Michaud vient en aide à Équipe Canada Jr

Dylan Garand et Sebastian Cossa reçoivent les conseils d'Olivier Michaud, lors d’une séance d'entraînement, le 9 décembre dernier.
Photo: Jeff McIntosh La Presse canadienne Dylan Garand et Sebastian Cossa reçoivent les conseils d'Olivier Michaud, lors d’une séance d'entraînement, le 9 décembre dernier.

Olivier Michaud a bien des histoires à raconter aux trois gardiens de l’équipe canadienne qui participeront au Championnat mondial de hockey junior.

Vingt ans après avoir défendu le filet du Canada au Mondial 2002 en République tchèque, c’est lui l’entraîneur des gardiens de l’édition 2022.

« Je me rappelle pas mal de tout, a déclaré Michaud à La Presse canadienne. Même si ça fait 20 ans, c’était mon premier et, jusqu’à cette année, mon seul Mondial junior. »

Il en garde plusieurs souvenirs : ne pas répondre au téléphone de sa chambre d’hôtel de peur d’être retranché ; de battre deux autres gardiens pour accompagner Pascal Leclaire au sein de la formation ; de s’échauffer avant son premier départ contre la France, le jour de Noël, dans l’aréna très froid de Hradec Kralove ; ainsi que le Russe Alexander Svitov qui crache sur Brian Sutherby pendant un match du tournoi à la ronde sont ceux qui lui reviennent le plus rapidement en tête.

Michaud a joué contre la Suisse et la Finlande dans le tournoi à la ronde. Leclaire était devant le filet pour la défaite de 5-4 contre la Russie en grande finale, à Pardubice.

Natif de Beloeil, Michaud n’a jamais été repêché dans la LNH. Ça ne l’a pas empêché d’amorcer un match pour le Canadien de Montréal en 2001-2002 et de connaître une carrière dans les rangs professionnels mineurs. Aujourd’hui âgé de 38 ans, il travaille comme entraîneur des gardiens pour les Voltigeurs de Drummondville.

Michaud et Leclaire ont devancé Shane Bendera et Ray Emery pour les duex postes de gardien, il y a 20 ans.

Contrairement à Michaud, les trois gardiens d’Équipe Canada n’ont pas eu à combattre l’insomnie au camp de sélection : quand Dylan Garand, Brett Brochu et Sebastian Cossa ont reçu leur invitation pour le camp de sélection, ils ont aussi su qu’ils faisaient partie de l’équipe.

Le trio est vraiment en avance sur leurs pairs ; c’est pourquoi Hockey Canada les a sélectionnés immédiatement.

« Je crois que ça simplifie les choses et que ces trois gardiens se sont vraiment détachés du lot », a déclaré l’entraîneur-chef, Dave Cameron.

Ce sont les avancées technologiques et les données disponibles qui ont permis aux entraîneurs de prendre cette décision.

 

« Tous les tirs qu’ils ont reçus cette saison, je les ai vus de tous les angles possibles », a raconté Michaud.

Garand, Brochu et Cossa ont ainsi eu le luxe de travailler intensivement avec Michaud pendant le camp.

 

« Si nous avions eu quatre ou cinq gardiens, il aurait fallu s’assurer que tous soient confiants et à l’aide, a dit Michaud. Nous avons quand même eu à faire cela, mais j’ai pu aborder différentes choses avec des angles bien précis pour chacun d’eux. Il y a certainses choses que je veux absolument instaurer avant que ne commence le tournoi.

« Ils doivent quand même mériter leur temps de jeu : ce n’est pas comme s’ils étaient venus au camp en vacances. »

L’équipe s’est déplacée vers Banff, en Alberta, après l’annonce des 25 joueurs dimanche.

Les trois gardiens ont disputé les deux matchs contre des formations universitaires pendant le camp, mais comme ils étaient déjà sélectionnés, ce n’est pas leur travail qui a attiré l’attention de Cameron, qui devait choisir les 22 autres patineurs.

La compétition pour des départs pendant le tournoi qui sera disputé à Edmonton commencera pendant les matchs préparatoires. Le Canada affrontera la Suisse dimanche et la Suède lundi, à Red Deer. Ils joueront le 22 décembre contre la Russie, à Edmonton.

Ces matchs décideront de qui sera le portier devant le filet du Canada pour le premier match, le 26 décembre, contre la République tchèque.

Garand, un espoir des Rangers de New York, est un vétéran de la formation, ayant remporté l’argent en 2021, bien que Devon Levi ait joué la majorité des matchs : il n’a joué qu’une période, dans un gain de 16-2 contre l’Allemagne.

Cossa est un choix de premier tour des Red Wings de Detroit, tandis que Brochu sera admissible au prochain repêchage de la LNH.

 

Garand et Cossa proviennent de la Ligue de l’Ouest ; Brochu de la Ligue de l’Ontario.

À voir en vidéo