La LNH entre en contact avec Robin Lehner

Dans une série de messages sur Twitter samedi, Lehner a dit savoir que «plusieurs» équipes donnent des sédatifs et des pilules pour combattre l’anxiété à des joueurs sans une ordonnance d’un docteur
Photo: Jack Dempsey Associated Press Dans une série de messages sur Twitter samedi, Lehner a dit savoir que «plusieurs» équipes donnent des sédatifs et des pilules pour combattre l’anxiété à des joueurs sans une ordonnance d’un docteur

Les dirigeants de la Ligue nationale de hockey sont entrés en contact avec Robin Lehner pour organiser une interview après que le gardien de but eut lancé plusieurs accusations dans les médias sociaux, dont une selon laquelle des équipes fourniraient des médicaments à des joueurs sans un consentement de la part d’un médecin.

Un porte-parole de la LNH a confirmé à l’Associated Press la démarche de la ligue.

Dans une série de messages sur Twitter samedi, Lehner a dit savoir que « plusieurs » équipes donnent des sédatifs et des pilules pour combattre l’anxiété à des joueurs sans une ordonnance d’un docteur. Il a fait référence aux Flyers de Philadelphie et à l’entraîneur-chef Alain Vigneault et affirmé qu’il en avait la preuve.

Dans une déclaration officielle émise dimanche, le directeur général des Flyers, Chuck Fletcher, a nié cette allégation.

 

« La santé et le bien-être de nos joueurs sont notre plus importante priorité, et tout soin qui leur est fourni vient des professionnels de la santé de l’équipe, pas du personnel d’entraîneurs », a déclaré Fletcher.

« Nous n’avons aucune raison de croire qu’un seul de nos joueurs ait reçu des soins inappropriés. »

Dimanche matin, le commissaire adjoint Bill Daly a déclaré que la ligue avait l’intention de discuter avec Lehner au sujet de ses messages. La ligue n’envisagerait pas de lancer une enquête indépendante avant d’avoir parlé à Lehner.

Ce dernier a aussi accusé les Sabres de Buffalo d’avoir mal géré une blessure à une cheville lorsqu’il jouait pour cette équipe. Ses commentaires ont donné l’impression d’être reliés au litige entre les Sabres et Jack Eichel, qui n’est plus le capitaine de l’équipe, sur la manière de soigner une hernie discale.

Les Sabres n’avaient pas répondu à un message visant à obtenir une réaction.

Sur Twitter, Lehner a écrit que la ligue et l’Association des joueurs savent comment le joindre.

Lehner, un Suédois de 30 ans qui joue pour Vegas, a déclaré que les Golden Knights ne donnent pas ces médicaments aux joueurs sans une directive d’un médecin. Il a laissé entendre qu’il est prêt à donner plus d’information venant d’ailleurs dans la ligue.

Les journalistes Dan Gelston et John Wawrow, de l’Associated Press, ont contribué à cet article.

À voir en vidéo