Le Canadien s’enlise face à Vegas

Le Canadien a dominé les Golden Knights 20-1 au chapitre des tirs en première période, s’offrant une avance de 2-0 au pointage. Tout s’est effondré par la suite.
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Le Canadien a dominé les Golden Knights 20-1 au chapitre des tirs en première période, s’offrant une avance de 2-0 au pointage. Tout s’est effondré par la suite.

Après une première période aussi parfaite que possible, tout s’est effondré pour le Canadien, samedi soir au Centre Bell.

Alex Pietrangelo et Chandler Stephenson ont inscrit chacun un but et une aide, Robin Lehner a repoussé 36 tirs et les Golden Knights de Vegas ont comblé un retard de deux buts avant de s’imposer 5-2 face à la formation montréalaise.

Le Canadien a dominé les Golden Knights 20-1 au chapitre des tirs en première période, s’offrant une avance de 2-0 au pointage. Tout s’est effondré par la suite.

Les Golden Knights ont marqué leurs deux premiers buts de la campagne en avantage numérique et ont vengé leur élimination aux mains du Tricolore en demi-finales de la Coupe Stanley le printemps dernier.

 

Nick Suzuki a récolté un but et une aide, tandis que Tyler Toffoli a aussi fait bouger les cordages pour le Canadien (3-10-0). Jake Allen a stoppé 13 tirs.

Jonathan Marchessault, Dylan Coghlan et Brayden McNabb, dans un filet désert, ont été les autres buteurs des Golden Knights (6-5-0).

 

Les Golden Knights étaient pourtant privés notamment des attaquants étoiles Max Pacioretty, Mark Stone et William Karlsson. C’est sans oublier Jack Eichel, obtenu des Sabres de Buffalo plus tôt cette semaine et qui sera opéré au cou.

Cela n’a pas empêché les visiteurs de remonter la pente et de s’imposer.

Dans le camp du Canadien, Jonathan Drouin a raté un deuxième match d’affilée après avoir été atteint par une rondelle au visage mardi, dans une victoire de 3-0 face aux Red Wings de Detroit.

Le Canadien jouera son prochain match mardi, quand il accueillera les Kings de Los Angeles au Centre Bell.

 

Du paradis à l’enfer

Déjà bien en contrôle, le Canadien s’est retrouvé avec le vent dans les voiles à la suite d’une présence inspirée du trio de Christian Dvorak, Joel Armia et Artturi Lehkonen en zone offensive.

Dvorak a obtenu une autre belle chance de marquer quelques minutes plus tard lors d’une attaque en surnombre, mais il a raté la cible.

Les Golden Knights ont finalement décoché leur premier, et seul, tir au but de la première période après 10:58 de jeu. Le Canadien a conclu l’engagement avec un avantage de 20-1 à ce chapitre.

Le Tricolore a transformé cet avantage en avance de 2-0 au pointage. Suzuki a finalement déjoué Lehner en avantage numérique avec 2:42 à faire au premier engagement. Suzuki a profité d’un retour après deux tentatives de Mike Hoffman.

Toffoli a ensuite creusé l’écart avec 1:11 à écouler au premier vingt. Le franc-tireur a fait mouche en échappée, grâce à une belle feinte avant de tirer du revers.

Le Canadien a été incapable de profiter d’un autre avantage numérique tôt en deuxième période, puis les Golden Knights ont réussi à renverser la vapeur en battant Allen sur leur quatrième, sixième et septième tirs de la rencontre.

Pietrangelo a lancé le bal en avantage numérique à 5:16 du deuxième engagement, quand son tir sur réception a effleuré le défenseur Jeff Petry avant de faire bouger les cordages.

Marchessault a ensuite créé l’égalité à 10:24, à la suite d’une longue présence de son trio en territoire du Canadien.

Puis, Coghlan a donné les devants aux Golden Knights en marquant à son tour en avantage numérique, à 12 : 00 de la période.

Le Canadien a été incapable de profiter d’un avantage numérique pour se redonner un élan tôt en troisième période. Il n’a même jamais réussi à appliquer de la pression sur le filet de Lehner avec constance.

Stephenson et McNabb ont fermé les livres en marquant dans un filet désert avec respectivement 2:51 et 34,9 secondes à écouler au cadran.

À voir en vidéo