À Montréal, Fleury gagne un 500e match dans la LNH

Fleury a stoppé 30 tirs pour accomplir l’exploit, aidant les Blackhawks de Chicago à vaincre la formation montréalaise 2-0.
Photo: Paul Chiasson La Presse canadienne Fleury a stoppé 30 tirs pour accomplir l’exploit, aidant les Blackhawks de Chicago à vaincre la formation montréalaise 2-0.

Marc-André Fleury est devenu le troisième gardien de l’histoire de la LNH à atteindre le plateau des 500 victoires, jeudi soir au Centre Bell, tandis que le Canadien, lui, a continué à accumuler les défaites.

Fleury a stoppé 30 tirs pour accomplir l’exploit, aidant les Blackhawks de Chicago à vaincre la formation montréalaise 2-0.

Le gardien natif de Sorel occupe le troisième rang de l’histoire de la LNH au chapitre des victoires, derrière Patrick Roy (551) et Martin Brodeur (691).

Fleury a été crédité d’un 69e blanchissage en carrière. Il occupe le 14e rang de l’histoire du circuit à ce chapitre.

Les Blackhawks n’ont pas eu à trop forcer pour s’imposer. Le Canadien n’a généré que très peu d’occasions de marquer, se montrant notamment peu efficace en sortie de zone.

Jonathan Toews et Henrik Borgstrom ont touché la cible pour les Blackhawks (10-14-2).

Jake Allen a repoussé 23 lancers devant le filet du Canadien (6-19-3), qui a encaissé un cinquième revers de suite (0-4-1).

L’attaquant Jesse Ylönen est devenu le 27e patineur différent à enfiler l’uniforme du Canadien cette saison, en relève à Christian Dvorak, blessé au bas du corps mardi.

Le Canadien jouera ses deux prochains matchs à l’étranger : samedi face aux Blues de St. Louis et mardi contre les Penguins de Pittsburgh.

L’affaire des Hawks

La rencontre aurait pu prendre une allure différente si Mike Hoffman avait profité d’une occasion dès les premiers instants de la rencontre. L’attaquant du Canadien a cependant fendu l’air sur une remise de Nick Suzuki à partir de l’arrière du filet, puisqu’il a été atteint au visage par le bâton de Borgstrom. Les arbitres n’ont pas vu l’infraction sur le jeu.

Le Canadien a aussi connu de bons moments lors d’un avantage numérique en première portion de première période, sans toutefois tromper la vigilance de Fleury.

Les ennuis du Tricolore en sortie de zone ont fini par donner des occasions aux Blackhawks. Allen est venu à la rescousse d’Alexander Romanov en frustrant Dominik Kubalik tard dans le premier vingt.

Allen a dû sauver les meubles un peu plus tard quand il a lui-même gaffé derrière son filet. Il a plongé pour tout juste faire dévier un tir du revers de Patrick Kane, qui croyait pouvoir lancer dans un filet abandonné.

Le Canadien a cogné à la porte tôt en deuxième période, mais Ryan Poehling a été incapable de profiter d’une belle remise d’Artturi Lehkonen.

Le reste de la période a été l’affaire des Blackhawks.

Allen a tenu le coup pendant de longs moments. Il a volé un but certain à Alex DeBrincat en étirant le bras droit pour faire l’arrêt avec son bouclier pendant une punition à retardement contre le Canadien.

Le gardien du Tricolore a aussi été alerte aux dépens de Ryan Carpenter, qui a tiré de l’enclave pendant un avantage numérique des Blackhawks.

Philipp Kurashev a également obtenu deux chances d’ouvrir le pointage, mais il s’est buté à Allen.

Les Blackhawks ont finalement percé la muraille devant le filet du Canadien avec 6:12 à faire en deuxième période. Toews a touché la cible en avantage numérique en faisant dévier une remise parfaite de Calvin De Haan.

La première moitié du dernier tiers n’a pas été très animée, puis les Blackhawks ont porté un dur coup aux espoirs du Canadien en ajoutant un deuxième but avec 8 : 00 à faire. Borgstrom a profité d’une confusion entre Romanov et Ben Chiarot pour récupérer une rondelle libre dans l’enclave et surprendre Allen.

Le Canadien a enfin réussi à mettre un peu plus de pression sur la défensive des Blackhawks en fin de rencontre, mais Fleury s’est assuré de pouvoir célébrer devant parents et amis.

Les spectateurs ont souligné l’exploit en scandant le nom de Fleury pendant les dernières secondes de la rencontre.

À voir en vidéo