Cédric Paquette de retour à l’entraînement

Le Québécois, qui est âgé de 28 ans, a indiqué qu’il compte miser sur sa polyvalence et un style de jeu robuste, mais simple, afin de se faire une niche au sein de l’organisation montréalaise.
Photo: Jared C. Tilton Agence France-Presse Le Québécois, qui est âgé de 28 ans, a indiqué qu’il compte miser sur sa polyvalence et un style de jeu robuste, mais simple, afin de se faire une niche au sein de l’organisation montréalaise.

Les bonnes nouvelles se font rares cette année chez le Canadien de Montréal. Celle-ci a donc fait du bien au moral, en pleine journée de l’Action de grâce.

L’attaquant Cédric Paquette a repris l’entraînement avec ses coéquipiers du Canadien de Montréal au Complexe sportif Bell de Brossard.

Paquette, qui était absent depuis près de deux semaines en raison d’une blessure au bas du corps, a pris part à un entraînement complet lundi après avoir patiné pendant quelques jours en solitaire. Il composait un trio en compagnie de Mathieu Perreault et Artturi Lehkonen. Ryan Poehling et Alex Belzile étaient les attaquants en trop, en alternance au sein du quatrième trio.

« C’était la première fois en deux semaines que je patinais avec les gars, et ç’a super bien été. On va voir comment le corps va réagir demain, mais, si l’entraîneur le veut, je serai de la formation partante mercredi pour le premier match de la saison régulière », a déclaré Paquette, qui a signé un contrat d’une campagne avec le Tricolore au cours de l’été.

Le Québécois, qui est âgé de 28 ans, a indiqué qu’il compte miser sur sa polyvalence et un style de jeu robuste, mais simple, afin de se faire une niche au sein de l’organisation montréalaise.

« En acceptant l’offre [du Canadien], mon objectif était de me trouver une place stable dans la LNH, comme à l’époque où je jouais pour Tampa. Ce n’est pas facile, car il y a beaucoup de jeunes qui poussent. Il faut donc s’adapter, et c’est ce que je fais présentement. Je veux prendre ma place, être dans le line-up chaque soir et, si possible, ensuite signer une entente à plus ou moins long terme ici », a mentionné Paquette, qui a amassé 4 buts et autant d’aides en 47 matchs la saison dernière avec les Sénateurs d’Ottawa et les Hurricanes de la Caroline.

L’attaquant sélectionné au quatrième tour, 101e au total, par le Lightning au repêchage de la LNH en 2012 croit savoir comment faire pour décrocher ce fameux contrat tant convoité.

« Ce sont tous les petits détails que je peux amener. Tu as toujours besoin d’un gars qui fait les petits détails de la bonne façon. C’est ça que ça prend d’un gars sur le quatrième trio. Tu ne veux pas être trop audacieux [dans ton jeu], et c’est quelque chose que je fais bien. Et s’ils ont besoin d’un gars au centre, à gauche ou à droite, dans un rôle défensif, je pense que je peux faire le job à ce niveau-là », a-t-il évoqué.

Le retour de Paquette n’est pas de bon augure pour certains attaquants encore présents au camp, comme Poehling ou Belzile. Rappelons que les équipes avaient jusqu’à lundi, à 17 h, pour officialiser leur formation en vue de la saison 2021-2022 de la LNH.

L’entraîneur-chef, Dominique Ducharme, a néanmoins eu de bons mots pour Belzile — « il n’a jamais arrêté de se pousser, d’année en année, pour s’améliorer, donc il mérite les succès qu’il obtient », a évoqué le pilote du CH — et Poehling.

D’ailleurs, quand on lui a demandé si Poehling serait avec la formation à 17 h 01 lundi soir, Ducharme s’est contenté de lancer une boutade : « Il va être ici demain [mardi]. »

Entre-temps, le CH a réclamé en milieu d’après-midi au ballottage l’attaquant Adam Brooks, qui a inscrit 4 buts et amassé une mention d’aide en 11 parties la saison dernière avec les Maple Leafs de Toronto.

Guhle et Primeau retranchés

Le portrait s’est clarifié chez le CH, qui entreprendra sa saison mercredi soir en rendant visite aux Maple Leafs.

En défensive, Sami Niku, de retour après une absence de dix jours en raison d’une commotion cérébrale subie le 1er octobre face aux Sénateurs à Ottawa, ne faisait pas partie de la formation de 23 joueurs en vue du premier match de la saison.

Kaiden Guhle, et Chris Wideman ont pris part à l’entraînement. Wideman a effectué des répétitions à la droite d’Alexander Romanov, tandis que Niku et Guhle ont été jumelés.

Sans surprise, Ducharme a indiqué après l’entraînement que Guhle sera retourné à son club junior, les Raiders de Prince Albert, dans la Ligue de hockey de l’Ouest (WHL), tandis que le gardien Cayden Primeau ira poursuivre sa formation avec le Rocket de Laval, dans la Ligue américaine de hockey.

« Dans ces deux cas-là [Guhle et Primeau], ils ont besoin de jouer, de continuer à prendre de la maturité comme joueurs de hockey et comme individus. Ils ont besoin de ce temps-là pour continuer de se développer », a expliqué Ducharme.

Il est à noter que Jake Allen, qui sera vraisemblablement le gardien no 1 du Tricolore en l’absence de Carey Price, s’est échauffé avec quelques coéquipiers avant la séance d’entraînement. Il n’a toutefois pas suivi ses coéquipiers sur la deuxième patinoire en vue de l’entraînement régulier.

À ce sujet, Ducharme a souligné que ces séances d’échauffement de 15 minutes avant le début d’un entraînement régulier seront monnaie courante cette saison. Samuel Montembeault, qui devrait être l’auxiliaire d’Allen en début de campagne, et Primeau ont donc pris la relève pendant l’entraînement régulier.

Par ailleurs, l’attaquant Mike Hoffman a de nouveau patiné en solitaire après la séance d’entraînement du Canadien.

À voir en vidéo