Le CF Montréal veut sauver sa saison

Mathieu Choiniàre célébrant un but face à Orlando en septembre dernier
Stephen M. Dowell/Orlando Sentinel /Associated Press Mathieu Choiniàre célébrant un but face à Orlando en septembre dernier

Les joueurs du CF Montréal auront une occasion en or de terminer leur saison sur une bonne note, deux semaines après avoir subi une défaite crève-cœur les privant d’une participation aux séries éliminatoires de la MLS.

Ce dimanche, la formation montréalaise sera de retour au stade Saputo pour affronter le Toronto FC en finale du Championnat canadien. Avec une victoire, le CF Montréal se qualifierait pour le tournoi de la Ligue des champions de la CONCACAF.

 

Même s’il s’agira du match présenté le plus tardivement dans l’histoire du stade Saputo, le milieu de terrain Mathieu Choinière a assuré que la motivation du CF Montréal n’était en rien émoussée.

« Ce sera une semaine très importante. Je pense qu’on veut remporter de quoi cette année — et on obtiendra cette chance-là, dimanche, de remporter un trophée —, ce qui nous permettrait de partir l’esprit tranquille pour les vacances. Donc, l’intensité à l’entraînement est vraiment élevée, car nous voulons être prêts pour le match », a déclaré le Québécois de 22 ans en visioconférence, mardi après-midi.

Pour sa part, le milieu offensif Djordje Mihailovic n’a pas caché que la pilule avait été difficile à avaler à la suite du revers de 2-0 encaissé contre Orlando City sur la pelouse du stade Saputo, le 7 novembre. Il croit toutefois que le temps a fait son œuvre et que ses coéquipiers et lui sont prêts pour leur prochain défi. « Après ce genre de match, ça prend souvent 72 heures pour s’en remettre — la première journée est toujours la pire —, mais la pilule a été plus facile à avaler parce que nous avons encore un match de championnat à disputer », a d’abord mentionné Mihailovic.

« Nous avons bien joué tout au long de la saison, et nous nous étions placés en position favorable pour participer aux séries éliminatoires de la MLS, mais des événements malheureux ont torpillé nos efforts. Nous devrons d’ailleurs les multiplier en prévision de la prochaine saison, mais en attendant, il faut tourner la page et se concentrer sur dimanche », a-t-il ajouté.

Allures de consolation

 

Pour participer à la finale, le CF Montréal a d’abord battu les HFX Wanderers 3-1 le 22 septembre. Puis, le 27 octobre, après avoir été limitée à un score de 0-0 après les 90 minutes réglementaires, la formation montréalaise a défait le Forge FC 8-7 aux termes de 11 rondes de tirs de barrage. Le gardien Sebastian Breza avait marqué le filet décisif.

C’est la troisième fois ces cinq dernières années que le CF Montréal et le Toronto FC croiseront le fer en finale. Le dernier rendez-vous entre ces deux grands rivaux dans de pareilles circonstances remonte à septembre 2019. L’Impact de Montréal avait alors remporté la dixième Coupe des voyageurs de son histoire après s’être imposé 3-1 en tirs de barrage.

À l’époque, les deux clubs avaient disputé une série de deux matchs aller-retour. L’Impact avait gagné le duel aller 1-0 au stade Saputo, le 18 septembre. Exactement une semaine plus tard, le Toronto FC avait remporté le match retour par le même score au BMO Field, forçant une séance de tirs de barrage.

En 2020, la finale devait opposer le Toronto FC au Forge FC, une équipe de Hamilton qui évolue dans la Première Ligue canadienne. Cette rencontre a été suspendue en raison de la COVID-19.

 

La finale de 2021 servira en quelque sorte de prix de consolation pour les deux équipes, qui n’ont pu se tailler une place dans les éliminatoires de la MLS.

« C’est un match très ironique, car nous avons entamé notre saison à Miami devant des gradins vides, à l’autre bout du continent. Donc, terminer notre saison à domicile, devant nos partisans, et avec un trophée à l’enjeu, c’est quelque chose de très rare. D’ailleurs, je n’aurais jamais cru en début de saison que celle-ci se terminerait ainsi. Mais nous sommes très reconnaissants d’obtenir cette occasion-là », a admis Mihailovic, un Américain de 23 ans.

En saison régulière en MLS, le CF Montréal et le Toronto FC se sont affrontés trois fois. Le CF Montréal a gagné le premier match 4-2, le 17 avril à Fort Lauderdale, et le deuxième 3-1, le 27 août au stade Saputo. Le 23 octobre dernier au BMO Field, le Toronto FC a arraché un verdict nul de 1-1 grâce à un but de Jozy Altidore marqué à la 95e minute de jeu.

L’équipe montréalaise a participé aux quarts de finale de la Ligue des champions de la CONCACAF en 2008-2009 et à la finale de l’édition 2014-2015, où elle s’était inclinée 5-3 au cumulatif des buts devant le Club America.

À voir en vidéo