Les Penguins se moquent du Canadien 6-0

Sidney Crosby a marqué tôt dans le match, Tristan Jarry a repoussé 24 tirs et les Penguins de Pittsburgh ont défait le Canadien de Montréal 6-0.
Photo: Paul Chiasson La Presse canadienne Sidney Crosby a marqué tôt dans le match, Tristan Jarry a repoussé 24 tirs et les Penguins de Pittsburgh ont défait le Canadien de Montréal 6-0.

Après des performances encourageantes malgré des résultats qui tardaient à venir, le Canadien est retourné à la case départ, jeudi soir au Centre Bell.

Sidney Crosby a marqué tôt dans le match, Tristan Jarry a repoussé 24 tirs et les Penguins de Pittsburgh ont défait le Canadien de Montréal 6-0.

Deux équipes au cœur de séquences de trois revers s’affrontaient, mais seulement le Canadien a eu l’air d’une formation à la dérive.

Le Tricolore a encore une fois semblé désorganisé pendant la grande majorité de la soirée et il a payé cher ses nombreuses erreurs.

« Personne ne se présente au bureau et espère avoir une mauvaise journée. Personne ne se présente à l’aréna et espère avoir un mauvais match. Ce soir, nous avons simplement été mauvais, a admis l’entraîneur-chef du Canadien, Dominique Ducharme. Je peux essayer de décortiquer toutes les facettes du jeu, nous avons été mauvais. »

Le Canadien (4-13-2) a encaissé un quatrième revers de suite (0-3-1). Il n’a qu’une victoire à ses huit derniers matchs (1-5-2).

« Si nous regardons environ les six matchs précédents, nous étions meilleurs, mais certaines erreurs nous faisaient mal, a souligné Ducharme. Ce soir, ce n’est assurément pas le genre de match que nous voulons jouer. C’était dans toutes les situations, autant offensivement que défensivement, en revenant dans notre zone ou en attaquant, avec la rondelle ou sans la rondelle.

« Nous devons revenir à ce que nous faisions mieux dernièrement. »

Cayden Primeau a accordé cinq buts sur 31 tirs lors des 40 premières minutes de jeu. Samuel Montembeault a pris le relais en troisième période devant le filet du Canadien et il a stoppé 11 lancers.

Teddy Blueger a récolté deux buts et une aide et Jake Guentzel, un but et une aide, tandis que Danton Heinen et Brock McGinn ont également touché la cible pour les Penguins (6-6-4). Bryan Rust, Zach Aston-Reese et John Marino ont amassé chacun deux aides et Jarry a été crédité d’un premier jeu blanc cette saison, un huitième en carrière.

Les deux équipes s’affrontaient pour une première fois depuis le 7 août 2020, quand le Canadien avait éliminé les Penguins en série de qualification dans la bulle de la LNH à Toronto.

Le défenseur Mattias Norlinder disputait un premier match en carrière dans la LNH. Le choix de troisième tour du Canadien en 2019 remplaçait Chris Wideman dans la formation.

Cole Caufield était aussi en uniforme pour le Canadien après avoir été rappelé du Rocket de Laval plus tôt dans la journée. Pour sa part, Alex Belzile a été cédé au club-école du Tricolore dans la Ligue américaine de hockey.

Le Canadien jouera son prochain match samedi, quand les Predators de Nashville seront les visiteurs au Centre Bell.

Soirée à oublier

Les Penguins ont vite pris le contrôle de la rencontre, marquant après seulement 3:36 de jeu.

Un revirement en zone neutre provoqué par Jeff Petry a permis aux visiteurs d’attaquer en surnombre. Crosby a facilement complété un bel échange amorcé par Rust et Guentzel.

Le Canadien a obtenu une belle occasion de répliquer après un peu plus de sept minutes de jeu. Norlinder a orchestré une belle montée, mais Christian Dvorak a raté la cible sur un tir à bout portant.

Les Penguins ont creusé l’écart avec 7:22 à faire en première période, tout juste à la fin d’un avantage numérique. Heinen a profité d’un bond favorable de la bande et a déjoué Primeau.

Les visiteurs n’étaient pas encore rassasiés. Guentzel a ajouté le troisième but des siens lors du premier vingt avec 46,7 à écouler à la période, au terme d’une autre attaque en surnombre.

Malgré son retard au pointage, le Canadien a joué avec intensité à son retour du vestiaire. Caufield et Norlinder ont été au cœur des plus belles chances de marquer de l’équipe locale. Le Tricolore a toutefois continué à être incapable de trouver le fond du filet.

Les Penguins ont ensuite assommé le Canadien en ajoutant deux buts tard en deuxième période. Blueger a d’abord profité d’une mise en scène parfaite d’Aston-Reese avec 6:11 à faire, puis McGinn a fait dévier un long tir de Mike Matheson dans l’objectif avec 3:48 à écouler.

Le Canadien a généré quelques occasions en troisième période, mais il n’a pas été en mesure de sauver l’honneur avec un but pour priver Jarry du jeu blanc.

Blueger a tourné le fer dans la plaie en marquant son deuxième but de la soirée en échappée avec 10,6 secondes à écouler.

Échos de vestiaire

Ben Chiarot ne s’est pas éternisé quand il s’est fait rappeler que le Canadien avait maintenant accordé au moins cinq buts lors de huit de ses 19 rencontres cette saison.

« Quand vous accordez autant de buts, il y a probablement plusieurs choses qui ne fonctionnent pas. »

Mattias Norlinder a été l’un des trois joueurs du Canadien qui n’a pas terminé la rencontre avec un différentiel négatif, en compagnie de son partenaire de jeu David Savard et de l’attaquant Joel Armia.

« Je crois que je peux faire plus de jeux, prendre plus de responsabilités avec la rondelle et la transporter plus souvent vers l’avant. Mais ce n’était que mon premier match, je ne voulais pas trop forcer les choses. »

Cole Caufield était content d’avoir généré quelques occasions à l’attaque.

« J’avais de bonnes jambes et l’équipe avait de l’énergie. Mais nous devons fournir un effort complet pendant 60 minutes. Nous avons vu les conséquences quand ce n’est pas ce que nous faisons. »

À voir en vidéo