Le Canada crée la surprise face à la France à la Coupe Billie Jean King

Le duo formé de Gabriela Dabrowski et de Rebecca Marino a tranché le débat avec une victoire en deux manches.
Photo: Petr David Josek Associated Press Le duo formé de Gabriela Dabrowski et de Rebecca Marino a tranché le débat avec une victoire en deux manches.

Le Canada a causé la surprise d’entrée de jeu au tournoi rotation des finales de la Coupe Billie Jean King en l’emportant sur la France, tenante du titre et première tête de série.

Le duo formé de Gabriela Dabrowski et de Rebecca Marino a tranché le débat avec une victoire en deux manches — 6-3 et 7-6 (6) — face aux Françaises Alizé Cornet et Clara Burel.

Plus tôt dans la journée, Françoise Abanda avait bien amorcé le tournoi pour l’équipe canadienne en remportant le premier simple. Mais Cornet, 59e joueuse mondiale en simple, a ensuite créé l’égalité en battant Marino.

Abanda, âgée de 24 ans, est revenue de l’arrière pour inscrire une victoire en trois manches — 4-6, 6-4, 6-4 — aux dépens de Fiona Ferro en lever de rideau de ce tournoi, anciennement la Fed Cup, disputé à l’O2 Arena de Prague, en République tchèque

Trouver son rythme

 

Abanda faisait figure de négligée dans ce match, elle qui pointe à la 353e place du classement en simple comparativement au 105e rang pour Ferro.

« Je la connais très bien, car j’ai évolué avec elle chez les juniors, nous avons le même âge. Je savais donc à quoi m’attendre de sa part », a commenté Abanda après sa victoire.

« Elle est beaucoup mieux classée que moi et elle a eu de très bons résultats ces dernières années. Je m’attendais à un match difficile. Tout s’est joué sur quelques points. »

Abanda a semblé trouver son rythme à la deuxième manche. Menée 2-0, elle s’est ressaisie pour briser la Française deux fois de suite et prendre les devants 4-2. Servant pour la manche à 5-4, la Canadienne a remporté son service en ne concédant qu’un seul point à Ferro.

« Au premier set, j’aurais pu m’effondrer et perdre en deux manches, a décrit Abanda. Je me suis accrochée, je suis revenue au 3e set. Franchement, je suis contente de ma performance. Si je dois rejouer, j’espère continuer sur cette lancée. »

Abanda a ravi le service de Ferro au troisième jeu de la troisième manche. Déstabilisée par ce bris, la Française s’est mise à commettre un peu davantage de fautes directes. La Canadienne a défendu méthodiquement ses services jusqu’à la fin pour ainsi offrir au Canada le premier point de la rencontre.

La Montréalaise a toujours offert du bon tennis dans les compétitions par équipes, comme le démontre sa fiche de 6-4 en simple en sept présences avec l’équipe canadienne.

« Je prends beaucoup de plaisir à jouer ces matchs par équipe. Mes meilleurs résultats sont d’ailleurs en Fed Cup. C’est toujours une bonne ambiance pour moi. »

Marino, qui a réussi 24 coups gagnants contre seulement 12 pour sa rivale, a ensuite offert une solide opposition, mais Cornet a néanmoins réussi à s’imposer 6-4, 7-6 (5).

À voir en vidéo