Alphonso Davies mène la charge contre le Panama

Le Canadien Alphonso Davies (à gauche) contourne le gardien du Panama Luis Mejia sous le regard d'Harold Cummings lors de la première mi-temps des qualifications pour la Coupe du monde à Toronto.
La Presse canadienne Le Canadien Alphonso Davies (à gauche) contourne le gardien du Panama Luis Mejia sous le regard d'Harold Cummings lors de la première mi-temps des qualifications pour la Coupe du monde à Toronto.

Sous les projecteurs, l’étoile canadienne de soccer Alphonso Davies a brillé de mille feux.

Davies a brisé l’égalité grâce à une course spectaculaire et un but tout aussi remarquable et le Canada s’est imposé 4-1 face au Panama, mercredi, lors d’un match de qualification de la Concacaf pour la Coupe du monde.

Les Canadiens, classés au 51e rang mondial, dominaient les Panaméens, 68es, au jeu, mais ils n’ont pris l’avantage du pointage qu’à la 66e minute lorsque l’étoile de 20 ans du Bayern Munich est sortie de nulle part sur le flanc droit pour voler le ballon sous les pieds du défenseur Harold Cummings, qui pensait que le ballon était sur le point de sortir du jeu.

Davies a atteint le ballon avant qu’il ne le fasse, a dansé autour du défenseur Fidel Escobar et – utilisant Jonathan David comme leurre – a effectué un tir bas qui a figé le gardien Luis Mejia sur place pour donner une avance de 2-1au Canada. C’était le 10e but de Davies dans son 28e match pour le Canada.

Les Canadiens, toujours invaincus à 2-0-4, se sont tournés vers l’offensive après le but.

Tajon Buchanan a porté la marque à 3-1 à la 71e minute, en marquant de la tête sur une passe de Richie Laryea. David a ensuite marqué à la 78e minute, après avoir accepté une passe de Davies lors d’une contre-attaque alors que la défense panaméenne semblait en désarroi. C’était le 17e but en 22 matchs internationaux de l’attaquant lillois.

Davies a quitté la partie à la 81e minute sous une ovation. Il a partagé le crédit après la rencontre.

« Tout le monde a mis la main à la pâte ce soir », a-t-il insisté.

L’influence de Davies sur le terrain continue de grandir.

« “Phonzie” a un impact important sur ce groupe. Il est humble, mais quand il parle, il nous rappelle (Christine) Sinclair. Quand il parle, tout le monde écoute », a mentionné l’entraîneur John Herdman, qui a dirigé Sinclair au sein du programme féminin avant de transférer à la tête du programme masculin.

Une foule de 26 622 spectateurs a assisté à la rencontre au BMO Field à la suite de la levée de certaines restrictions liées à la pandémie de COVID-19.

Les amateurs ont pu suivre un match disputé à un rythme effréné. Le Canada a dicté le jeu avec Davies et David menant l’attaque. Davies a été électrisant, causant des maux de tête aux défenseurs adverses. Son impact a été encore plus ressenti quand Herdman l’a déplacé de l’aile vers une position plus centrale.

Rolando Blackburn a ouvert le pointage pour le Panama (2-2-2) dès la cinquième minute de jeu. Le Canada a créé l’égalité lors de la 28e minute, quand un corner de Davies a trouvé le fond du filet après une déviation contre le corps du Panaméen Michael Murillo.

Les Canadiens ont maintenant récolté sept points sur une possibilité de neuf à domicile. Ils ont livré la marchandise à l’étranger grâce à des verdicts nuls contre les États-Unis, le Mexique et la Jamaïque.

Herdman a obtenu ce qu’il souhaitait : une performance dominante à domicile.

« C’était une performance aussi bonne ou aussi forte que n’importe quelle autre à laquelle j’ai assisté », a-t-il dit.

Le Canada disputera ses deux prochains matchs à domicile. Il accueillera le Costa Rica le 12 novembre et le Mexique le 16 novembre, chaque fois au Commonwealth Stadium d’Edmonton.

À voir en vidéo