Un parcours en dents de scie pour Marc Bergevin

Bergevin n’a jamais eu peur de prendre des décisions audacieuses dans l’espoir d’aider son équipe à remporter les grands honneurs.
Photo: Ryan Remiorz La Presse canadienne Bergevin n’a jamais eu peur de prendre des décisions audacieuses dans l’espoir d’aider son équipe à remporter les grands honneurs.

Marc Bergevin aura finalement passé un peu plus de neuf ans et demi comme directeur général du Canadien de Montréal. Au fil de son règne, le Canadien a connu des hauts et des bas. Bergevin n’a toutefois jamais eu peur de prendre des décisions audacieuses dans l’espoir d’aider son équipe à remporter les grands honneurs.

Voici les dates marquantes du règne de Bergevin.

 

2 mai 2012

Marc Bergevin devient le 17e directeur général de l’histoire du Canadien, succédant à Pierre Gauthier, congédié un peu plus d’un mois plus tôt.

17 mai 2014

Alors que les partisans rêvent à une 25e coupe Stanley, l’élan du Canadien est freiné dès le premier match de la finale de l’Est, quand Chris Kreider chute et heurte violemment le gardien Carey Price, qui tombe au combat. Privé de son gardien étoile, le Canadien baissera pavillon en six rencontres face aux Rangers de New York.

2 août 2014

Tout juste avant une séance devant un arbitre, le Canadien consent finalement un contrat de huit saisons et 72 millions de dollars américains au flamboyant défenseur P. K. Subban, le contrat le plus lucratif de l’histoire de l’équipe.

24 juin 2015

Carey Price remporte les trophées Vézina et Hart, alors que le Canadien vient de connaître sa meilleure campagne depuis 1989 avec 50 victoires et 110 points. Cependant, son parcours en séries a été freiné par le Lightning de Tampa Bay au deuxième tour.

 

26 février 2016

Ayant un flair pour les bons coups lors de transactions, Marc Bergevin obtient Phillip Danault des Blackhawks de Chicago en retour des vétérans Tomas Fleischmann et Dale Weise. Danault deviendra finalement l’un des meilleurs centres du circuit à forces égales.

29 juin 2016

Une onde de choc frappe Montréal. Le populaire défenseur P. K. Subban est échangé aux Predators de Nashville en retour de Shea Weber. Plusieurs partisans sont mécontents de voir leur préféré quitter l’organisation montréalaise, moins d’un an après qu’il s’est engagé à verser 10 millions de dollars à l’Hôpital de Montréal pour enfants.

14 février 2017

Marc Bergevin montre la porte de sortie à l’entraîneur Michel Therrien après une union de plus de quatre saisons, même si le Canadien est toujours en tête de sa section. Malgré une récolte de 103 points à la fin de la saison, la deuxième parmi les meilleures au cours du règne de Bergevin, le Tricolore baisse pavillon dès le premier tour des éliminatoires.

15 juin 2017

Un an après avoir repêché Mikhail Sergachev, le Canadien sacrifie son plus bel espoir pour obtenir l’attaquant Jonathan Drouin du Lightning de Tampa Bay et il lui accorde immédiatement un contrat de six saisons et 33 millions de dollars. Drouin est perçu par certains comme le meilleur attaquant québécois à enfiler l’uniforme tricolore depuis Guy Lafleur. Le temps ne donnera pas raison à cette prédiction audacieuse.

1er juillet 2017

Marc Bergevin se tourne vers le marché des joueurs autonomes et accumule les erreurs. Il embauche les défenseurs Karl Alzner et Joe Morrow, après avoir tourné le dos notamment à Andrei Markov. L’attaquant Alexander Radulov se prévaut aussi de l’autonomie complète et quitte le navire, alors que le Canadien semble faire un pas en arrière. Le lendemain d’une longue journée, Bergevin conclut néanmoins un accord de huit saisons et 84 millions de dollars avec Carey Price, faisant du gardien vedette le joueur le mieux payé de l’histoire de l’équipe.

9 avril 2018

Lors de son bilan de fin de saison, la pire du Canadien depuis 2000-2001, Marc Bergevin insiste sur le fait que son équipe avait souffert d’un problème d’attitude. Il commencera ce qu’il qualifiera de « reset » (réinitialisation) lors des mois suivants, refusant d’y aller d’une reconstruction complète.

22 juin 2018

Pour une deuxième fois au cours de son règne, Marc Bergevin est le troisième directeur général à prendre la parole lors du repêchage de la LNH. Bergevin cause une certaine surprise en préférant le jeune centre finlandais Jesperi Kotkaniemi au robuste attaquant américain Brady Tkachuk, qui a pourtant le profil type des joueurs dont Bergevin raffole.

10 septembre 2018

Au petit matin avant le tournoi de golf marquant le début du camp du Canadien, Marc Bergevin échange son capitaine Max Pacioretty aux Golden Knights de Vegas. Il obtient en retour un choix de deuxième tour, Tomas Tatar et Nick Suzuki. Il s’agira là d’un autre bon coup de Bergevin au cours de son règne.

6 avril 2019

Le Canadien dispute son seul match sans signification de la campagne, alors que Ryan Poehling inscrit trois buts avant d’ajouter le filet vainqueur en tirs de barrage dans un gain de 6-5 face aux Maple Leafs de Toronto. Malgré une récolte de 96 points, le Canadien rate les éliminatoires pour une deuxième saison d’affilée et une troisième fois en quatre ans.

1er juillet 2019

Marc Bergevin tente le grand coup en déposant une offre hostile au centre Sebastian Aho, des Hurricanes de la Caroline. Bergevin prend le pari que les Hurricanes ne voudront pas payer plus de 21 millions de dollars en une année à Aho. Le tout se retourne contre Bergevin quand les Hurricanes tournent la situation en dérision. Le propriétaire, Tom Dundon, rappelle qu’il a les poches profondes. Bergevin apprendra plus tard que Dundon a aussi la mémoire longue.

1er août 2020

Au cœur d’une campagne à oublier quand la saison est interrompue le 12 mars en raison de la pandémie de COVID-19, le Canadien obtient finalement le luxe de participer à une série de qualification face aux Penguins de Pittsburgh. L’équipe cause la surprise et élimine les Penguins six jours plus tard. Le Canadien sera ensuite éliminé en six matchs par les Flyers de Philadelphie lors des quarts de finale de l’Est, mais l’avenir semble prometteur.

24 février 2021

Après un début de campagne canon, Marc Bergevin sent le tapis glisser sous les pieds de sa troupe et il congédie l’entraîneur-chef Claude Julien et son associé Kirk Muller, cédant les rênes de l’équipe à Dominique Ducharme. Quelques jours plus tard, l’entraîneur des gardiens Stéphane Waite perd également son emploi, apprenant la nouvelle pendant le deuxième entracte d’un match.

24 juin 2021

Artturi Lehkonen marque en prolongation, et le Canadien élimine les Golden Knights de Vegas en six matchs pour se qualifier pour la finale de la Coupe Stanley pour une première fois depuis 1993.

 

7 juillet 2021

Le Canadien voit son parcours prendre fin de manière abrupte lors du cinquième match de la finale, n’ayant jamais vraiment été de taille face au Lightning de Tampa Bay.

23 juillet 2021

Le Canadien se retrouve dans l’embarras après avoir sélectionné Logan Mailloux au premier tour du repêchage de la LNH, au 31e rang. Mailloux avait pourtant demandé quelques jours plus tôt aux équipes de l’ignorer, affirmant ne pas mériter cet honneur quelques mois après avoir été condamné par la justice suédoise pour avoir pris une photo sans le consentement de sa partenaire lors d’un acte sexuel et l’avoir partagée avec des coéquipiers.

4 septembre 2021

Une semaine après avoir vu les Hurricanes de la Caroline déposer une offre hostile pour obtenir Jesperi Kotkaniemi, qui était joueur autonome avec compensation, le Canadien annonce qu’il n’égalera pas l’offre d’environ 6,1 millions de dollars. Le départ de Kotkaniemi met fin à un séjour où le jeune Finlandais n’aura jamais répondu aux attentes, après des débuts porteurs d’espoir.

28 novembre 2021

Le Canadien connaissant son pire début de saison en près de 80 ans, Geoff Molson met finalement fin au règne de Marc Bergevin en le congédiant en compagnie de son bras droit, Trevor Timmins. La veille, l’autre adjoint de Bergevin, Scott Mellanby, avait remis sa démission, apparemment après avoir été exclu de la course pour être son successeur.

À voir en vidéo