Le CH en pause jusqu’au 12 janvier

Le gardien des Canadiens de Montréal Sam Montembeault effectue un arrêt sur un tir du centre des Panthers de la Floride Carter Verhaeghe au cours de la première période du match samedi soir.
Photo: Michael Reaves La Presse canadienne Le gardien des Canadiens de Montréal Sam Montembeault effectue un arrêt sur un tir du centre des Panthers de la Floride Carter Verhaeghe au cours de la première période du match samedi soir.

La formation montréalaise a conclu son voyage de trois rencontres dans le sud-est des États-Unis en encaissant un revers de 5-2 face aux Panthers de la Floride, samedi au FLA Live Arena.

Sam Bennett a sonné la charge avec deux buts pour les Panthers, tandis que Jonathan Huberdeau a récolté trois aides.

 

Le résultat n’a rien d’étonnant, puisque le Canadien jouait avec une formation incomplète.

Avant la rencontre, le Canadien a indiqué que le défenseur Alexander Romanov et l’attaquant Jake Evans devaient se soumettre au protocole COVID-19 de la LNH. Brendan Gallagher était aussi absent, blessé au bas du corps jeudi dans la défaite de 4-0 face aux Hurricanes de la Caroline.

Romanov et Evans sont devenus les sixième et septième joueurs à être ajoutés au protocole COVID-19 de la LNH au cours du voyage du Canadien, gonflant le total d’absents liés à la COVID-19 à 16.

Même si Cam Hillis est devenu le premier ancien membre des Lions de Trois-Rivières à jouer dans la LNH, le Canadien a commencé le match avec 11 attaquants et cinq défenseurs dans sa formation. Comble de malheur, il a perdu les services du centre Cédric Paquette au cours de la rencontre.

Paquette a été sonné par un coup à la tête de Bennett tôt en première période. Il est revenu au jeu en deuxième période, mais n’est pas revenu au banc après le deuxième entracte. L’entraîneur-chef Dominique Ducharme a indiqué que Paquette était incommodé par de la douleur au cou.

Dans les circonstances, le Canadien a offert une belle opposition aux Panthers. Cependant, la crème a fini par remonter et le Canadien a été incapable de causer la surprise.

 

« Je trouve que nos joueurs ont démontré du courage, a souligné Ducharme. J’avais dit que nous étions pour nous battre et nous nous sommes battus. »

Jonathan Drouin et Nick Suzuki ont touché la cible pour le Canadien (7-23-4). Sami Niku a récolté deux aides et Samuel Montembeault a repoussé 43 tirs.

 

Aleksander Barkov, Frank Vatrano et Mason Marchment ont été les autres buteurs des Panthers (21-7-4). Sam Reinhart a amassé deux aides et Sergei Bobrovsky a stoppé 29 lancers.

Le Canadien a amassé un seul point — un revers en prolongation de 5-4 face au Lightning de Tampa Bay — au cours de son voyage de trois matchs dans le sud-est des États-Unis (0-2-1).

« Les conditions étaient difficiles, mais nous nous sommes battus chaque soir pour faire la différence, pour essayer d’aller chercher des points, a dit Ducharme. Nous aurions aimé en obtenir plus à Tampa. À cinq contre cinq, nous avons fait du bon travail en Caroline. Ce soir, nous avions l’avance à la mi-match. Nous étions proches au début de la troisième période, mais de donner un but comme ça en partant, c’était dur sur le moral. »

Le Canadien se retrouve maintenant en pause jusqu’au 12 janvier, quand il rendra visite aux Bruins de Boston. Cinq matchs à domicile du Tricolore ont été remis puisqu’ils auraient été présentés devant des gradins vides en raison des mesures imposées par la Santé publique du Québec pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Après le match, le Canadien a également annoncé qu’il mettait une pause à ses activités jusqu’au 6 janvier inclusivement, par mesure préventive. Cette mesure touche aussi les activités du Rocket de Laval.

« Avec tous les nouveaux cas qui surviennent quotidiennement et pour la santé de tous nos joueurs et membres du personnel, nous pensons qu’une pause des activités est nécessaire à ce stade-ci. Cet arrêt donnera le temps nécessaire à nos joueurs de revenir en santé pour nous permettre de poursuivre la saison de façon sécuritaire », a indiqué le vice-président des opérations hockey du Tricolore, Jeff Gorton.

Dénouement inévitable

 

Le match a bien mal commencé pour le Canadien, alors que les Panthers ont ouvert la marque après 32 secondes de jeu. Bennett a profité d’une belle passe d’Anthony Duclair pour battre Montembeault.

Le Canadien n’a pas baissé les bras et s’est mis au travail. Drouin a créé l’égalité à 3:48, faisant dévier un tir de Niku dans l’objectif.

Montembeault s’est signalé pour une première fois en y allant de deux arrêts difficiles coup sur coup devant Owen Tippett. Le gardien du Tricolore a aussi été alerte plus tard dans la période, quand Niku a perdu le contrôle du disque devant le filet et que Bennett a pu tirer à bout portant.

À l’autre bout de la patinoire, Michael Pezzetta a obtenu la plus belle chance du Tricolore avant la fin du premier vingt. Hillis l’a rejoint derrière les défenseurs des Panthers et Pezzetta a tenté de surprendre Bobrovsky en passant son bâton entre ses jambes pour tirer. Le gardien des Panthers a cependant réussi l’arrêt.

Le Canadien a écopé quatre punitions mineures en deuxième période, mais il a malgré tout pris les devants à 9:29, quand les équipes évoluaient à quatre contre quatre. Suzuki a profité d’un retour et a pu tirer dans un filet ouvert.

Les Panthers ont finalement tiré profit de l’indiscipline du Tricolore, créant l’égalité 2-2 en avantage numérique à 15:02. Barkov a fait mouche à la suite d’une belle passe soulevée de Reinhart.

Reinhart a ensuite mis la table pour Vatrano à 17:30 et les Panthers ont pu retraiter au vestiaire avec une avance de 3-2.

Les Panthers ont cassé les reins du Canadien en creusant l’écart après seulement 15 secondes de jeu en troisième période. Bennett a fait dévier un long tir de Mackenzie Weegar.

Marchment a tourné le fer dans la plaie en marquant lors d’une attaque à deux contre un avec 6:56 à écouler au cadran.

Échos de vestiaire

 

Nick Suzuki a affirmé que l’ambiance était bonne chez le Canadien avant la rencontre, malgré les circonstances.

« L’énergie était bonne. Nous étions excités de voir (Cam) Hillis disputer un premier match. Beaucoup de gars ont eu la chance de jouer leur premier match récemment. Nous connaissions notre formation et tout le monde était enjoué. Plusieurs joueurs ont été beaucoup utilisés. »

Kale Clague a souligné que l’indiscipline avait fait mal au Tricolore.

« Nous avons passé un peu trop de temps au banc des punitions, mais nous avons joué un assez bon match. Ils (les Panthers) ont profité de leurs occasions et c’est pour ça qu’ils ont gagné. »

Jonathan Drouin a souligné la contribution de Rafaël Harvey-Pinard au cours des derniers matchs.

 

« Il a du talent, mais il travaille fort. Même à 5-2, on l’a vu bloquer deux lancers. C’est l’attitude que nous voulons dans l’équipe. Il a eu du succès dans la Ligue américaine et il aura du succès dans la Ligue nationale. Il travaille fort et a une bonne attitude. »

À voir en vidéo