Des joueurs du Canadien ont gagné des points

L’attaquant Alex Belzile semble plus près que  jamais d’un  poste régulier dans la LNH.
Jon Blacker La Presse canadienne L’attaquant Alex Belzile semble plus près que jamais d’un poste régulier dans la LNH.

Le Canadien se prépare à commencer la dernière ligne droite de son camp, et l’entraîneur-chef, Dominique Ducharme, a promis de profiter des deux derniers matchs préparatoires pour donner un meilleur aperçu de la formation qui pourrait commencer la saison.

Plusieurs postes sont toujours disponibles, d’autant plus que quelques réguliers sont toujours à l’infirmerie pour panser des blessures.

Après une dizaine de jours et quatre matchs préparatoires, voici cinq joueurs qui ont gagné ou perdu des points depuis le début du camp du Canadien.

Kaiden Guhle

Derrière un quatuor de vétéran, le champ semble libre pour les postes sur la troisième paire de défenseurs. Malgré ses 19 ans, Kaiden Guhle a joué jusqu’ici avec le calme et l’aplomb d’un vétéran.

En plus de ses qualités physiques, Guhle possède également un bon lancer, une belle mobilité et il démontre une compréhension du jeu en avance sur la plupart des joueurs de son âge. Le jour où il sera un membre indispensable de la brigade défensive du Canadien n’est pas très loin.

Ryan Poehling

La course pour le poste de quatrième centre du Tricolore devait être entre Ryan Poehling et Cédric Paquette. Mais même avec Paquette sur la touche en raison d’une blessure à l’aine, Poehling n’a pas démontré grand-chose pour convaincre les observateurs qu’il est prêt à faire le saut dans la LNH.

Poehling a l’ambition de devenir un joueur complet dans la LNH, pouvant générer de l’attaque tout en étant responsable dans sa zone et avoir la confiance de son entraîneur pour les missions importantes. L’apprentissage semble loin d’être terminé pour l’Américain âgé de 22 ans, qui est demeuré discret jusqu’à maintenant en trois sorties préparatoires.

Alex Belzile

Âgé de 30 ans, Alex Belzile semble plusprès que jamais d’un poste régulier dans la LNH. Le tenace ailier a inscrit un but jusqu’ici lors du calendrier préparatoire et joue avec la même fougue d’une présence à l’autre.

Les entraîneurs n’aiment pas les mauvaises surprises et préfèrent souvent un joueur constant à un autre avec des performances en montagnes russes. Si Belzile est appelé à passer du temps à Montréal cette saison, Dominique Ducharme saura exactement à quoi s’attendre du Québécois dans un rôle de soutien.

Cayden Primeau

Se préparant à commencer sa troisième saison dans les rangs professionnels, le gardien Cayden Primeau a encore à faire ses preuves. L’Américain âgé de 22 ans est capable de beaux arrêts, mais manque encore de constance.

Primeau a indiqué avoir passé une partie de l’été à travailler sa lecture du jeu. Sa progression à ce niveau l’aidera possiblement à se fier un peu moins à sa carrure de 6 pieds 2 pouces et 209 livres et à être mieux placé pour faire les arrêts. Primeau devra aussi continuer à améliorer son contrôle des retours avant de pouvoir s’établir dans la LNH. La bonne nouvelle pour lui est que le temps ne presse pas, Carey Priceet Jake Allen étant en selle pour au moins deux autres saisons.

Mattias Norlinder

Son temps pour impressionner la direction du Canadien a peut-être été réduit par une blessure, mais le défenseur Mattias Norlinder a aussi prouvé qu’il n’était pas très loin de la LNH. Après une première sortie difficile au camp des recrues, Norlinder a gagné en confiance, tout en prenant ses repères à ses premiers coups de patin sur une patinoire de dimension nord-américaine.

Le vétéran Ben Chiarot a qualifié le jeu de Norlinder de « mature », rappelant qu’il avait déjà disputé trois saisons complètes chez les professionnels en Suède. Norlinder n’a pas eu peur de s’impliquer physiquement à sa seule sortie préparatoire et a démontré de bons instincts en transition et en zone offensive.

Prolongation de contrat à Evans avec le Canadien

Le Canadien de Montréal a accordé une prolongation de contrat d’une durée de trois saisons à l’attaquant Jake Evans. Le directeur général, Marc Bergevin, en a fait l’annonce par communiqué dimanche après-midi. Cette entente à un volet entrera en vigueur à compter de la saison 2022-2023 et rapportera à Evans un salaire moyen annuel de 1,7 million de dollars. À sa première saison complète avec le Tricolore en 2020-2021, Evans a récolté trois buts et dix mentions d’aide en 47 parties. Choix de septième tour du Canadien, 207e au total, lors du repêchage de 2014, ce natif de Toronto a disputé 60 matchs dans la Ligue nationale depuis ses débuts en 2019-2020 et a obtenu cinq buts et 11 mentions d’aide.
 

À voir en vidéo