Duvernay-Tardif veut réfléchir à son avenir professionnel

Le vétéran joueur de la ligne offensive des Jets de New York a obtenu son diplôme de médecine à McGill en 2018, alors qu’il était un porte-couleurs des Chiefs de Kansas City.
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Le vétéran joueur de la ligne offensive des Jets de New York a obtenu son diplôme de médecine à McGill en 2018, alors qu’il était un porte-couleurs des Chiefs de Kansas City.

Susceptible de devenir un joueur autonome pendant l’entre-saison, le Québécois Laurent Duvernay-Tardif doit évaluer divers aspects de sa vie professionnelle, qui ne se limitent pas au choix de la ville où il pourrait poursuivre sa carrière dans la Ligue nationale de football.

Le vétéran joueur de la ligne offensive des Jets de New York a obtenu son diplôme de médecine à McGill en 2018, alors qu’il était un porte-couleurs des Chiefs de Kansas City. Maintenant que la saison des Jets est terminée, après une défaite de 27-10 contre les Bills de Buffalo, dimanche, Duvernay-Tardif a déclaré qu’il avait également des considérations médicales à aborder cet hiver.

« Honnêtement, tous les scénarios sont possibles », a déclaré Duvernay-Tardif aux journalistes après le match de dimanche.

« Je pense qu’il est important aussi de regarder mon avenir en tant que médecin. Il y a certaines échéances, certaines questions que je dois régler avec la Faculté de médecine, avec les permis au Canada, pour m’assurer que je n’aurai pas à recommencer le processus de huit ans que j’ai traversé. Je vais donc aller chercher ces réponses, puis je commencerai à regarder mes options du point de vue du football. »

Duvernay-Tardif, 30 ans, a indiqué que les diplômés en médecine avaient quatre ans pour commencer leur résidence. Comme il a obtenu son diplôme en mai 2018, cette échéance approche rapidement.

« J’ai besoin d’obtenir un peu de marge de manœuvre de la part de la Faculté de médecine afin de poursuivre ma carrière de football. Bien sûr, lorsqu’on veut devenir un médecin, vous ne voulez pas emprunter de raccourcis. […] Je dois donc être certain de faire les choses de la bonne manière. »

« C’est ce que je vais faire lors des prochaines semaines. »

Contraste marqué

Duvernay-Tardif est passé des Chiefs aux Jets le 2 novembre, dans une transaction où il a accepté d’abandonner sa clause de non-échange. Il a pris part à huit matchs avec les Jets, dont sept à titre de partant.

Les Jets (4-13) ont terminé la saison au dernier rang de la section Est de l’Association américaine. En guise de comparaison, les Chiefs (12-5) ont fini au sommet du classement de la section Ouest de la même association.

« C’est décevant de finir la saison de cette façon, c’est certain. Nous devons bâtir une culture gagnante et commencer à sceller l’issue de matchs […] Nous devons avoir ce sentiment d’urgence et tout mettre en jeu pour nous assurer que l’attaque reste sur le terrain et gagner le match. »

« J’ai le sentiment que dans la NFL, beaucoup de matchs se gagnent lors de la poussée offensive décisive au quatrième quart, et nous devons non seulement réussir à nous placer dans cette position, mais ensuite, la convertir et aller chercher le résultat. »

À voir en vidéo