Le Canada arrache un match nul aux États-Unis

«Nous sommes satisfaits de quitter le stade avec un point contre une des meilleures équipes de la CONCACAF actuellement, mais nous ne sommes pas heureux», a souligné John Herdman.
Photo: Mark Humphrey Associated Press «Nous sommes satisfaits de quitter le stade avec un point contre une des meilleures équipes de la CONCACAF actuellement, mais nous ne sommes pas heureux», a souligné John Herdman.

Cela en dit long sur l’équipe de John Herdman lorsqu’elle a été déçue de rentrer à domicile avec un seul point en vertu d’un match nul de 1-1 contre les États-Unis, dimanche, lors des qualifications de la Coupe du monde de soccer.

Le Canada n’a pas gagné en sol américain depuis 1957 et il a amorcé l’affrontement de dimanche avec un dossier de 1-11-8 à ses 20 derniers duels contre les Américains depuis 1985.

Mais après être remontés pour une deuxième fois en quatre jours, les joueurs canadiens avaient l’impression que la victoire était à portée de main.

« Nous sommes satisfaits de quitter le stade avec un point contre une des meilleures équipes de la CONCACAF actuellement, mais nous ne sommes pas heureux, a souligné Herdman. Il y avait trois points sur la table et nous avons eu nos occasions. Notre gardien [Milan Borjan] n’a pas eu à travailler beaucoup ce soir. »

Bien que les Américains aient dominé la possession du ballon, les favoris de la foule n’ont réussi que deux tirs cadrés, soit le même total que le Canada.

Brenden Aaronson a donné les devants aux États-Unis (0-0-2) à la 55e minute, après avoir soutiré le ballon au défenseur canadien Scott Kennedy.

Âgé de 20 ans, Aaronson a accepté une passe d’Antonee Robinson avant de toucher la cible à courte distance. Quelques minutes plus tard, Kennedy a été remplacé par le défenseur du CF Montréal Kamal Miller.

Le Canada (0-0-2) a éprouvé quelques difficultés après ce but, mais il a retrouvé son calme pour niveler le pointage. Sam Adekugbe a repéré Alphonso Davies derrière l’Américain DeAndre Yedlin. La vedette du Bayern Munich a mis la table pour le 20e but international de Cyle Larin, à la 62e minute.

Larin, qui joue en Turquie pour Besiktas, a augmenté son total à 12 buts en 11 matchs avec le Canada en 2021. Il a enfilé l’aiguille lors de six de ses sept dernières parties internationales.

Il s’agissait du premier but alloué par le gardien Matt Turner en 568 minutes avec les États-Unis.

« Je crois que Sam [Adekugbe] l’a dit. L’ancien Canada se serait écroulé après ce but, a affirmé Herdman. Ce groupe a bien répondu. Il l’a fait contre le Honduras et maintenant contre les États-Unis. Je crois que nous allons nous améliorer. »

Le Canada a fait entrer en scène Jonathan David et Tajon Buchanan pour ajouter de l’attaque. Le vétéran Atiba Hutchinson s’est également présenté sur le terrain, pour son 87e match avec l’équipe canadienne.

Les Américains, classés au 10e rang mondial, ont dominé le pourcentage de possession du ballon (75 %) en première mi-temps et ils ont dominé le Canada 5-3 au chapitre des tirs, mais ils n’ont pas été en mesure de surprendre la défensive adverse.

Il s’agissait du premier point du Canada contre les États-Unis en sol américain lors des qualifications de la Coupe du monde depuis 1980.

Dans d’autres matchs de qualifications de la CONCACAF, dimanche, le Panama (1-0-1) a battu la Jamaïque (0-2-0) par 3-0. Le Honduras (0-0-2) a fait match nul 0-0 contre le Salvador (0-0-2), alors que le Mexique (2-0-0) a eu raison du Costa Rica (0-1-1) par 1-0.

Le Canada accueillera le Salvador à Toronto, mercredi prochain. Les représentants de l’unifolié visiteront le Mexique et la Jamaïque le mois prochain avant d’accueillir le Panama.

À voir en vidéo