Igor Shesterkin stoppe 31 tirs et les Rangers battent le Canadien 3-2

Le Canadien a obtenu de nombreuses occasions à l’attaque, mais il s’est buté à Shesterkin.
Photo: Jessie Alcheh Associated Press Le Canadien a obtenu de nombreuses occasions à l’attaque, mais il s’est buté à Shesterkin.

Le Canadien a disputé un autre bon match, mardi soir au Madison Square Garden. Encore une fois, ce ne fut pas suffisant pour l’emporter.

Chris Kreider a donné les devants pour de bon aux siens tôt en deuxième période, Igor Shesterkin a repoussé 31 tirs et les Rangers de New York ont vaincu la formation montréalaise 3-2.

 

Le Canadien a obtenu de nombreuses occasions à l’attaque, mais il s’est buté à Shesterkin. Il a ainsi conclu son voyage de trois rencontres avec une fiche de 0-2-1.

« Nous avons perdu beaucoup trop de rondelles en première période, a analysé l’entraîneur-chef du Canadien, Dominique Ducharme. En deuxième et en troisième période, nous avons joué comme nous le voulions, mais nous sommes malheureusement arrivés à court. »

Christian Dvorak a récolté un but et une aide, tandis que Josh Anderson a également touché la cible pour le Canadien (4-12-2).

 

« Je trouve que le trio à Dvorak a été assez bon. Celui de (Nick) Suzuki a été en dents de scie. Nous avons besoin de tout le monde chaque soir », a souligné Ducharme.

Cayden Primeau a effectué 31 arrêts à son premier départ dans la LNH cette saison.

« Il a été bon, solide. Je pense qu’il a égalé la performance du gardien de l’autre côté », a dit Ducharme au sujet de la performance de Primeau.

Kaapo Kakko et Julien Gauthier ont été les autres buteurs des Rangers (10-3-3), qui ont gagné un quatrième match d’affilée.

Jonathan Drouin était de retour au jeu pour le Canadien après avoir raté six matchs en raison des séquelles d’une rondelle au visage. Adam Brooks lui a cédé sa place dans la formation et a même été soumis au ballottage.

Le Canadien sera de retour à Montréal jeudi, quand il accueillera les Penguins de Pittsburgh.

Un résultat familier

 

Il n’y a pas eu beaucoup d’action en début de rencontre, mais Primeau a dû être vigilant quand il a accordé un retour dans l’enclave à la suite d’un tir de Ryan Reaves.

Le jeu s’est animé quand les équipes se sont retrouvées à quatre contre quatre à mi-chemin du premier vingt. Primeau a frustré Kreider, tandis que Shesterkin a réussi un bel arrêt aux dépens d’Alexander Romanov.

Les Rangers ont finalement ouvert le pointage avec 4:14 à faire au premier engagement. Artemi Panarin a forcé Primeau à se déporter hors de son filet. Son tir a été bloqué par le défenseur Chris Wideman, mais Panarin a ensuite rejoint Kakko dans l’enclave. Le Finlandais a pu tirer dans un filet désert.

Artturi Lehkonen a été moins opportuniste en fin de première période, étant incapable de pousser un disque libre dans une cage béante.

 

Le Canadien s’est racheté après 2:17 de jeu en deuxième période. L’acharnement de Brendan Gallagher a éventuellement permis à Dvorak de faire bouger les cordages grâce à un tir haut.

Shesterkin a ensuite fait un bel arrêt aux dépens de Drouin avec sa mitaine.

 

Après un combat entre Reaves et Michael Pezzetta, les Rangers ont repris les devants à 3:50 du deuxième tiers. Kreider a couronné une attaque à quatre contre deux en marquant son 12e but de la saison.

Le Canadien a cogné à la porte lors d’un avantage numérique vers la mi-période, sans toutefois trouver le fond du filet.

Drouin a obtenu une autre belle chance de marquer tard en deuxième période, mais il a été coupable d’un revirement quelques instants plus tard. Les Rangers ont contre-attaqué à trois contre un, mais Primeau est venu à la rescousse de Drouin en frustrant Ryan Strome avec sa mitaine.

Les deux équipes ont échangé un but dans un intervalle de 22 secondes tôt en troisième période, gracieuseté de Gauthier et Anderson. Puis le Canadien a augmenté la pression sur les Rangers dans l’espoir de créer l’égalité.

Shesterkin a eu le dernier mot. Il a réussi un dernier arrêt difficile aux dépens de Tyler Toffoli avec un peu plus d’une minute à écouler au cadran.

Les derniers efforts du Canadien ont été minés par un geste d’indiscipline de Gallagher, qui a donné un coup de poing au visage à Barclay Goodrow. Anderson a aussi évacué de la frustration après la sirène, s’en prenant à Jacob Trouba.

Échos de vestiaire

 

Jake Evans a souligné le bon travail de Cayden Primeau devant le filet du Canadien.

« Il a été brillant pendant tout le match. Deux des buts sont survenus après des erreurs de notre part et il n’avait aucune chance. Il a réussi plusieurs gros arrêts. Bravo à lui. »

Christian Dvorak était heureux d’avoir inscrit un premier but depuis le 23 octobre.

« J’étais déçu parce que je voulais contribuer un peu plus offensivement. Si je contribue plus, nous devrions gagner plus souvent. Je me mettais de la pression sur les épaules. J’essaie de ne pas laisser la frustration prendre le dessus et de continuer à travailler. J’espère être parti sur une lancée. »

Cayden Primeau a noté qu’il tentait depuis un certain de simplifier les choses dans son jeu.

« J’essaie simplement de voir la rondelle et de m’inquiéter du tir suivant. C’est un cliché, mais c’est un jeu simple et il n’y a pas de raisons de rendre ça plus compliqué que ce l’est vraiment. »

À voir en vidéo