Match décisif pour le CF Montréal dimanche

Le défenseur Kamal Miller, auteur d'un but contre le Dynamo de Houston mercredi, jouera son ancienne formation dimanche prochain.
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Le défenseur Kamal Miller, auteur d'un but contre le Dynamo de Houston mercredi, jouera son ancienne formation dimanche prochain.

Il reste six équipes en vie dans l’Association Est pour les trois places disponibles en vue des éliminatoires de la MLS. Le CF Montréal est l’une d’elles, et toute son attention se portera sur une seule des autres formations en lice, dans le type de match auquel rêve tout compétiteur qui carbure à l’adrénaline et aux défis.

Deux semaines avant le début officiel des éliminatoires — prévu pour le samedi 20 novembre —, le CF Montréal (12-11-10 – 46 points) disputera un match sans lendemain face à l’Orlando City SC (12-9-12 – 48 points), lors de la tombée du rideau en MLS, dimanche après-midi au stade Saputo.

Les hommes de Wilfried Nancy se sont donné cette possibilité grâce à leur victoire de 2-0 contre le Dynamo de Houston, mercredi soir à Montréal.

Le défenseur canadien Kamal Miller, auteur du filet d’assurance, entrevoit avec fébrilité le duel de dimanche. Un match que l’équipe montréalaise n’a d’autre choix que de gagner pour prendre part aux éliminatoires. « Ce sera enivrant, c’est certain. C’est ce pour quoi nous vivons tous. C’est pour ces gros matchs-là, ces grands moments que nous consacrons toutes ces heures, tout ce travail acharné. Ce sont des matchs où vous pouvez devenir un grand joueur », a décrit Miller.

La sensation sera d’autant plus forte pour Miller que ce rendez-vous l’opposera à son ancienne formation, avec laquelle il a participé à 28 rencontres en 2019 et 2020. « Ça va être une belle expérience. J’ai encore beaucoup d’amis au sein de cette équipe, et plusieurs d’entre eux sont des personnes très sincères. Je pense avoir reçu entre cinq et dix messages de joueurs d’Orlando qui me souhaitaient bonne chance pour le match [de mercredi]. Il n’y a aucune animosité », a-t-il assuré.

Pour vivre un match comme celui qui l’attend dimanche, le CF Montréal devait d’abord battre Houston, une équipe qui s’est présentée au stade Saputo sans le moindre enjeu dans l’Association Ouest puisqu’elle était déjà éliminée. Ses seules ambitions étaient de jouer les trouble-fêtes et de remporter une première victoire en territoire ennemi en 2021.

Par ailleurs, les joueurs du CF Montréal devaient chasser de leur esprit l’amère défaite de 1-0 encaissée samedi contre les Red Bulls de New York, et ne pas se laisser perturber par le départ du président de l’équipe, Kevin Gilmore, annoncé la veille.

Lors de sa visioconférence d’après-match, Nancy a rapidement survolé le deuxième point, affirmant que ses joueurs n’avaient pas été affectés par la nouvelle et qu’ils étaient concentrés sur la rencontre.

À voir en vidéo