Les joueurs du CH doivent vite tourner la page sur le départ de Bergevin

Dominique Ducharme assure que ses joueurs ne seront pas affectés par les changements apportés à la direction du Canadien de Montréal au cours des derniers jours.
Photo: Marie-France Coallier Le Devoir Dominique Ducharme assure que ses joueurs ne seront pas affectés par les changements apportés à la direction du Canadien de Montréal au cours des derniers jours.

Dominique Ducharme assure que ses joueurs ne seront pas affectés par les changements apportés à la direction du Canadien de Montréal au cours des derniers jours.

Le départ de Marc Bergevin a été difficile à encaisser pour la plupart des joueurs, qui étaient proches de leur directeur général. Il faut toutefois que les joueurs du Canadien tournent la page, bien qu’ils soient toujours coincés dans le même marasme depuis le début de la campagne.

« Peu importe la situation, c’est la LNH. Vous vous battez toujours au quotidien pour gagner votre place, votre rôle, votre temps de glace, pour gagner des matchs, a rappelé Ducharme. Oui, un changement peut amener un questionnement pour certains joueurs, mais nous sommes conscients de ça. C’est quelque chose que nous sommes habitués à gérer. »

Les joueurs sont d’ailleurs conscients qu’ils se retrouveront sous la loupe du nouveau premier vice-président aux opérations hockey, Jeff Gorton, dès jeudi, quand le Tricolore accueillera l’Avalanche du Colorado.

« Que vous soyez un joueur de première année ou un vétéran, tout le monde a des choses à prouver, a souligné le défenseur Jeff Petry. Pour le bien de notre équipe, j’espère que ça fournira une petite motivation supplémentaire pour nous aider à jouer du meilleur hockey et à enchaîner quelques victoires. »

Petry a indiqué qu’il avait une bonne relation avec Bergevin, qui l’a acquis des Oilers d’Edmonton et qui lui a consenti deux prolongations de contrat. Il croit cependant que les joueurs n’auront pas de difficulté à vivre ce nouveau départ.

Mais comme Jonathan Drouin l’avait également affirmé la veille, Petry a admis avoir bien hâte de connaître les intentions de la nouvelle direction. Gorton devait rencontrer les joueurs pour une première fois mercredi après-midi. Toutefois, une décision concernant le plan à mettre en action ne viendra probablement pas avant l’embauche du prochain directeur général.

Quand Petry a signé une prolongation de contrat de quatre saisons et 25 millions $US le 25 septembre 2020, il croyait pouvoir poursuivre l’aventure avec une équipe qui visait les grands honneurs. À voir les déboires du Tricolore cette saison, il est fort possible que les nouveaux dirigeants optent plutôt pour une forme de reconstruction.

« Mon objectif est toujours le même, a dit Petry, rappelant qu’il espérait soulever la coupe Stanley avant la fin de sa carrière. Quand vous arrivez dans la dernière phase de votre carrière comme moi, le temps commence à manquer. »

« Ils [les dirigeants] devront prendre une décision. Est-ce que ce sera un processus de cinq ans ? De deux ans ? Ça nous aidera à comprendre le chemin à venir. Mais il est trop tôt pour dire ce qui arrivera », a-t-il poursuivi.

En attendant, Petry voudra retrouver sa forme des beaux jours. Il n’a toujours que deux aides au compteur après 24 rencontres et il affiche un différentiel de -4.

« Nous essayons de l’amener dans ses forces pour qu’il prenne son envol, a dit Ducharme au sujet de son défenseur vedette. Nous voulons l’amener dans des choses simples. »

« Un joueur dans une situation comme ça, il va chercher tellement de solutions qu’il va aller trop loin. Ce sont des choses simples à faire qui vont l’aider à retrouver le chemin sur lequel il doit être », a ajouté l’entraîneur-chef.

Des retours imminents

 

Le Canadien n’avait qu’un entraînement optionnel sur la glace à l’horaire mercredi, et la plupart des joueurs ont préféré se contenter d’une séance en gymnase.

Parmi la poignée de joueurs qui ont foulé la patinoire du Complexe sportif Bell, il y en a trois qui sont susceptibles d’effectuer un retour au jeu jeudi face à l’Avalanche : l’attaquant Mathieu Perreault (œil) et les défenseurs Brett Kulak (bas du corps) et Chris Wideman (blessure non dévoilée).

Ducharme n’a toutefois pas voulu confirmer si un, deux ou trois de ces joueurs seraient en uniforme jeudi.

Par ailleurs, le gardien Carey Price a patiné pour une deuxième fois cette semaine, sans équipement, en compagnie du thérapeute sportif adjoint et physiothérapeute adjoint, Matthew Romano. Il a effectué des exercices pendant une vingtaine de minutes.

À voir en vidéo