Connor Bedard gagne sa place avec Équipe Canada junior

Connor Bedard en décembre 2021
Photo: Jeff McIntosh La Presse canadienne Connor Bedard en décembre 2021

Équipe Canada junior a annoncé la sélection de sa formation finale en vue du Championnat mondial junior et pour la septième fois de son histoire, elle compte dans ses rangs un jeune phénomène de 16 ans, cette fois il s’agit de l’attaquant Connor Bedard.

Pour entourer le jeune surdoué, on compte sur plusieurs vétérans, dont Cole Perfetti, qui compte déjà plus de 50 matchs d’expérience dans la Ligue américaine de hockey (LAH) et dans la Ligue nationale. Au total, ce sont 22 patineurs et trois gardiens de but qui ont été retenus par ÉCJ.

On retrouve parmi ces joueurs, 14 attaquants et huit défenseurs.

 

En plus de Bedard et de Perfetti, l’offensive canadienne misera sur Shane Wright, Xavier Bourgault, Mavrik Bourque, Will Cuylle, Elliot Desnoyers, Ridly Greig, Dylan Guenther, Kent Johnson, Mason McTavish, Jake Neighbours, Justin Sourdif et Logan Stankoven.

La brigade défensive sera composée de Kaiden Guhle, Carson Lambos, Olen Zellweger, Ronan Seeley, Donovan Sebrango, Owen Power, Ryan O’Rourke et Lukas Cormier.

Devant le filet, la tâche de garder les buts sera confiée à Dylan Garand, Brett Brochu et Sebastian Cossa.

Trois vétérans sont de retour avec l’équipe après avoir perdu en finale, l’an dernier, soit Garand, Guhle et Perfetti. En matière d’expérience, il est aussi important de souligner que Perfetti, Sebrango et O’Rourke comptent à eux trois 160 matchs d’expérience professionnelle dans la LAH.

Le Canada va entreprendre le tournoi rassemblant les meilleurs joueurs de moins de 20 ans au monde le 26 décembre contre la République tchèque. Le championnat aura lieu à Edmonton et Red Deer, en Alberta.

ÉCJ disputera une première partie préparatoire dimanche prochain, contre la Suisse.

 

« Nous allons avoir une équipe compétitive, nous allons essayer d’offrir du jeu rapide. Nous serons une équipe avec beaucoup d’énergie, qui prend l’initiative et qui joue avec énormément de discipline », a décrit l’entraîneur-chef Dave Cameron.

En réussissant à se tailler un poste avec l’équipe à l’âge de 16 ans, Bedard a rejoint le groupe sélect formé de Wayne Gretzky (1978), Eric Lindros (1990), Jason Spezza (2000), Jay Bouwmeester (2000), Sidney Crosby (2004) et Connor McDavid (2014).

Les huit joueurs retranchés du camp sont Zach Dean, William Dufour, Luke Evangelista, Jack Finley, Vincent Iorio, Joshua Roy, Hendrix Lapierre et Ryan Tverberg. De plus, le défenseur Daemon Hunt a été forcé de se retirer en raison d’une blessure.

Victoire de 7-2 contre les universitaires

 

Plus tôt dans la journée, Brett Brochu a stoppé 18 rondelles et ÉCJ a défait une sélection de joueurs universitaires au compte de 7-2, au WinSport Arena de Calgary.

Brochu, des Knights de London dans la Ligue de l’Ontario, avait défendu la cage des universitaires pendant une trentaine de minutes, samedi, mais cette fois, il a été d’office pendant la totalité du match derrière ses coéquipiers du Canada.

Elliot Desnoyers, William Dufour, Logan Stankoven et Carson Lambos ont tous amassé un but et une mention d’aide pour le Canada, qui disputait le deuxième et dernier match organisé de son camp de sélection.

« Pendant l’avantage numérique de deux hommes, j’ai hérité de la rondelle et il y avait de la circulation devant le filet. J’ai vu un peu d’espace alors j’ai décidé de tirer et heureusement, la rondelle a fait bouger les cordages », a mentionné Lambos à propos de son but.

Luke Evangelista, Olen Zellweger et Ryan Tverberg ont aussi fait bouger les cordages pour la troupe canadienne. Connor Bedard s’est fait complice de deux réussites des siens.

« Les joueurs sont arrivés au camp avec une bonne attitude et ils me l’ont montré dans leur façon de s’entraîner, de jouer et de se comporter à l’extérieur de la patinoire. Ils ont fait du très bon travail, a expliqué Cameron. Nous avons apporté quelques changements aux trios et aux paires de défenseurs. Ça fait partie du processus d’évaluation. »

Jake Gricius a obtenu un but et une assistance pour les universitaires, qui ont finalement trouvé le fond du filet après plus de 105 minutes de jeu contre les joueurs du Canada. Tyson Helgesen a aussi marqué dans une cause perdante.

 

Sebastian Cossa avait blanchi les universitaires, la veille, mais devant leur filet, il a permis quatre buts en 22 tirs. En relève, Dylan Garand a cédé trois fois en 25 lancers.

Les trois gardiens présents au camp de sélection étaient déjà assurés de porter les couleurs du Canada au Championnat mondial de hockey junior.

« J’étais très excité par cette nouvelle. C’est gros de déjà avoir cette place et ça permet de se concentrer sur notre jeu avec les joueurs. Nous avons une belle camaraderie entre les gardiens, mais nous nous battons malgré tout pour le poste de numéro un. Nous sommes tous à l’aise avec ça », a déclaré Brochu.

À voir en vidéo