Le CF Montréal hausse les attentes pour 2022

Le milieu de terrain québécois Samuel Piette
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Le milieu de terrain québécois Samuel Piette

Le camp d’entraînement du CF Montréal en vue de la saison 2022 de la Major League Soccer s’est ouvert mercredi sous le signe de la continuité, et avec des attentes bien plus élevées que celles de l’an dernier.

C’est du moins ce que prétend le milieu de terrain québécois Samuel Piette, après une saison 2021 tumultueuse au cours de laquelle il y a notamment eu une refonte chaotique de l’image du club et le départ surprise de l’entraîneur-chef Thierry Henry.

« Nous avons jeté de très bonnes bases l’an dernier. C’était la première saison sous la gouverne de Wilfried Nancy, et je crois que nous avons obtenu certains succès avec lui. Il faut simplement améliorer ce que nous avons fait l’an dernier. Certes, nous avons perdu (Rudy) Camacho, mais avons obtenu Alistair (Johnston), qui faisait très bien avec Nashville. De plus, la chimie était bonne l’an dernier, mais je crois qu’elle sera encore meilleure cette saison — nous nous connaissons beaucoup plus qu’au même moment l’an dernier. C’est prometteur, et j’ai très hâte que la saison commence », a expliqué Piette en visioconférence mercredi.

Ainsi, moins de deux mois après avoir mis un baume à une fin de saison crève-cœur en remportant le Championnat canadien de soccer contre leurs grands rivaux du Toronto FC, les joueurs du CF Montréal ont foulé la pelouse synthétique du Stade olympique alors qu’une fine neige s’abattait sur Montréal au même moment.

« Nos objectifs auraient pu changer si nous avions participé aux éliminatoires l’an dernier, et si on avait connu un petit parcours en séries. Ce ne serait pas une mauvaise chose de dire qu’on veut gagner la Coupe MLS cette saison, mais je pense qu’en premier lieu on doit se concentrer sur l’objectif de faire les séries », a déclaré le joueur âgé de 27 ans.

Une trentaine de joueurs se sont présentés à l’entraîneur-chef Wilfried Nancy, dont trois membres de l’Académie. Ces joueurs sont l’ailier / attaquant Jérémie Omeonga, l’ailier Gabriel Antinoro et le milieu Matteo Schiavoni invités pour des essais.

Piette s’est d’ailleurs dit très fier de constater que 15 des 30 joueurs sous contrat étaient d’origine québécoise au camp. Un rêve devenu réalité pour le vétéran.

« Avoir autant de Canadiens, et de Québécois, c’est une très bonne chose. C’est une fierté pour moi, un Québécois qui vient de la place et qui voit ses compatriotes sur le terrain avec lui. C’est une belle chose, et une belle philosophie pour le club. J’en suis très fier, d’ailleurs », a-t-il confié.

Après une journée initiale consacrée aux tests médicaux, et une autre aux tests physiques, la première séance d’entraînement a commencé mercredi au Stade olympique. Le camp se poursuivra jusqu’au 27 janvier.

« Je pense que tout le monde est content d’être de retour. On a eu une bonne saison morte, mais pas trop longue, comparativement aux saisons précédentes, a rappelé Piette. Tout le monde semblait dans une bonne humeur, l’atmosphère était très bonne et ça s’est très bien passé pour un premier entraînement. »

La saison MLS de la troupe de Nancy s’amorcera le 27 février à Orlando. L’ouverture locale doit avoir lieu le 5 mars, au Stade olympique, face à l’Union de Philadelphie.

Une défensive différente

La ligne défensive affichera toutefois un visage différent puisque Rudy Camacho, couronné joueur défensif de l’année du CF Montréal en 2021, et Kiki Struna, ne sont pas de retour.

Le contrat de Camacho est venu à échéance à la fin du calendrier et les deux clans n’ont pas réussi à conclure une entente. Quant à Struna, le directeur sportif Olivier Renard a choisi de ne pas exercer l’option à son contrat.

Pour les remplacer, le CF Montréal a annoncé l’acquisition, au début de décembre, du défenseur italien Gabriele Corbo en prêt du FC Bologne pour la saison 2022.

Puis, tout juste après Noël, le CF Montréal a mis la main sur l’international canadien Alistair Johnston du Nashville SC, un défenseur de 23 ans à qui il a fait signer un contrat de deux ans auquel ont été ajoutées deux années d’options.

Mais peu importe, le défenseur Joel Waterman est confiant que le front défensif saura être à la hauteur des attentes cette saison.

« Oui, nous avons perdu des morceaux importants. Notre style de jeu est très exigeant, et celui qui le remplacera (Camacho) devra dicter le rythme, et couvrir les flancs extérieurs lorsque Kamal (Miller) et moi-même choisirons d’appuyer l’attaque. Ce sera difficile de le remplacer, mais je crois que nous avons l’effectif nécessaire pour y parvenir », a dit Waterman.

« L’arrivée d’Alistair était donc cruciale, et même si j’ignore toujours à quoi ressemblera notre défensive cette saison — vous savez, c’est la nature de la "business", chaque année on perd des gars et on en gagne d’autres —, nous ferons tout pour être aussi dynamiques et être aussi efficaces en défensive », a-t-il conclu.

Le camp d’entraînement du CF Montréal se poursuivra jeudi au Stade olympique.

À voir en vidéo