Danault remporte son pari contre le Canadien

Danault, qui s’est joint aux Kings à titre de joueur autonome sans compensation l’été dernier, disputait un premier match contre son ancienne équipe.
Photo: Kynsung Gong Associated Press Danault, qui s’est joint aux Kings à titre de joueur autonome sans compensation l’été dernier, disputait un premier match contre son ancienne équipe.

L’attaquant québécois Phillip Danault a remporté son pari, samedi après-midi, dans la victoire de 5-2 des Kings de Los Angeles contre le Canadien de Montréal au Staples Center.

Danault, qui s’est joint aux Kings à titre de joueur autonome sans compensation l’été dernier, disputait un premier match contre son ancienne équipe. Il a conclu la rencontre avec une mention d’aide.

Viktor Arvidsson, Arthur Kaliyev, Rasmus Kupari et Alex Iafollo, deux fois, l’ont soutenu en touchant la cible pour les Kings (2-5-1), qui n’avaient pas savouré de victoire depuis leur match d’ouverture le 6 octobre. Tous, sauf Arvidsson, ont fait vibrer les cordages en supériorité numérique.

Josh Anderson et Ben Chiarot ont riposté pour le Canadien (2-7-0), qui tentait de signer une deuxième victoire d’affilée pour la première fois de la campagne.

Il s’agissait d’un septième départ consécutif pour Jake Allen, le gardien no 1 de l’équipe en l’absence de Carey Price. Allen, qui a signé son premier jeu blanc avec le CH lors du dernier match, a connu un match plus difficile que le précédent et terminé la rencontre avec 34 arrêts.

Son vis-à-vis, Cal Petersen, n’a pas été mis à l’épreuve outre mesure par le Tricolore, en route vers la victoire. Il a conclu la partie en ayant repoussé 26 lancers dirigés vers lui.

Comme c’est souvent le cas pour les matchs en après-midi — la mise en jeu initiale a été effectuée à 13h, heure locale -, les deux équipes ont mis du temps à se mettre en marche.

L’attaquant du Canadien Christian Dvorak a d’ailleurs profité de la nonchalance des Kings pour mettre la table pour le premier filet du match, en fin de première période.

Dvorak a récupéré une rondelle libre en zone neutre avant de s’amener en territoire ennemi et de refiler le disque à Anderson, seul, qui a déjoué Petersen d’un tir des poignets à ras la glace du côté du bâton avec 1:38 à jouer au premier tiers. Il s’agissait de son deuxième filet en autant de rencontres — il avait tiré dans un filet désert contre les Sharks de San Jose jeudi soir.

Les Kings ont toutefois créé l’égalité en début de deuxième période, gracieuseté d’Arvidsson, à la suite d’une mise en scène similaire à celle qui a mené au filet d’Anderson.

Kaliyev a ensuite procuré les devants 2-1 aux locaux en supériorité numérique, à 12:19, d’un puissant tir des poignets qui a trompé la vigilance d’Allen, au-dessus du gant.

À ce moment-là, le Canadien pouvait encore espérer venir de l’arrière en troisième période. Or, il s’est plutôt aplati au retour du vestiaire.

Kupari s’est d’abord servi lui aussi de son tir des poignets précis pour battre le cerbère du Tricolore au-dessus du gant, en supériorité numérique, à 1:53 du dernier tiers. Iafallo a ensuite sauté sur un retour de lancer généreux d’Allen dans l’enclave pour porter le pointage à 4-1, moins de quatre minutes plus tard, avant de sceller l’issue de la rencontre en fin de période — et oui, encore avec l’avantage d’un homme.

Le match était alors hors de la portée du CH, mais ça n’a pas empêché Chiarot de faire scintiller la lumière rouge derrière le filet de Petersen pour la forme, avec 2:20 à jouer.

L’entraîneur-chef Dominique Ducharme n’avait apporté aucun changement à sa formation par rapport à jeudi soir, dans la victoire de 4-0 contre les Sharks.

Du côté des Kings, le défenseur étoile Drew Doughty manquait à l’appel après avoir été victime d’une grave blessure à un genou plus tôt ce mois-ci.

Le Canadien complétera son voyage de quatre matchs dans l’Ouest américain en rendant visite aux Ducks, à Anaheim, dimanche après-midi.

Le gardien Samuel Montembeault pourrait être appelé à défendre la cage du Bleu-blanc-rouge contre les Ducks, puisqu’il s’agira d’un deuxième match en 24 heures pour les Montréalais.

À voir en vidéo