Le Canada a rendez-vous avec les Pays-Bas à la Coupe Davis en mars 2022

Les représentants de l'unifolié ont été éliminés après s'être inclinés en phase de groupes devant la Suède et le Kazakhstan.
Photo: Oscar del Pozo Agence France-Presse Les représentants de l'unifolié ont été éliminés après s'être inclinés en phase de groupes devant la Suède et le Kazakhstan.

Le Canada croisera le fer avec les Pays-Bas en phase de qualifications de la Coupe Davis en mars prochain, a annoncé Tennis Canada par voie de communiqué dimanche.

Le tirage au sort pour la saison 2022 s’est déroulé à Madrid, dans le cadre des finales de la Coupe Davis.

Le Canada affrontera donc les Pays-Bas, qui seront les hôtes de la rencontre les 4 et 5 mars 2022. Le choix de la surface et du site ainsi que la composition des équipes seront déterminés à une date ultérieure.

Il s’agira d’un cinquième duel dans l’histoire entre les deux pays. Lors de la dernière rencontre, en 2018, le Canada avait battu les Pays-Bas, à Toronto.

Le Canada occupe présentement le sixième  rang mondial, alors que les Pays-Bas pointent au 20e échelon. Le gagnant de cette rencontre se qualifiera pour les finales de 2022, prévues en novembre.

Après s’être incliné devant l’Espagne en finale de la Coupe Davis en 2019, le Canada a été privé de plusieurs de ses têtes d’affiche lors de la compétition en 2021. Les représentants de l’unifolié ont été éliminés après s’être inclinés en phase de groupes devant la Suède et le Kazakhstan.

Les finalistes de l’édition de 2021, la Croatie et la Fédération russe, sont qualifiées automatiquement pour les finales  de 2022. Deux laissez-passer ont également été octroyés à la Grande-Bretagne et à la Serbie.

Au total, 24 pays participeront à la phase de qualification de 2022, et les 12 vainqueurs accéderont ensuite aux finales de la Coupe Davis.

Des changements au format à prévoir

Par ailleurs, il y aura plus de villes hôtes et moins de pays impliqués dans les finales de la Coupe Davis la saison prochaine, dans l’espoir d’augmenter l’intérêt des spectateurs et d’assurer la pérennité de l’événement, ont déclaré les organisateurs dimanche.

La Fédération internationale de tennis (ITF) et le groupe Kosmos Tennis, qui organisent la compétition, ont précisé que quatre villes accueilleront la phase de groupes à compter de 2022, et une autre — fort probablement Abou Dabi — se chargera des tours éliminatoires.

Madrid avait été la seule ville hôte de la Coupe Davis pendant sept jours en 2019. Cette saison, Innsbruck, en Autriche, et Turin, en Italie, ont été ajoutées aux villes hôtes pour la compétition s’étalant sur 11 jours. L’épreuve n’avait pas été présentée en 2020 à cause de la pandémie de coronavirus.

Chaque ville hôte accueillera un des quatre groupes en tour préliminaire, et les deux meilleurs pays de chacun d’entre eux accéderont aux éliminatoires. Cette année, les pays vainqueurs de chacun des six groupes, en plus des deux meilleurs deuxièmes, poursuivaient leur route en éliminatoires.

Ces changements ont été adoptés tandis que les organisateurs tentent de régler les problèmes logistiques qui ont affligé la première édition de la compétition, il y a deux ans.

 

Un processus de mise en candidature sera lancé en janvier pour toutes les villes qui souhaiteront accueillir l’événement. Ces villes disposeront de six semaines pour présenter leur projet, et une décision définitive devrait être prise vers la mi-mars. Il y aura des villes hôtes réservistes, au cas où les pays organisateurs ne se qualifient pas pour le tournoi.

Avec Tales Azzoni, de l’Associated Press

À voir en vidéo