Kotkaniemi marque et les Hurricanes battent le Canadien 4-1

Le Tricolore a perdu son élan après ce revirement de situation et il a finalement décoché seulement cinq tirs au but en première période.
Photo: Paul Chiasson La Presse canadienne Le Tricolore a perdu son élan après ce revirement de situation et il a finalement décoché seulement cinq tirs au but en première période.

Le Canadien de Montréal a fait un très petit pas vers l’avant en offrant une bien meilleure performance qu’il y a deux jours, mais Jesperi Kotkaniemi s’est donné une bonne raison de sourire à son retour à Montréal en privant son ancienne équipe d’une première victoire cette saison.

Kotkaniemi a inscrit son premier but dans son nouvel uniforme à mi-chemin en troisième période et les Hurricanes de la Caroline ont vaincu le Canadien 4-1, jeudi soir au Centre Bell.

Le Tricolore a donc encaissé un cinquième revers consécutif pour commencer la saison, égalant sa séquence désastreuse du début de campagne 1995-96.

La troupe de Dominique Ducharme a joué avec plus d’aplomb que mardi lors d’un revers de 5-0 face aux Sharks de San Jose, mais ce ne fut pas suffisant.

« (Les Hurricanes) sont bons sur la transition, c’est une équipe qui profite de ce type de chances là. Nous n’avons pas fait un million d’erreurs, mais ils nous ont fait payer », a souligné l’entraîneur-chef du Canadien.

Tyler Toffoli est devenu le deuxième attaquant du Canadien (0-5-0) à faire bouger les cordages cette saison, marquant le premier but des siens en avantage numérique en 2021-22. Jake Allen a repoussé 29 tirs.

Le Canadien a maintenant quatre buts au compteur après cinq rencontres.

« Il faut continuer à y aller (devant le filet) et ça va rentrer, a dit Ducharme. Nous avons eu deux échappées, un poteau de (Christian) Dvorak et plusieurs chances près du filet. »

« En première période, nous avons manqué le filet trop souvent. Nous avons marqué un but qui a été refusé. Mais il faut continuer et nous allons marquer plus de buts que ça, c’est certain. »

Sebastian Aho a amassé deux buts et une aide, tandis qu’Andrei Svechnikov a aussi marqué pour les Hurricanes (3-0-0). Teuvo Teravainen et Vincent Trocheck ont récolté chacun deux aides. Frederik Andersen a réalisé 27 arrêts.

Kotkaniemi a inscrit le troisième but des Hurricanes, amassant un premier point avec l’équipe qui lui a fait une offre hostile d’une saison et 6,1 millions $ US cet été. Le Canadien avait décidé de ne pas égaler l’offre, alors que le directeur général Marc Bergevin l’a qualifiée de « démesurée ».

Jake Evans était de retour dans la formation du Canadien après avoir raté le duel de mardi en raison d’une blessure au haut du corps. Mathieu Perreault était aussi en uniforme, jeudi, tandis que Cédric Paquette et Adam Brooks avaient été laissés de côté.

Le Canadien jouera son prochain match samedi, quand il accueillera les Red Wings de Detroit.

Le dernier mot à Kotkaniemi

Les 19 174 spectateurs ont réservé un accueil hostile à Kotkaniemi, le huant copieusement à son arrivée sur la patinoire et scandant des slogans parfois originaux, parfois vulgaires.

Le Canadien a cru avoir ouvert la marque après 5:33 de jeu lors d’un avantage numérique, mais l’effort de Brendan Gallagher a finalement été annulé par les officiels à la suite d’une contestation de l’entraîneur-chef des Hurricanes, Rod Brind’Amour. Gallagher aurait nui au travail d’Andersen quand il a fait dévier un tir de Chris Wideman dans l’objectif.

Le Tricolore a perdu son élan après ce revirement de situation et il a finalement décoché seulement cinq tirs au but en première période.

Allen a dû être vigilant pour garder les siens dans le coup. Il a frustré Derek Stepan en échappée à sa sortie du banc de punition, puis Kotkaniemi sur un tir à bout portant avec un peu plus de trois minutes à faire à l’engagement. Il a aussi joué de chance quand Svechnikov a atteint la barre transversale quelques instants plus tard.

Le ciel est finalement tombé sur la tête du Canadien au retour de l’entracte.

Aho a marqué en fin d’avantage numérique après 23 secondes de jeu grâce à un puissant tir sur réception. Svechnikov est revenu à la charge 1:49 plus tard, marquant à partir d’à peu près le même endroit que son coéquipier.

Le Canadien a tranquillement réussi à s’imposer un peu plus en territoire des Hurricanes. Christian Dvorak est passé tout près d’inscrire les siens au pointage, mais son lancer d’un angle restreint a atteint le poteau.

Toffoli a finalement relancé le Canadien avec 2:03 à faire au deuxième vingt, faisant scintiller la lumière rouge en avantage numérique. Il a profité d’une belle remise de Nick Suzuki pour déjouer Andersen.

Le Canadien a tenté de poursuivre sur sa lancée en troisième période, mais Kotkaniemi a joué les trouble-fêtes en faisant dévier un tir de la pointe de Brady Skjei avec 10:37 à écouler au cadran.

Jonathan Drouin aurait pu rendre les choses intéressantes avec un peu moins de cinq minutes à faire, mais Andersen a fermé l’ouverture entre ses jambes au bon moment pour frustrer le Québécois alors qu’il était en échappée.

Gallagher a été incapable de profiter d’un filet ouvert quelques instants plus tard.

Aho a complété la marque dans un filet désert avec 38,1 secondes à écouler.

Échos de vestiaire

Tyler Toffoli avait du mal à comprendre pourquoi le but de Brendan Gallagher avait été refusé.

« La ligne est tellement mince, je ne suis pas ici pour me plaindre, mais un soir c’est un but, puis le soir suivant ce ne l’est pas. Pour “Gally” (Gallagher), c’est comme ça qu’il marque ses buts. C’est certainement frustrant. »

Josh Anderson a souligné que le Canadien pouvait tirer du positif de sa performance.

« Nous avons fait plusieurs bonnes choses, même si le résultat n’est pas en notre faveur. Nous avons obtenu des occasions autour du filet, mais la rondelle n’est pas rentrée dans l’objectif. Nous devons trouver un moyen de passer à travers cette séquence. »

Nick Suzuki a noté que le Canadien devait surmonter la frustration.

« Quand tout le monde est frustré, personne n’est sur la même longueur d’onde et ce n’est jamais bon signe pour une équipe de hockey. Nous sommes frustrés présentement, mais nous devons trouver un moyen de gagner un premier match. »

Jesperi Kotkaniemi a bien entendu les huées de la foule à son retour au Centre Bell.

« Entendre les huées chaque fois que j’embarquais sur la patinoire m’a donné un peu plus d’énergie. Je me suis amusé. »

À voir en vidéo