Carey Price intègre le programme d’aide aux joueurs de la LNH

Le gardien de but du Canadien Carey Price a intégré le programme d’aide aux joueurs de la Ligue nationale de hockey, a annoncé l’Association des joueurs par communiqué jeudi. Le directeur général de l’équipe montréalaise, Marc Bergevin, a ensuite confirmé devant les médias qu’il serait absent pendant au moins 30 jours, « mais peut-être plus ».

Le programme d’aide de la LNH existe depuis 1996 ; il offre du soutien aux joueurs et aux membres de leur famille aux prises avec des problèmes de santé mentale, d’abus de drogue ou de toute autre nature. Des conseillers sont disponibles dans toutes les villes de la ligue.

Le directeur général du Canadien n’a pas donné de détails sur les motifs de la décision de son gardien de but : « C’est vraiment confidentiel, la situation, alors je ne peux vraiment rien dire. Je dois respecter sa vie privée, appuyer sa décision et l’encourager dans le processus », a-t-il indiqué.

M. Bergevin dit avoir été mis au courant mercredi ; le reste de l’équipe a été avisé jeudi matin. Les coéquipiers de Price se sont dits « touchés » et « sous le choc », « personne ne l’avait vu venir », a affirmé le directeur général du Canadien.

Visiblement ému, il a dit souhaiter que son gardien se concentre avant tout sur son rétablissement, pour son bien et celui de sa famille. Faisant allusion à certains messages reçus sur les médias sociaux, le directeur général du CH a admis qu’ils peuvent être parfois blessants : « On est tous des humains, on a une famille, des proches, et ça peut causer plein de choses. »

Le programme d’aide de la LNH existe depuis longtemps, a-t-il poursuivi, et le tabou autour des problèmes de santé mentale tombe peu à peu : « Demander de l’aide demande du courage », a-t-il martelé. Maintenant, « les gars sont [plus] prêts à demander de l’aide. Avant, on voyait ça comme une faiblesse, ce qui était faux », a insisté M. Bergevin.

La femme de Carey Price a écrit dans un message sur Instagram que son mari avait décidé de « prioriser sa santé mentale ». Cette décision est la « meilleure » pour lui et sa famille, a ajouté Angela Price, et elle montre à ses enfants « que demander de l’aide et laisser les autres nous soutenir n’est pas juste correct, mais encouragé, n’importe quand et dans n’importe quelles circonstances ».

Le gardien du CH avait été opéré au genou le 23 juillet dernier, mais l’organisation s’était alors dite persuadée qu’il reviendrait sur la glace avant le début de la saison. Il avait cependant brillé par son absence à l’entraînement plus tôt cette semaine. L’entraîneur-chef Dominique Ducharme avait alors mentionné qu’il était malade.

Marc Bergevin a assuré que son retrait momentané n’est pas relié à cette blessure.

C’est le deuxième joueur qui prend une pause cette année. L’attaquant Jonathan Drouin était rentré au vestiaire en avril dernier après une période d’échauffement. Le Canadien avait alors annoncé qu’il s’éloignait de l’équipe pour prendre soin de lui. Il s’est ensuite confié plusieurs mois plus tard sur ses problèmes d’anxiété et d’insomnie.

« Les cas sont complètement différents », a insisté M. Bergevin, ce qui ne remet donc pas « les manières de faire » en doute.

À voir en vidéo