été crédité du troisième but des siens avec 50 secondes à faire à l’engagement. Un tir de Jake DeBrusk a dévié sur son patin avant d’aboutir dans l’objectif.

Les choses ont continué à débouler pour le Tricolore en deuxième période. Marchand a complété son tour du chapeau en infériorité numérique à 7:10, profitant d’un retour même s’il était entouré de trois rivaux.

Le Canadien a enfin recommencé à passer un peu plus de temps en zone adverse par la suite. Pezzetta a fait mouche à 10:46 grâce à un tir précis en pivotant sur lui-même devant le filet.

Pezzetta a continué à faire des flammèches quelques instants plus tard. Il a appliqué une sévère mise en échec au défenseur Matt Grzelcyk et Bergeron a été puni pour avoir tenté de s’en prendre à l’attaquant du Canadien.

L’entraîneur Dominique Ducharme a récompensé Pezzetta en l’employant en avantage numérique à la place d’Armia, cloué au banc depuis un repli sans effort sur le quatrième but des Bruins.

Dauphin est passé à quelques centimètres de réduire l’écart à deux buts lors d’une infériorité numérique, mais il a atteint le poteau.

La troisième période n’a été qu’une formalité, sauf pour quelques échauffourées.

Wideman pourrait recevoir un appel du Département de la sécurité des joueurs de la LNH. Il a donné un coup de tête à Erik Haula lors d’une mêlée.

Échos de vestiaire

Jeff Petry a noté que le Canadien était rouillé après sa pause de 11 jours et avec plusieurs joueurs qui revenaient après de longues absences.

« Certains n’avaient pas joué depuis avant Noël. C’est difficile de revenir et d’être à un bon niveau de compétition. Ça nous a fait mal. Nous étions capables de fermer le jeu, mais le joueur en appui arrivait un peu en retard. Du côté des Bruins, l’équipe fonctionne à fond. Nous étions une fraction de seconde en retard et plusieurs buts reflètent cette situation. »

Jeff Petry a souligné que Brad Marchand était un joueur difficile à affronter.

« Il est difficile à contrer. Il est fort sur ses jambes autour du filet et il est difficile de lui enlever la rondelle. En plus, il a les habiletés pour réussir des jeux. »

Michael Pezzetta s’est démarqué grâce à son énergie et il a maintenant inscrit ses deux buts en carrière dans la LNH à Boston.

« J’aime jouer contre cette équipe. C’est un bon défi. C’est une coïncidence (d’avoir inscrit ses deux buts à Boston) et ce sont des matchs difficiles. Le jeu est robuste et j’aime ça. Par contre, nous n’avons pas obtenu le résultat espéré. »

À voir en vidéo